75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Film : X-Files : Régénération
X-Files : Régénération >

Critique du Film : X-Files : Régénération

Avis critique rédigé par Sylvain T. le lundi 28 juillet 2008 à 1736

Disons que je veux y croire...

Scully ? Mulder ? Six ans après la fin officielle de la série, X-Files revient au cinéma. Improbable, mais pourtant une réalité. « Régénération », c’est son nom, va faire parler, plus par son manque de punch, que par sa qualité scénaristique.
« Quand plusieurs femmes disparaissent dans les terres hivernales de la Virginie rurale, les seuls indices de leur disparition sont de grotesques restes humains, retrouvés dans la neige jouxtant les routes. La police désespérant de trouver une piste, a recours à un prêtre en disgrâce dont les visions vont les mener à une mystérieuse expérience médicale qui serait, ou non, reliée aux enlèvements. Une affaire pour les X-Files, le bureau des affaires non-classées, mais le bureau a été fermé par le FBI il y a de cela plusieurs années. Les agents Mulder et Scully, ne désirant pas revenir à cette époque compliquée de leur vie, vont devoir néanmoins ré-enfiler leurs imper' car eux seuls peuvent résoudre ces horribles crimes... »

18937721_w434_h_q80
Les deux agents les plus célèbres du petit écran reviennent enfin au cinéma après plus de six ans d’absence. Pour ceux qui ne connaissent pas la série, l’aventure de ces agents du FBI a débuté en 1993. Les dossiers classés X arrivent dans un mystérieux bureau spécialisé dans les affaires non-classées. Ces affaires concernent des phénomènes paranormaux que l’on ne peut pas expliquer. Au fil des neuf saisons qui ont suivi, on en apprend plus sur cette conspiration extra-terrestre incluant aussi un gigantesque complot gouvernemental… Classée « série-culte » par les millions de fans regardant M6 (tout du moins, en France), la licence X-Files s’est arrêtée brutalement en 2002, ayant laissé les spectateurs dans le flou.
Mais voici qu’arrive X-Files : Régénération. On retrouve avec plaisir le couple Mulder et Scully. Autant être bref, ils ne travaillent plus pour le FBI, l’un est isolé dans une maison à la campagne, et l’autre est devenue médecin. Mais alors qu’ils essayent de passer à autre chose (difficile vu les aventures !), ils sont de nouveaux contactés par l’organisation pour une affaire douteuse. Une jeune femme a disparu, et la seule personne détenant les indices est un prêtre ayant d’étranges visions. Tout porte à croire que c’est une affaire « spéciale » et le duo se reforme alors. Malgré le fait que leur relation soit devenue difficile, ils vont tenter de faire évoluer, ensemble, l’enquête. Qu’est-ce qui a bien pu se passer dans ce mystérieux village ? Eh bien pas grand-chose en fait, mais je ne vous en dirai pas plus, sachez juste que contrairement aux rumeurs, il ne s’agit pas du tout de modifications d’ADN ! Contrairement au premier film qui était avant tout destiné aux fans, pour cette seconde œuvre, orchestré par Chris Carter, le créateur n’a pas souhaité exclure les néophytes de la série. C’est une erreur pour tout vous dire, car on se retrouve devant un film de science-fiction tout ce qu’il y a de plus banal. Où l’on n’y prend que trop peu de risques.
18937722_w434_h_q80
Les adaptations de séries au cinéma, c’est la plupart du temps où l‘on n‘y prend que peu de risques, car on a très souvent l’impression d’être devant un simple épisode, un peu plus long que les autres, ne faisant pas progresser pas véritablement le scénario principal. C’est un peu l’impression que l’on a devant « Régénération », plutôt désagréable. Heureusement pour nous, les acteurs de départ sont présent, David Duchovny (Fox Mulder) et Gilian Anderson (Dana Scully). Les rôles ont l’air d’avoir été fait sur-mesure pour les deux vedettes, et ils le savent, puisqu’ils jouent terriblement bien les deux agents, en proie aux doutes et au questionnement. « La vérité est ailleurs » certes, mais le scénario manque de rythme, et nous attire sans cesse hors de la licence. On est obligé de se dire, à la fin du film « c’est bien X-Files que j’ai vu là ? », tellement le chemin pris avec « Régénération » est différent de celui de la série d’origine. Tout va y passer, de la créature mystique délirante au prolongement de la vie après la mort…

La conclusion de

X-Files : Régénération est difficile à appréhender. Tantôt vacillant du coté des fans, tantôt vers un nouveau public, le scénario finit irrémédiablement par devenir un simple thriller sans saveur. Seul reste le jeu des deux acteurs d’une qualité indéniable qui sauve le navire coulant inlassablement vers le fond d’un océan déjà bien rempli…

Que faut-il en retenir ?

  • Scully et Mulder
  • La première demi-heure prenante
  • Un retour attendu

Que faut-il oublier ?

  • Le scénario manque de rythme
  • Un film trop "grand public"
  • Un thriller banal

Acheter X-Files : Régénération en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de X-Files : Régénération sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de X-Files

En savoir plus sur l'oeuvre X-Files