75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Roman : Le Secret de Ji, volume 1
Le Secret de Ji, volume 1 >

Critique du Roman : Le Secret de Ji, volume 1

Avis critique rédigé par Lujayne M. le lundi 26 juin 2006 à 0329

Maladroit, mais ça s'arrange

Autant le dire tout de suite, j'avais entendu beaucoup de bien de ce cycle, et quand l'occasion s'est présentée de le lire, je n'ai pas hésité. Au final... je ne suis qu'à la fin du premier tome (ou du deuxième tome, si vous lisez l'édition en quatre volumes, dont "Six héritiers" et "le Serment Orphelin" constituent les deux premiers tomes), et je suis assez mitigée. L'idée de départ, avec ces sages partis pour un voyage mystérieux et qui en reviennent changés, est pourtant bonne. Mais, bon sang, quelle niaiserie dans le début du livre ! Yan ne sait pas si Léti l'aime, Léti pense que Yan ne l'aime pas... l'écriture est un peu naïve, et là où on devrait trembler avec les terribles tueurs Zuu, on ne fait que s'agacer devant les rapports stéréotypés entre les personnages (eux-même très stéréotypés, même si Corenn et Grigan tirent un peu plus leur épingle du jeu). Le secret lui-même, enfin, ce qui se trouve sur l'île de Ji, est intéressant, bien qu'un peu décevant pour l'instant. Mais, heureusement, la deuxième partie, le Serment Orphelin, remonte le niveau du roman, les personnages prennent de l'ampleur et font moins crisser les dents, l'action arrive enfin et l'intérêt se réveille nettement, laissant présager une suite des plus intéressantes.

La conclusion de

Un début mièvre, une suite plus enlevée, des contrées intéressantes malgré les stéréotypes... le premier roman de cette saga laisse présager un bon potentiel, mais tant qu'à faire dans les stéréotypes, je préfère pour l'instant mille fois Eddings et sa Belgariade, ou encore Feist et ses Chroniques de Krondor, qui réussissent à nous rendre immédiatement les personnages sympathiques. Ici, il faut bien les deux tiers du livre pour qu'ils commencent à devenir intéressant et que l'histoire commence à devenir réellement passionnante... Pour juger, attendons la fin du cycle, mais en tout cas, le début est poussif !

Que faut-il en retenir ?

  • univers intéressant
  • point de départ mystérieux

Que faut-il oublier ?

  • personnages stéréotypés et rapports encore plus stéréotypés
  • l'écriture est un peu poussive

Acheter Le Secret de Ji, volume 1 en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Le Secret de Ji, volume 1 sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Le Cycle de Ji

En savoir plus sur l'oeuvre Le Cycle de Ji