75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Jeu Vidéo : Halo Wars
Halo Wars >

Critique du Jeu Vidéo : Halo Wars

Avis critique rédigé par Sylvain T. le dimanche 1 mars 2009 à 1403

Un RTS de choix sur console

Soyons sérieux, les RTS sur console ? Inconcevable pour un amateur –comme moi- de RTS PC. Alors que Dawn of War 2 vient de sortir, le dernier jeu d’Ensemble Studio peut-il arriver à imposer sa loi sur Xbox 360 ?

L'histoire se situe 20 ans avant les évènements survenus dans Halo. Une terrible guerre oppose les Humains aux Covenants. La base alpha, l’une des plus puissantes de l’espèce humaine, a été prise d’assaut par les aliens. Grace au vaisseau Spirit of Fire, accompagné du Sergent John Forge, votre mission sera d’éradiquer les Covenants présents sur place. Avec l’aide des véhicules de l’UNSC et du programme Spartan-II dont le Master Chief est issu, la bataille pour la liberté sera terrible. Mais, quoiqu’il en coûte, vous devez réussir.

Halo Wars nous propose de prendre le commandement de plusieurs unités humaines. Après trois excellents FPS et une histoire en béton, les développeurs d’Ensemble Studio (à l’origine de la série Age of Empire) aidés par Bungie (à l’origine de la série Halo), ont décidé d’aller plus loin dans le but de bâtir une nouvelle façon de faire pour le RTS sur consoles. Ce qu’avait fait Halo en son temps, c’est-à-dire démocratiser le FPS sur Xbox avec une très bonne et intuitive jouabilité. Cependant, l'on est en droit de dire qu’avec Halo Wars, le pari était difficile... mais il est bel et bien réussi. Il faut dire que les représentants du genre sont peu nombreux sur Xbox 360 (ou PS3), et que les peu d’exemples que l’on peut donner n’appartiennent pas aux meilleurs jeux de la ludothèque console. Ce fut Electronic Arts et son Command & Conquer 3 qui initia le "portage" des RTS au pad. Le résultat fut décevant : jouabilité hasardeuse, gameplay mou et graphismes très moyens. Si les consoles n’ont jamais été conçues pour le RTS, c’est pourtant  l’objectif que s’est fixé Microsoft en développant avec son studio phare, un nouveau jeu Halo.

Dans Halo Wars, vous pourrez contrôler différents types d’unités présentant des caractéristiques spécifiques. Chez les Humains, par exemple, vous pourrez créer des Scorpions, des unités de soldats, des lance-flammes ou encore des Warthogs. Autant dire que la diversité est bien présente et elle fera surtout plaisir aux fans de la saga puisqu’ils reconnaitront pas mal d’unités déjà présentes dans la trilogie. De nombreuses options sont mises à votre disposition pour bouter les Covenants hors de leurs positions. Grâce à des véhicules volants ou terrestres, mais aussi grâce à vos troupes d’élites, vous aurez accès à un incroyable arsenal qui s’avèrera très utile dans de multiples situations.


Mais avant cela, il faut quand même détailler le gameplay. Excellent s’il en est, le jeu est totalement jouable au pad, avec le stick gauche, vous allez pouvoir déplacer la caméra - la vitesse de défilement est d’ailleurs paramétrable -, tandis que le stick droit vous permettra de bouger le viseur, de gauche à droite. Tout le reste de vos actions se fera avec les boutons X, A et Y. Par exemple, pour interagir avec une base que vous venez de construire, il suffit d’appuyer sur A et vous aurez le choix entre diverses options pour améliorer vos unités, en construire, et bien d’autres choses encore. C’est vraiment quelque chose qu’il faut retenir, le gameplay est intuitif au possible: après un très court tutorial en deux parties, vous commencez le mode solo immédiatement. Et ce qui est remarquable est le fait que, manette en main, vous trouverez tout de suite vos marques. Sans trop vous en dire sur l’histoire, sachez que cette dernière est bien mieux développée que dans la trilogie d’origine, les moments clefs du scénario sont basés sur de magnifiques cinématiques, avec une version française "au poil".

Cela étant dit, Halo Wars n’est pas exempt de défaut. Il a beau redéfinir complètement le genre sur console, le RTS PC n’a pas dit son dernier mot. Notamment à cause d’un gameplay forcément facilité par la manette. Le peu de bouton par rapport au curseur de la souris, ont obligés les développeurs à revoir complètement le point central du genre. Ainsi, la console fait à peu prêt tout à votre place pour que le gameplay soit nerveux et rapide, par exemple la construction est entièrement géré par l’IA. Il y a aussi l’intégration de l’énergie, élément indispensable. La différence avec un autre jeu, c’est que vous n’avez pas besoin de construire des véhicules pour qu’ils aillent chercher l’unique ressource possible d’Halo Wars, tout ce que vous avez à faire, c’est de créer la base qui servira de container pour accueillir l’énergie. C’est un mal pour un bien certes, mais il fait pale figure par rapport aux multiples possibilités offertes par un RTS PC comme Dawn of War II.

Autre point noir, les graphismes. Visuellement, le titre est sympathique à regarder, mais dès que l’on s’approche un peu trop, où que la caméra balaye la surface de jeu, on découvre une assez forte pixellisation. Pire encore, le framerate est mal géré, il suffit que l’on tourne un peu trop vite la caméra en panoramique pour voir le jeu ramer. L'on en arrive pas à des niveaux trop élevés bien entendu, mais cela perturbe le rythme. Pour terminer, on regrettera l’absence d’une campagne solo pour les Covenants. S’ils sont bien présents dans Halo Wars, ils n’ont pas le droit à des missions dans le mode campagne, heureusement ils sont disponibles en multijoueurs.

La conclusion de

Grace à une bonne durée de vie, des décors et des objectifs variés, et une prise en main efficace, Halo Wars s’impose définitivement comme le RTS de choix sur Xbox 360. Mais l’absence des Covenants en mode solo et des graphismes parfois "limites" gâchent un peu l’expérience de jeu. L’étendue de la mythologie Halo est si grande dans ce nouvel opus qu’il en devient un indispensable pour tous les fans de la trilogie qui souhaiteraient en connaitre davantage sur les évènements passés de la licence.

Acheter Halo Wars en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Halo Wars sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Halo

En savoir plus sur l'oeuvre Halo