75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Film : Les Chroniques de Riddick
Les Chroniques de Riddick >

Critique du Film : Les Chroniques de Riddick

Avis critique rédigé par Richard B. le jeudi 19 août 2004 à 2341

Riddick ne s’éclipse pas longtemps.


Riddick, après avoir survécu à l’éclipse de "Pitch Black", reprend du service et, au passage, passe de petit film de série B sans prétention à gros film à gros budget avec grosse prétention : « créez un univers autour du personnage de Riddick ».
Si "Pitch Black" en 2000 avait créé une certaine surprise et avait impressionné, cette suite est loin d’être aussi inventive que son aînée. A vrai dire, hormis le personnage, les deux films n’ont même plus grand chose en commun. Riddick, toujours pourchassé par des chasseurs de primes, apprend qu’il a été repéré à cause d’une des deux personnes survivantes des événements "Pitch Black". En fait, tout cela était une astuce pour le faire revenir à la civilisation pour aider les peuples opprimés à combattre les pas gentils Necrommongers. Bien sûr au départ le dur et insociable Riddick refuse, mais les éléments vont finir par l’entraîner malgré lui dans l’action… Les "Chroniques de Riddick" c’est un mélange de Star Wars, de Gladiator et du Seigneur des Anneaux. L’histoire, bien que basique, de temps à autre effleure une bonne idée et laisse entrevoir des possibilités intéressantes et une éventuel épopée épique si la franchise devait se continuer.
Le problème essentiel de ce film, c’est qu’a l’inverse de son premier film, il vise un public plus large et en cela au détriment parfois de l’ambiance, il met des scènes d’actions inutiles qui rendent de plus une impression de brouillon et de coupe sèche. Ainsi Ridick s’évade la première fois qu’il est capturé par les Necrommongers de manière pas très compréhensible afin de laisser la place à une course poursuite loin d’être indispensable.
Les décors bien que travaillée et parfois impressionnants risquent de passer très vite pour kitch, la plupart faisant ou très synthèse ou très carton-pâte. Pourtant j’ai souvent été impressionné par les moyens investis pour donner corps à cet univers, mais la différence par moment entre décors réels et virtuels sont vraiment très (trop) visibles pour que l’on ne les remarque pas à l’écran.
Vin Diesel est loin d’être ce que l’on peut appeler un grand acteur, mais a l’époque où il n’était pas encore la grosse star, il avait réussi à créer un personnage intéressant dans la lignée d’un Snake Plissken (New York 1997) et on comprend parfaitement l’enthousiasme qu’il a pu avoir à reprendre ce personnage qui est en fait certainement le seul personnage attrayant qu’il a du interpréter jusqu’à maintenant. En tous cas le perso de Riddick demeure le pont positif de ce film et on éprouve nous aussi un certain plaisir à le retrouver.

La conclusion de

Les "Chroniques de Riddick" est un film qui laisse une impression étrange, s’il est indéniable qu’il est en dessous de l’inventivité et du plaisir qu’avait procuré "Pitch Black", il reste plaisant à suivre et laisse espérer plus s’il devait y avoir des suites (normalement une trilogie est prévue). Au demeurant un grand nombre d’imperfections empêchent de dire que ce film, même au niveau divertissement, est une réussite : scènes d’actions souvent inutiles, coupes sèches, ennemis souvent caricaturaux et effet spéciaux/décors pas toujours à la hauteur des ambitions. Un film qui me laisse mitigé, que j’ai envie d’aimer sur certains aspects et de détester sur d’autres…

Acheter Les Chroniques de Riddick en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Les Chroniques de Riddick sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Les chroniques de Riddick

En savoir plus sur l'oeuvre Les chroniques de Riddick