75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du jeu vidéo : Ratchet & Clank : Quest for Booty [2008], par Bastien L.

Avis critique rédigé par Bastien L. le lundi 8 février 2010 à 10h35

L'attaque des Pirates-robots-fantômes !

Alors que Ratchet & Clank : Opération Destruction se terminait en une très jolie queue de poisson avec l’enlèvement de Clank par les très mystérieux Zonis, Insomniac Games nous propose un épisode intermédiaire à petit prix destiné au PlayStation Store (même si le jeu est sorti physiquement) pour environ 15 euros.

Autant le dire de suite, le jeu proposé est vraiment très court, entre 3 et 4 heures pour terminer l’aventure en mode normal. Rajoutez à cela qu’il y a très peu de secrets à découvrir et beaucoup se sont plaints de la durée mini du jeu pour le prix déboursé. Néanmoins, Quest for Booty (qu’on peut traduire par « la recherche du butin ») est un vrai jeu, techniquement égal à son prédécesseur. Graphiquement aussi splendide même si l’exploration ne se fait plus dans plusieurs planètes mais sur plusieurs îles à la recherche du secret du capitaine pirate mort Darkwater qui détenait la clé pour communiquer avec les Zonis. Ratchet et Talwyn partent donc à la recherche du trésor pirate devant se frotter avec l’ancien équipage de se dernier. D’où les retrouvailles avec Pete le Rouillé se baladant avec la tête du défunt Slag montrant l’alternance entre aventure teintée de malédiction et humour efficace qu’offre le scénario. A noter, que pour une fois la musique fait plus que de la figuration puisque le style habituel de David Bergeaud se marie bien avec une musique renvoyant à Pirates des Caraïbes, la malédiction du Black Pearl.


Le jeu apporte quand même quelques nouveautés, pour ne pas dire expérimentations devant la durée du format, à la série. Tout cela se fait dans un esprit de retour à la plate-forme qui s’était faîte bouffer par l’action (comme en témoigne l’épisode Ratchet : Gladiator) afin que la part des deux ne soit plus si inégale. Pour y remédier, les développeurs ont apporté quelques phases caractéristiques du genre mais aussi une innovation : La clé de Ratchet a enfin évolué et peut interagire avec quelques éléments du décor via un arc électrique. On pourra alors abaisser un objet ou rapprocher une plate-forme ect… Autre bonne idée vu que l’exploration se fait souvent dans des grottes inhospitalières : On peut accrocher à sa clé des bestioles fluorescentes qui permettent d’éclairer les environs et éloigner les chauves-souris. Cette technique peut aussi être utilisée pour transporter des explosifs et les envoyer pour ouvrir des portes voir casser des caisses en métal. On a aussi le droit à quelques énigmes sympathiques prouvant que le jeu réussit à bien se diversifier en si peu de temps.


Pour ce qui est de l’action, on reste en revanche en terrain conqui. On récupère quelques armes (les bornes d’achats n’existent pas dans ce jeu) qui nous aideront à venir à bout des pirates assez nombreux. Entre mitraillette, lanceur de tornade ou rayon anti-matière, on a le droit à un panel des armes du précédant opus. L’action est donc intense avec de bonnes idées de mise en scène comme la défense d’une forteresse, l’arrivée des pirates de la malédiction ou encore des abordages de vaisseaux… On a même le droit à quelques boss dont le dernier s’avère assez coriace. Pour finir, il est important de noter que les joueurs n’ayant pas joué à Opération Destruction ne seront pas forcément perdu tant l’ambiance proposé diffère bien du reste de la saga.

La conclusion de à propos du Jeu Vidéo : Ratchet & Clank : Quest for Booty [2008]

Bastien L.
77

Mini-jeu pour un prix pas si mini, cet épisode est techniquement remarquable avec quelques nouveautés appréciables mais se finit trop vite. Le jeu est plus linéaire que ses prédécesseurs et offre que peu d’intérêt à être recommencé. Malgré ça, c’est peut-être ce que le PlayStation Store avait de mieux à proposer lors de sa sortie.

Acheter le Jeu Vidéo Ratchet & Clank : Quest for Booty en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Ratchet & Clank : Quest for Booty sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Ratchet & Clank