75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Film : Les griffes du cauchemar
Les griffes du cauchemar >

Critique du Film : Les griffes du cauchemar

Avis critique rédigé par Nicolas L. le jeudi 28 août 2008 à 1602

Mortelle thérapie

Après un deuxième volet n'ayant pas fait, loin de là, l'unanimité chez les fans, les producteurs remettent une couche avec cette nouvelle mouture des aventures horrifico-oniriques du plus "cramé" des croque-mitaines, le désormais célèbre Freddy Krueger. Conscient de l'échec critique et public de la Revanche de Freddy, la bande à Robert Shaye et Wes Craven décide d'en effacer toute trace et de repartir du bon pied, c'est à dire à partir de la fin du premier opus.
On retrouve donc Nancy Thomson (Heather Langenkamp) quelques années plus tard, alors qu'elle a embrassé la profession de psychologue. Passons outre l'incohérence résultant du fait qu'une jeune femme si traumatisée et, qui plus est, sous traitement médicamenteux puisse obtenir la responsabilité d'adolescents considérés par le corps médical comme instables, et intéressons-nous aux nouveaux enjeux.


Dans ces Griffes du Cauchemar, les derniers représentants de la progénitures des parents justiciers de Elm Street se retrouvent parqués dans un asile d'aliénés. Victimes de cauchemars et adoptant un comportement psychotique à tendance suicidaire, ils sont sous la garde d'un bienveillant docteur Neil Gordon (Craig Wasson) et d'une psychiatre acariâtre et rigide. Malgré tous les efforts de ce staff médical, le cas de ses ados ne semblent pas s'améliorer et les "accidents" mortels se multiplient. C'est alors que Nancy propose au docteur Gordon de les priver de leurs rêves au moyen d'un traitement expérimental.
Evidemment - et heureusement pour nous, amateurs d'horreur -, l'expérience va mal tourner. Le dos au mur, et en utilisant les pouvoirs extraordinaires de l'une des patientes (interprétée par Patricia Arquette, une comédienne que j'apprécie particulièrement), Nancy et Neil décident d'emmener tous les jeunes au coeur du même cauchemar afin de mettre définitivement hors d'état de nuire Freddy Krueger...

Réalisé par Chuck Russell, ce film est nettement plus réjouissant que le précédent, et cela pour plusieurs raisons. La principale est qu'il met en scène une sympathique bande de jeunes adolescents en utilisant leurs fantasmes comme outils narratifs. La démarche est à la fois originale et très amusante. On a ainsi affaire à une succession de rêves prenant comme éléments des icônes culturels enfantins (le magicien de Dungeons & Dragons, le colosse de BDs) ou la matérialisation de fantasmes sexuels et/ou idéologiques (l'infirmière lubrique, la punk castratrice). Et bien sûr, ce sale Freddy s'en amuse en transformant ces songes d'enfants en cauchemars mortels, prenant souvent au pied de la lettre les désirs les plus secrets de ces "guerriers du rêve".
le deuxième point positif est que ce film marque l'affirmation du personnage de Freddy Krueger. C'est en effet dans cet épisode que le tueur au pull rayé dévoile sa nature potache et son talent de mauvais plaisantin, sans toutefois tomber dans cette attitude clownesque qui marquera hélas les derniers épisodes de la franchise. Le résultat est que, combiné avec les éléments cités ci-dessus, on arrive à une succession de meurtres très originaux et franchement drôles dans des décors saisissants et haut en couleurs. En contrepartie, il est évident que le métrage perd la plus grande partie de son potentiel effrayant pour tirer vers la comédie horrifique déjantée.

Autre aspect intéressant: la décision des scénaristes de donner de la matière à Freddy Krueger en enrichissant son passé. On apprend ainsi que ce malade mental est le fruit d'une union monstrueuse, le rejeton d'une horde de fous psychopathes. On se doutait bien que ce dingue se trimbalait un pedigree premier choix dans la race "secoué du bulbe".
Bon, bien sûr, tout n'est pas réussi. Ainsi, la trame principale du film, qui repose sur la description d'un groupe d'ados combattant Freddy sur son propre terrain, se révèle une voie sans issue, juste un prétexte pour nous proposer un délire visuel et onirique. En effet, l'on se rend vite compte que le combat est vain et que la survie du groupe dépend en fait des actes issue d'une histoire parallèle cousue de fils blancs, et dans laquelle surgit l'inutile personnage du père de Nancy (toujours interprété par John Saxon) et l'inexplicable intervention de Freddy dans le monde réel. Ces jeunes gens auraient pu aussi bien attendre tranquillement dans leur chambre, cela n'aurait rien changé - sauf que nous, spectateurs, nous nous serions sacrément fait chier.
Pour finir sur une bonne note, notons la qualité des effets spéciaux, qui donnent parfaitement corps à l'imagination des scénaristes (Wes Craven et Frank Darabont) et du réalisateur. Il faut dire que le responsable de ce département était Greg Cannom, l'un des tous meilleurs spécialistes du genre.

La conclusion de

Dream Warriors, malgré un scénario qui tourne un peu à vide, est une succession de séquences sympathiques dans lesquelles Freddy Krueger affirme sa vraie "personnalité". Beaucoup moins effrayant que le premier volet (voire même pas du tout), le film de Chuck Russell compense avec la mise en scène de meurtres amusants et une atmosphère onirique bien déjantée. A noter aussi de bons FX et la présence d'acteurs reconnus comme Craig Wasson, Patricia Arquette, Jennifer Rubin ou Laurence Fishburne (dans le rôle d'un infirmier).

Que faut-il en retenir ?

  • Des meurtres originaux
  • Quelques détails sur les origines de Freddy
  • L'interprétation
  • Une réalisation consciencieuse
  • Effets spéciaux et décors

Que faut-il oublier ?

  • Un scénario alibi
  • L'histoire parallèle
  • Pas du tout effrayant

Acheter Les griffes du cauchemar en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Les griffes du cauchemar sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Les griffes de la nuit

En savoir plus sur l'oeuvre Les griffes de la nuit