75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du film : Solaris - 1972 [1972], par Richard B.

Avis critique rédigé par Richard B. le mercredi 19 mars 2003 à 08h50

Le soleil de vie ...

un autre odyssée
Classique du genre, il fut considéré et il est toujours considéré comme l’anti-2001. Celui-ci en effet est un hymne à la nature humaine, à l’amour qu’il peut ressentir, comme à sa peur, sa colère, sa curiosité, …
L’histoire est celle d’un homme pris par le remord lointain d’une femme qu’il n'a su aimer en un temps, et dont la fortune se finit de façon tragique. Afin de détruire et d’oublier les remords lointains, psychologue de profession, il décide d’aller aider un groupe d’homme pris de folie sur une station survolant la planète Solaris. En fait cette planète va réveiller ses doutes, ses peurs, ses remords et son amour.
Le film est très soigné dans sa mise en scène avec des plans calculés au mètre près et des effets de couleur et de noir et blanc ressemblant à des tableaux de peintures. Andrei Tarkovsky cependant n’évite pas les longueurs et les scènes inutiles : s’attardant parfois trop souvent sur les visages d’acteurs ou sur des décors. Le film est long et cela se ressent.
Donatas Banionis est vraiment impressionnant dans ce rôle d’homme montrant différentes façades d’émotions, et si les autres acteurs sont tous des plus crédibles, c’est lui qui nous captive. Il faut dire aussi que le réalisateur aide bien la chose et parfois même au détriment des personnages secondaires. La destinée et les émotions de l’équipage autres que Kris Kelvin n’intéressant que moyennement le réalisateur (malgré la durée du film).

La conclusion de à propos du Film : Solaris - 1972 [1972]

Richard B.
70

Film vieillissant dans le style, mais gardant une force incroyable dans ses propos et son histoire. Mis en scène avec conviction et interprété de manière magistrale, on pourra lui reprocher des longueurs et un côté « Kitch ».

Acheter le Film Solaris - 1972 en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Solaris - 1972 sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Solaris

  • Voir la critique de Solaris : Manque quelque chose...
    65

    Solaris Critique du film par Manu B.

    Manque quelque chose... : Un beau film qu'il convient de voir sans avoir lu le roman avant.
    Temps de lecture : 5 mn 0

  • Voir la critique de Solaris, OST : Belle ambiance
    85

    Solaris, OST Critique du musique par Manu B.

    Belle ambiance : Solaris est une musique froide, futuriste, planante, inquiétante parfois par ce jeu de la musique électronique et traditionnelle.
    Temps de lecture : 1 mn 24

  • Voir la critique de Solaris : Un chef d'oeuvre venu de Pologne
    85

    Solaris Critique du roman par Manu B.

    Un chef d'oeuvre venu de Pologne : Un oeuvre tragique, humaine, mystérieuse.
    Temps de lecture : 3 mn 11

  • Voir la critique de Solaris : Clooney dans les étoiles et la réflexion
    80

    Solaris Critique du film par Richard B.

    Clooney dans les étoiles et la réflexion : Les amateurs de réflexions et de spiritualités et d’univers étranges seront comblés avec ce film, les autres vont devoir passer le…
    Temps de lecture : 2 mn 16

  • Voir la critique de Solaris : Réflexion psychologique approfondie
    80

    Solaris Critique du film par David Q.

    Réflexion psychologique approfondie : Un film de SF psychologique où la place des acteurs est prédominante sur les effets spéciaux et l'action, c'est plutôt rare pour ê…
    Temps de lecture : 1 mn 39