75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Film : Les 4 fantastiques - 1994
Les 4 fantastiques - 1994 >

Critique du Film : Les 4 fantastiques - 1994

Avis critique rédigé par Richard B. le samedi 12 mai 2007 à 1838

Les 4 minables !

1994 : Roger Corman était en passe de perdre ses droits sur les quatre fantastiques. Le producteur/Réalisateur n’avait plus beaucoup de temps pour produire cette série populaire issue des bandes dessinées Marvel. Pour 1,5 million de Dollars, Corman lance le projet et confit la mise en scène à Oley Sassome qui s’était fait la main avant sur des films comme Bloodfist 3 ou encore Future Shock (bref, rien que là, cela sentait le moisi !).
Le générique commence sur diverses images de planètes et fonds spatiaux avec un thème symphonique de David Robbins, un thème loin d’être grandiose, mais qui a le mérite de se retenir et d’être le meilleur élément de ce long métrage. L’intrigue commence en fac, ou nous voyons Reed Richards et Victor Von Doom (Fatalis) assister à un cours aux dialogues incompréhensibles. On nous parle de chiffres, d’impossibilités, de la découverte de ‘Colosus’, une comète radioactive générant une source énergétique, et je vous passe le reste du blabla. Les cours terminés, Victor essaye de persuader Reed de finaliser une expérience sur laquelle ils bossent depuis 4 ans. En compromis Reed propose une simulation. Si Victor donne son accord, il espère aller bien plus loin que la simple simulation. L’expérience ratée, Victor est laissé pour mort et Reed presque triste d’avoir perdu son ami.


Après une vingtaine de minutes de dialogues soporifiques, Reed Richards décide d’aller dans l’espace avec Susan Storm, Ben Grimm et Johnny Storm, bien entendu, cela se passe pas vraiment bien, mais ils arrivent à revenir en vie (on ne sait pas par quel miracle vu l’état de la navette). Peu de temps après avoir atterri, ils se découvrent tous des pouvoirs.
Pour être directe, ce film est digne du meilleur Valium. J’ai dû me reprendre à trois fois pour aller au bout. Ce n’était pas faute d’être motivé pour découvrir ce film de 90mn que j’ai longtemps cherché en me disant que j’allais bien me fendre la poire. Il ne se passe quasiment rien, les scènes d’actions sont aussi courtes que très mal filmées, même un Walker Texas Ranger ou une Xéna passeraient pour mieux chorégraphiés. Imaginez la situation : la chose va pour cogner, le coup de poing va vers la caméra, celle-ci fait 3 ou 4 fois des 360 degrés, et hop, juste après tout le monde est sur le tapi.

Les décors sont à peine dignes d’une série type Bioman, avec des salles quasiment vides et avec deux ou trois meubles se battant pour apparaître dans les cadrages. Normalement cet excès de Kitch aurait dû provoquer le rire, bien non ! Oley Sassome ne sachant même pas mettre un minimum de rythme ou de seconds degrés dans son film, nous assomme de son sérieux à toute épreuve, où le gros du film se fait en plan serré et quasiment statique.
Les acteurs n’arrangent pas la situation. Ils ne distillent aucun enthousiasme. On a l’impression de voir des individus sortants leurs dialogues comme s’ils récitaient une leçon de physique/ biologie. La palme de la médiocrité revenant à Alex Hyde-White, fade au possible, qui a tout de même réussi l’exploit de tourner d’autres films après celui-ci.

La conclusion de

Le peu de moyens n’excuse pas tout ! Il n’y a rien de pire qu’un nanar pas drôle. Bien, les 4 fantastiques rentrent dans ce registre ! D’accord le comics des 4 fantastiques et loin d’être l’oeuvre nous fournissant les meilleurs scénarios, mais il y a un minimum que cette production ne franchit même pas. Pas fun, pas drôle, mais sacrément soporifiques !

Que faut-il en retenir ?

  • Le thème

Que faut-il oublier ?

  • Dialogues soporifiques !
  • Fx médiocres
  • costumes ridicules
  • quasiment pas d’action !

Acheter Les 4 fantastiques - 1994 en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Les 4 fantastiques - 1994 sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de 4 fantastiques

En savoir plus sur l'oeuvre 4 fantastiques