75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

5 films dans lesquels l'humanité est en voie d'extinction

Publié il y a 2 mois par Vincent L.

5 films dans lesquels l'humanité est en voie d'extinction : Petit classement 100% subjectif des films incontournables sur le sujet

Petit classement 100% subjectif des films incontournables sur le sujet

Et voilà, c'était prévisible mais c'est fait : les Etats-Unis ont décidé de se retirer des accords de Paris. Une décision dramatique qui nous a donné envie de faire un petit top 5 totalement subjectif de films d'anticipations dans lesquels l'humanité est en voie d'extinction, cinq films incontournables à revoir ou à découvrir sur le sujet (et classés par ordre alphabétique, juste pour ne pas froisser les sensibilités).

L'armée des 12 singes

Film réalisé par Terry Gilliam, écrt par David Webb Peoples et Janet Peoples d'après le court-métrage de Chris Marker.

En 1996, une épidémie, a éliminé la quasi-totalité de la population mondiale. En 2035, les survivants, réfugiés sous terre, essaient de remonter le temps jusqu’à la date de la catastrophe et en rapporter un échantillon du virus originel, afin de fabriquer un vaccin.​

Terry Gilliam, fort d’une vie d’humour et de films décalé produit pour cette Armée des 12 Singes un film sans concession et sans pitié. Un futur presque certain et des héros ordinaires, voilà les ingrédients d’une recette incroyable : un film touchant aux tripes, crade et sensé. Un chef d’oeuvre. (Voir les critiques complètes).

 

La Planète des singes

Film réalisé par Franklin.J. Schafner, écrt par Michael Wilson et Rod Serling d'après le roman de Pierre Boulle

Un engin spatial américain, égaré dans l'espace-temps, s'écrase en 3978 sur une planète de la constellation d'Orion. Les trois astronautes Taylor, Landon et Dodge découvrent que cette planète mystérieuse est habitée par une humanité primitive et par des singes très évolués.​

La planète des singes est donc un film ovni, un grand classique, un chef d’œuvre, non pas de la science-fiction, mais du cinéma. Un grand film qui possédera une multitude de suites, dont aucune ne réussira à reproduire la magie de ce film. (Voir les critiques complètes).

 

La route

Film réalisé par John Hillcoat, écrit par Joe Pennhall d'après le roman de Cormac McCarthy

Il y a maintenant plus de dix ans que le monde a explosé. Personne ne sait ce qui s'est passé. Ceux qui ont survécu se souviennent d'un gigantesque éclair aveuglant, et puis plus rien. Plus d'énergie, plus de végétation, plus de nourriture... Les derniers survivants rôdent dans un monde dévasté et couvert de cendre qui n'est plus que l'ombre de ce qu'il fut. C'est dans ce décor d'apocalypse qu'un père et son fils errent en poussant devant eux un caddie rempli d'objets hétéroclites - le peu qu'ils ont pu sauver et qu'ils doivent protéger. Ils sont sur leurs gardes, le danger guette. L'humanité est retournée à la barbarie. Alors qu'ils suivent une ancienne autoroute menant vers l'océan, le père se souvient de sa femme et le jeune garçon découvre les restes de ce qui fut la civilisation. Durant leur périple, ils vont faire des rencontres dangereuses et fascinantes. Même si le père n'a ni but ni espoir, il s'efforce de rester debout pour celui qui est désormais son seul univers.​

La route est une adaptation excessivement fidèle du roman de Cormac McCarthy, trop d'ailleurs, pour pouvoir être jugé au delà de toute comparaison. En tentant de retranscrire presque à la lettre l'oeuvre littéraire, John Hillcoat en oublie parfois qu'il fait du cinéma, et que ce qui fait la force du livre peut s'avérer être une faiblesse une fois transposé dans un langage cinématographique. Reste qu'il serait dommage de passer à côté de La route tant le film, totalement hors des normes hollywoodiennes actuelles, s'avère être un spectacle intelligent d'une beauté visuelle rare. (Voir les critiques complètes)

 

Les Fils de l'homme

Film écrit et réalisé par Alfonso Cuarón, d'après le roman de P.D. James

Dans une société futuriste où les êtres humains ne parviennent plus à se reproduire, une femme tombe enceinte et devient par la même occasion la personne la plus enviée et la plus recherchée de la Terre. Un homme (Clive Owen) est chargé de sa protection...​

De nous leurrons pas, comme la subtilité de son titre nous l’indique si bien, Les Fils de l’Homme parle plus de l’humanité et de sa funeste destinée que de la naissance d’un enfant-messie, qui d’ailleurs sera une femme (comme si, après avoir constaté l’échec de Jésus et consorts, Dieu avait décidé de changer son fusil d’épaule). Pour illustrer cette idée, Alfredo Cuarõn a choisit d’opter pour un road-movie christique qui s’achève sur la vision apocalyptique d’une civilisation pervertie, avec à ce moment une réalisation qui met plus en valeur la forme que le fond. Une vision qui, malgré quelques faiblesses, délivre une forte émotion, et nous réserve parfois de grands moments de cinéma. (Voir les critiques complètes)

 

Snowpiercer, Le Transperceneige

Film réalisé par Bong Joon-Ho, écrit par Bong Joon-Ho et Kelly Masterson d'après la BD de Jacques Lob, Benjamin Legrand et Jean-Marc Rochette

2031. La terre n’est plus qu’une étendue gelée. Les derniers survivants sont à bord d’un train condamné à tourner autour de la terre.​

Snowpiercer, Le Transperceneige, est donc indéniablement une pièce maitresse de la SF, une réussite à ajouter dans la filmographie de Bong Joon-Ho. Alors, certes, certains choix pourront déplaire - le film ne caresse pas toujours dans le sens du poil. Il n'empêche que voir un film de science-fiction post-apo faisant preuve d’autant d'ambition, de maîtrise et, de plus, qui ne prend pas le spectateur pour un idiot, ça ne se boude pas. (Voir la critique complète)

Si cette liste ne vous suffit pas, consultez nos 6 blockbusters d'anticipation à caractère écologique. Ca fait du bien.

Suis nous sur facebook !

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »