Warning 75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du roman : Liens du Sang [2017], par Bastien L.

Avis critique rédigé par Bastien L. le samedi 26 décembre 2020 à 09h00

Au nom du père

Univers officiel

Le Réveil de la Force avait été critiqué par de nombreux fans de Star Wars pour son manque d'explications sur le contexte politique. Un manque que souhaite combler Liens du Sang.

La nouvelle continuité entre les différentes œuvres Star Wars a quelque peu déçu depuis son annonce via les premières histoires qu'on a eu à se mettre sous les yeux. Notamment les récits estampillés « Voyage vers Star Wars : Le Réveil de la Force » qui offraient peu de réponses à nos questions concernant la situation de la galaxie au début du film de J.J. Abrams. Cela ne veut pas forcément dire que tout était à jeter dans les comics et romans parus en 2015/2016. La meilleure surprise vint finalement d'un roman à destination des adolescents et jeunes adultes : Etoiles Perdues. Cette véritable saga romantique et épique de qualité offrait une vraie fraîcheur aux fans que l'on doit à l'auteure américaine Claudia Gray. Une première franchement réussiie pour Gray qui se voit ainsi confier un roman « adulte » sur le personnage de la Princesse Leia moins de dix ans avant les événements du Réveil de la Force avec la promesse d'en savoir enfin plus sur la situation politique de la galaxie et la destinée des héros de la Trilogie Originale.

Le roman se déroule sept ans avant les événements du Réveil de la Force où l'on retrouve la princesse Leia Organa, députée de la Nouvelle République, faisant face à une profonde crise politique. Le siège de la Nouvelle République, la planète Hosnian Prime, est en proie à l'affrontement de deux factions dominantes. Les populistes (dont fait partie Leia) sont partisans d'une sorte de fédéralisme avec un pouvoir central faible et donc des planètes gardant leurs prérogatives. En face, le centristes réclament une centralisation du pouvoir avec un dirigeant fort et surtout une armée puissante pour la Nouvelle République. Une situation entraînant un statu quo au sein de la Nouvelle République qui profite finalement au crime organisé qui se sert de cet attentisme dans la galaxie pour s'étendre. Notamment un cartel qui menace la planète Ryloth poussant Leia à accepter de réaliser une enquête tout se voyant, bien malgré elle, accompagnée par le jeune député centriste Ransolm Casterfo qui s'avère être partisan de la fondation d'un nouvel Empire... Pour Leia, cette mission va s'avérer bien plus compliquée de prévue. D'autant plus que le Sénat propose de créer la fonction de Premier Sénateur et les populistes voient en elle la candidate idéale. Plus personnellement, elle reçoit peu de nouvelles de son fils Ben et commence à se demander à quel moment elle pourra lui révéler sa sombre parenté...

Claudia Gray a encore réussi son coup tant on avale les 475 pages à une vitesse folle. On doit d'abord cela à son style fluide mais aussi à une intrigue assez prenante comme de nombreuses informations qu'on attendait et qui ne déçoivent pas. Pour ce qui est de l'histoire, suivre la princesse Leia est un réel plaisir tant elle se montre une femme forte avec ses fêlures mais aussi ses idéaux, ses envies et ses doutes... A travers elle, on se questionne sur comment les héros peuvent vivre après une révolution et après la guerre. On s'attache vraiment à ce personnage central du récit permettant de rendre justice à cette grande héroïne du cinéma de science-fiction. Cette mise en avant de Leia ne se fait malheureusement pas sans défaut. Pour commencer, on a quand même du mal à appréhender les scènes d'action où elle apparaît comme peu crédible quand on pense à sa silhouette fatiguée et vieillissante dans Le Réveil de la Force... Mais le vrai problème vient du traitement du Sénat comme des hommes politiques qui s'avère vraiment trop caricatural avec des politiciens corrompus et quasiment jamais capable d'avoir du recul ou quelconque regard critique... On comprend que cela sert le personnage de Leia mais ce n'est pas très bien amené. C'est d'autant plus dommage car les personnages principaux comme secondaires du roman sont globalement très bien traités. A commencer par Casterfo qui apporte beaucoup de nuances et qu'on se suprend à l'apprécier autant qu'à le détester. On peut aussi citer l'assistante de Leia, Greer, au lourd secret ou encore le jeune pilote trop enthousiaste Joph Seastricker. Enfin, on retrouve C-3PO fidèle à lui-même et cela fait plaisir.

Le roman nous en apprend donc beaucoup en comblant les trous entre Le Retour du Jedi et Le Réveil de la Force, surtout en ce qui concerne Leia et Han Solo puisque le contrebandier devenu général est bien présent dans le roman. En revanche Luke et Ben en sont absents montrant qu'il reste encore beaucoup de choses à éclaircir. Pour ce qui de la situation de la galaxie, on apprécie de comprendre ce qu'elle devient après la chute de l'Empire et les idées avancées sont assez bonnes mais on ne peut pas dire qu'elles soient toujours bien amenées.. On en apprend aussi un peu plus sur la filiation non connue par le galaxie entre Anakin Skywalker/Dark Vador et  les jumeaux Skywalker. Cela permet d'offrir quelques belles scènes assez intenses avec Leia et questionner sur ce qui fait notre identité. Là encore, les politiciens dans le roman s'avèrent encore trop caricaturaux... L'enquête de Leia est aussi intéressante permettant d'en savoir plus sur les autres forces en présence et sur le rôle du crime organisé sans oublier le présence très peu palpable d'un Premier Ordre même si, encore une fois, cela n'est pas très bien amené. Pour terminer le rayon des défauts, on peut déplorer le peu d'action et qu'elle ne soit pas vraiment palpitante ainsi que une fin trop précipitée... Par ailleurs si les joutes au Sénat dans la Prélogie vous sortent pas les yeux, ce roman n'est peut-être pas fait pour vous...

La conclusion de à propos du Roman : Liens du Sang [2017]

Auteur Bastien L.
78

Liens du Sang est un bon roman Star Wars qui permet enfin d'en savoir plus sur ce qui se passe avant Le Réveil de la Force du point de vue politique. Le roman met en avant la Princesse Leia de manière magistrale et propose une galerie de personnages vraiment bien construite ainsi qu'une intrigue multiple assez plaisante à suivre. Néanmoins, il y a des défauts vraiment dommageables comme une caractérisation trop caricaturale de la politique et une action trop faiblarde.

On a aimé

  • La Princesse Leia bien mise en avant
  • On en en apprend enfin plus sur le destin de la galaxie après Le Retour du Jedi
  • Les personnages secondaires

On a moins bien aimé

  • Quelques révélations mal amenées
  • Une approche trop caricatuale des conflits politiques
  • L'action

Acheter le Roman Star Wars : Liens du Sang [2017] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Star Wars : Liens du Sang [2017] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter

Les autres critiques de Star Wars