75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique de la Bande Dessinée : Épilogue
Épilogue >

Critique de la Bande Dessinée : Épilogue

Avis critique rédigé par Richard B. le lundi 31 juillet 2006 à 1631

Ultime guerre des clones ?

Bientôt Dark Sidious s’apprête à parvenir à ses fins. Les Jedi sont exterminés un à un. Quinlan Vos qui se trouve sur Kashykk peut sentir ses amis Jedi mourir. Mais a l’heure actuelle pas le temps de méditer sur les pertes, Vos va devoir se montrer plus rapide et puissant que jamais s’il veut survivre à l’ordre 66.
Voici l’épilogue de la série ‘Clone Wars (star wars republic #79-83)’ qui se termine en beauté avec 3 histoires plus réussies les unes que les autres. Mais mon véritable coup de cœur va sur l’épisode ‘Trahison (Into The Unknown (Republic #79 et 80)’ ou nous retrouvons la conclusion de ce qui est arrivé a Vos pendant le film la revanche des Sith. Le scénario de John Ostrander est puissant et plein d’émotion. Toute la force des films se retrouve dans le comic et nous rappelle l’événement tragique où tous les Jedi sont exterminés.
Le dessin de Jan Duursema est de très bonne facture et opte toujours pour un trait réaliste. Dans une certaine mesure, je lui reproche d’abuser parfois un peu trop de gros plan, mais peu importe, le graphisme est fin, lisible et efficace. L’encrage de Dan Parsons et les couleurs de Brad Anderson correspondent parfaitement au dessinateur et donnent parfaitement du relief et de l’envergure à son trait.


La deuxième histoire ‘L’inconnu (The Hidden Enemy (Republic #81 à 83)' de Welles Hartley continue de traiter de l’extermination des Jedi et comment ils décident de s’éparpiller dans la galaxie. Nous suivons plus particulièrement dans cette aventure un Jedi nommé maître H-Huddora et un autre du nom de Dass Jennir. Si le scénario est plaisant, cette fois ses vraiment le graphime qui m’à interpellé par le dessin de Doug Weathley et la mise en couleur direct de Chris Churckry. Le dessin avec sa mise en couleur donne un effet quasi aquarelle qui rompe complément avec une impression de mise en couleur informatisé. Un superbe travail qui mérite largement le coup d’œil.
Pour terminer nous revenons à de John Ostrander au scénario et Doug Weathley au dessin. Dans cette histoire qui se nomme purge, nous assistons à la première traque de Vador contre les Jedi, ou celui-ci espère finir par trouver son ancien maître Obi-Wan. Une histoire assez intéressante, bien que pas inoubliable. Si le dessin de Doug Wheatley et toujours aussi bon, la mise en couleur de Ronda Pattison est beaucoup moins impressionnante et plus classique que Chris Churckry. La Couleur reste belle, mais beaucoup plus classique. Par contre, je ne comprends pourquoi Delcourt à édité purge ici puisque ce même mois vous retrouverez cet épisode dans le star wars magasine N°2.

La conclusion de

Un épilogue qui conclue à merveille la saga clone wars et qui figure certainement comme la meilleure série de bandes dessinées star wars publiés depuis la nouvelle trilogie de Lucas. La force était avec les clones, et personnellement je me suis régalé sur cette série qui de plus comme toute bonne chose trouve une parfaite conclusion.

Acheter Épilogue en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Épilogue sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Star Wars

En savoir plus sur l'oeuvre Star Wars