75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Roman : La Chute de Reach
La Chute de Reach >

Critique du Roman : La Chute de Reach

Avis critique rédigé par Nicolas R. le jeudi 7 décembre 2006 à 1057

L'avant Halo...

Halo se décline ici en une série de roman, dont le premier volume, la Chute de Reach, écrit par Eric Nylund, se déroule chronologiquement avant le premier jeu, c'est à dire avant la découverte du fameux anneau qui a donné son nom à la saga. Ce premier roman se permet même le luxe de nous faire faire un bon en arrière au moment où des enfants sont sélectionnés pour devenir les futurs Spartans. John est l'un de ses enfants (un peu plus d'une centaine), enlevé par un groupe spéciale du CSNU (l'armée) qui met en place un programme d'entrainement très spécial pour ces futurs "super-soldats". Les enfants enlevés à leur famille sont même remplacés par des clones évolutifs, ce qui va permettre de garder le secret total sur cette opération, qui ne sera révélé au grand public que bien des années plus tard, lors de la guerre contre les Covenants. Le programme d'entrainement comporte non seulement des exercices militaires de plus en plus poussés, mais également des modifications génétiques qui vont permettre aux futurs Spartans de gagner en rapidité et en force, afin qu'ils deviennent de véritables machines de guerre. La suite du roman va nous faire également découvrir la rencontre avec les Covenants, et les premières batailles qui s'en suivent. Le point culminant étant évidemment l'invasion et l'annihilation de la planète Reach, qui héberge une grande partie des forces du CSNU. Cette fameuse bataille nous était raconté très rapidement dans la séquence de début du premier jeu, mais prend une toute autre dimension ici. Vous découvrirez également comment les Spartans vont entrer en possession de leurs armures Mjolnir (du nom du marteau de Thor) capable de générer un bouclier énergétique dont la technologie est volée aux Covenants...
Dès la première page, ce roman semble très "visuel", ce qui le rend d'autant plus vivant. Vous découvrirez notamment des batailles terrestres et surtout spatiales particulièrement exaltantes. Ces scènes sont rapides et très violentes, bien décrites elles sont tout à fait en accord avec l'univers Halo tel qu'il a été établi dans les jeux. Un bon point donc, qui nous fait découvrir une autre facette de cet univers, puisque les combats étaient principalement terrestres dans les jeux, FPS oblige. La bataille pour Reach est un modèle du genre, nous faisant plonger dans la violence de ces joutes spatiales qui vont aboutir à la fuite du "Pillar of Autumn", le vaisseau du Capitaine Keyes, qui emmène à son bord le supposé dernier Spartan...
En définitive, nous n'avons pas affaire avec cet premier volume à une bête transcription du story-line du jeu (comme c'est plutôt le cas du second volume, d'une qualité bien inférieure...), mais bel et bien d'une aventure inédite qui dans l'ensemble s'inscrit très bien dans l'histoire, et fait le lien avec les évènements survenus dans les jeux.

La conclusion de

Une véritable bonne surprise, qui permet de constater que produit dérivé ne rime pas forcèment avec désastre artistique, bien sûr ce n'est pas de la grande littérature mais même les plus récalcitrants pourraient y découvrir quelques séquences vraiment excitantes. Les fans de la saga devraient être ravis d'avoir un produit d'une telle qualité.

Que faut-il en retenir ?

  • De belles batailles et un très bon story-line.

Que faut-il oublier ?

  • Un peu long à se mettre en place au début, alors que la fin est assez rapide.

Acheter La Chute de Reach en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de La Chute de Reach sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Halo

En savoir plus sur l'oeuvre Halo