75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du musique : Solaris, OST [2003], par Manu B.

Avis critique rédigé par Manu B. le dimanche 12 février 2006 à 09h43

Belle ambiance

Cliff Martinez. Solaris est la dernière collaboration de Cliff martinez, ancien batteur du groupe Red Hot Chilli Pepper, avec le réalisateur Steven Soderbergh. Le tandem Martinez-Soderbergh commence à être une habitude après leur travail sur 8 autres films. Solaris est la première incursion remarquée dans le monde de la science fiction, puisqu'il s'attaque au chef d'oeuvre de Stanislaw Lem, déjà adapté par un Tarkovski déjà bien inspiré. De plus, le roman Solaris n'est pas des plus faciles puisque la psychologie des personnages associée à une ambiance tendue et paranoïaque en font un grand challenge pour le réalisateur. Il fallait donc un score à la hauteur de l'évènement, tout en laissant l'attention du spectateur sur les personnages. Une musique ambiante, oppressante et discète se devait d'être composée.
L'électronique à la rescousse. Qui disait musique ambiante signifiait musique électronique. Solaris fait partie de ces romans de hard-science datant de presque 50 ans! Martinez a opté pour le son électronique et le synthétiseur, le steel drum, le xylophone et le metallophone, dans un mélange très ambiant music. Cette tendance est remarquée dès le premier morceau is that what everybody wants avec quelques mesures mais surtout cet effet de sophistication froide. Un effet très planant que l'on ressent dans first step, maybe you're a puppet, don't blow it, wear your seat belt et enfin we don't have to think like that anymore. Le reste étant très expérimental et ambiant, à la limite du trip hop.

La conclusion de à propos du Musique : Solaris, OST [2003]

Manu B.
85

Solaris est une musique froide, futuriste, planante, inquiétante parfois par ce jeu de la musique électronique et traditionnelle.

Acheter le Musique Solaris, OST en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Solaris, OST sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Solaris

  • Voir la critique de Solaris : Manque quelque chose...
    65

    Solaris Critique du film par Manu B.

    Manque quelque chose... : Un beau film qu'il convient de voir sans avoir lu le roman avant.
    Temps de lecture : 5 mn 0

  • Voir la critique de Solaris : Un chef d'oeuvre venu de Pologne
    85

    Solaris Critique du roman par Manu B.

    Un chef d'oeuvre venu de Pologne : Un oeuvre tragique, humaine, mystérieuse.
    Temps de lecture : 3 mn 11

  • Voir la critique de Solaris - 1972 : Le soleil de vie ...
    70

    Solaris - 1972 Critique du film par Richard B.

    Le soleil de vie ... : Film vieillissant dans le style, mais gardant une force incroyable dans ses propos et son histoire. Mis en scène avec conviction e…
    Temps de lecture : 1 mn 32

  • Voir la critique de Solaris : Clooney dans les étoiles et la réflexion
    80

    Solaris Critique du film par Richard B.

    Clooney dans les étoiles et la réflexion : Les amateurs de réflexions et de spiritualités et d’univers étranges seront comblés avec ce film, les autres vont devoir passer le…
    Temps de lecture : 2 mn 16

  • Voir la critique de Solaris : Réflexion psychologique approfondie
    80

    Solaris Critique du film par David Q.

    Réflexion psychologique approfondie : Un film de SF psychologique où la place des acteurs est prédominante sur les effets spéciaux et l'action, c'est plutôt rare pour ê…
    Temps de lecture : 1 mn 39