75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique de la Bande Dessinée : Les aventures d'Indiana Jones
Les aventures d'Indiana Jones >

Critique de la Bande Dessinée : Les aventures d'Indiana Jones

Avis critique rédigé par Richard B. le mardi 5 août 2008 à 1705

Un format « mini-album » pour le grand Indiana !

L’homme au chapeau est de retour, mais cette fois-ci en une bande dessinée de 80 pages au format 133 x 189 mm. Un format déjà utilisé pour la saga Star Wars : « clone wars épisode », également disponible chez les aux éditions Delcourt.
Dans cette aventure, le plus célèbre des archéologues veut mettre la main sur un anneau en or, mais pour cela il doit entrer en compétition avec une rivale anglaise : le docteur Lawrence. Hors, rapidement, tous deux vont découvrir que l’anneau n’est qu’une partie d’un alléchant butin. Un autre objet va susciter encore plus de convoitise et dans cette course au trésor va se rajouter un nouveau concurrent ; un certain René Belloq…
Le scénario de Philip Gelatt est assez simpliste, mais il a l’avantage de réutiliser l’un des meilleurs méchant de la saga : René Belloq. Construit de manière à mettre le lecteur directement dans l’action, la lecture se fait joyeusement et très rapidement, voire trop rapidement, vu qu’il suffit de 10 -15 minutes pour arriver au bout de l’aventure. Histoire conçue avant tout pour combler le fan on y retrouve donc divers éléments propres à la saga créée par Steven Spielberg et George Lucas : un aventurier macho au grand cœur, des méchants nazis, visite de divers contrées, lieux sacrés et objets mythologiques capables d’apporter pouvoir, fortune et gloire.


Sans être de grande qualité, le dessin d’Ethen Beavers se veut avant tout dynamique, rapide et allant à l’essentiel. Donc, n’espérez pas des décors détaillés ou des expressions subtiles. Ici les héros ont un design très « cartoonesque », avec des expressions volontairement accentuées pour ne pas perdre de temps dans les messages visuels à faire passer. Heureusement, le prix de l’album est assez bas et avoisine celui d’un manga.

La conclusion de

Dommage que ces aventures d’Indiana Jones se destinent avant tout à un jeune public ou aux fans « hardcore », car le personnage pourrait offrir des tribulations plus riches, aptes à attirer un public plus adulte, lui aussi tout aussi disposé à dévorer des aventures de l’archéologue au chapeau de cow-boy. Dans le cas présent, on se trouve devant un album amusant à lire, mais très vite oublié.

Acheter Les aventures d'Indiana Jones en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Les aventures d'Indiana Jones sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Indiana Jones

En savoir plus sur l'oeuvre Indiana Jones