75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Musique : The Lost Boys
The Lost Boys >

Critique du Musique : The Lost Boys

Avis critique rédigé par Lucie M. le samedi 23 octobre 2004 à 0729

Le son des années 80

Voici une bande originale qui colle bien à l’ambiance que dégage Génération Perdue. Une ambiance rock et qui nous fait rappeler notre jeunesse surtout pour ceux qui ont la nostalgie du son des années 80.
Le film commence et tout de suite on entend une reprise de l’un des groupes les plus mythiques des années 60, The Doors, la chanson s’est "People are strange" interprétée par Echo and The Bunnymen. L’atmosphère que dégage cette reprise, sur les quelques minutes du début du film, nous fait frissonner de plaisir et nous conduit inévitablement vers ce que va devenir l’ambiance générale. Car l’action de Génération Perdue se passe dans une petite station balnéaire de Californie où une population très jeune erre dans les rues désoeuvrée et sans espoir.
Bien sur cette Bande originale comporte quelques morceaux pauvres en sentiments mais cette petite lacune se rattrape largement quand on entend le thème principal en écoutant la sublime chanson "Cry Little Sister" interprété par Gerad Mcmann. Un thème attractif qui nous enveloppe dans un climat de mystère. Egalement composé par des cœurs aux voix angéliques d’enfants et d’une harmonie envoûtante grâce à un passage où un orgue nous conduit vers une ambiance très baroque. Ce thème reste en nous bien après la fin du film.
Un des troisième moment fort de cette bande son est le titre "I Still Believe" de Tim Cappello où un saxophone tonitruant nous entraîne dans un déhanchement déchaîné. C’est aussi un des moments fort du film celui où Michael, l'un des personnages principal, rencontre et est hypnotisé par la sublime Star, prisonnière de la bande vampirique dont le chef n’est autre que Kiefer Sutherland. C’est à cause de cette rencontre fortuite que la vie de Michael et celle de sa famille va changer. Les menant vers une course contre la montre pour ne pas devenir vampire à jamais.
On retrouve également deux chansons interprétées par le groupe INXS en compagnie de Lou Gramm. INXS groupe mythique des années 80 dont le chanteur nous a quitté tragiquement.

La conclusion de

Une bande son pourvue de quelques petites lacunes musicales mais qui se rattrape largement de part un thème envoûtant et une nostalgie du son bien spécifique des années 80. Des morceaux musicaux qui collent agréablement aux différents passages du film et qui nous le rappel efficacement quand il nous vient l'envie de la réécouter.

Acheter The Lost Boys en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de The Lost Boys sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Génération Perdue

En savoir plus sur l'oeuvre Génération Perdue