75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du film : Harry Potter et la Coupe de Feu #4 [2005], par Lucie M.

Avis critique rédigé par Lucie M. le samedi 3 décembre 2005 à 10h01

Pas tellement feu...érique que ça !!

Les fans des romans d’Harry Potter tremblaient déjà par avance. Comment arriver à retranscrire sur grand écran l’énorme tome 4 des aventures de ce cher Harry Potter ? Et bien en coupant pas mal de passages et pas mal de personnages d’Harry Potter et la Coupe de Feu.
Je dois dire que je suis extrêmement déçue par les toutes premières minutes du film. Comme si l’ambiance magique de l’univers, si dense, de J.K. Rowling ait disparu d’un coup de baguette. Même si évidemment le film commence par le retour de Lord Voldemort dans la maison de son père ; il manque l’atmosphère de peur qui suintait du roman. Puis quand on arrive au passage où Harry et la famille Weasley doivent se rendre à la coupe du monde de Quidditch et y assister, on remarque que le réalisateur Mike Newell donne libre cours à sa propre interprétation - et de celle de son scénariste Steve Kloves - en passant ce début comme un éclair prompt à disparaître après avoir toner. Le début ou plutôt la mise en avant de l’atmosphère bien particulière de l’univers du petit sorcier est mise à mal. Les fans perdent leurs repères et on assiste à une allégorie bien trop tape à l’œil. Tape à l’œil à cause de l’emploi de beaucoup trop de passages avec des effets spéciaux. Et cela persiste jusqu’au passage de la première épreuve de la coupe des trois sorciers : l’affrontement des terribles dragons. Ensuite on entame une seconde partie de film bien plus drôle. Les premiers émois de nos trois adolescents entrecoupés de scènes ô combien jubilatoires. Toutefois ce qu’on avait pu remarquer dans les précédents films ; cette atmosphère légèrement déjantée avec des personnages au rendu très précis ne fait pas bonne figure dans ce dernier opus. Ralph Fiennes qui interprète le terrible Lord Voldemort n’est pas aussi terrible que ça et la commère Rita Skeeter, jouait par Miranda Richardson, n’est pas plus horripilante que dans le roman. Mike Newell survole le tome 4 d’Harry Potter. Bien sûr c’était inévitable puisque adapter un roman, aussi touffu et aussi complexe, de 650 pages n’était pas chose évidente. On se doutait que pas mal d’incohérences allaient intervenir – comme pour les précédentes adaptations – mais pas à ce point.

La conclusion de à propos du Film : Harry Potter et la Coupe de Feu #4 [2005]

Lucie M.
75

Mike Newell a voulu faire de son adaptation du tome 4 des aventures d’Harry Potter un film basé sur les premiers émois amoureux d’adolescents. Néanmoins il a oublié que ces adolescents n’étaient pas comme tout le monde. Evidemment cela rejoint le tome 4 de J.K. Rowling puisque sous couvert de récits magiques c’est ce dont traite essentiellement cette célèbre série. Toutefois cette 4ème adaptation n’est pas au mieux de sa forme et plutôt trop tape à l’œil. Bon on passe un agréable moment mais une partie du monde si particulier d’Harry perd en qualité.

Acheter le Film Harry Potter et la Coupe de Feu en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Harry Potter et la Coupe de Feu sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Harry Potter