75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique de la bande dessinée : L'homme cassé - Bon anniversaire docteur Séverac ! Tome 3 [2009], par Vincent L.

Avis critique rédigé par Vincent L. le mardi 30 novembre 2010 à 22h26

L'intrigue s'enlise...

La Brigade Chimérique entame ici son troisième tome avec, à l'instar de ses deux prédecesseurs, deux histoires qui vont y être racontées. L'homme cassé et Bon anniversaire docteur Severac s'intéressent toutes les deux à Jean Severac et à la Brigade Chimérique, par l'entremise des expériences menées par l'institut du Radium. Déjà bien détaillé dans le second volume, le passé de ces super-héros connait ici un approfondissement permettant, en plus de parfaitement poser le personnage principal, de décrire quelques éléments importants de l'univers (et notamment cette fameuse Chambre Ardente que l'on avait découvert dans le tome précédent). En parrallèle, les agissements du Docteur Mabuse servent efficacement de toile de fond, afin de sans cesse rappeler au lecteur la menace imminente qui pèse sur ce monde.

Seulement voilà, les choses fonctionnent nettement bien dans ce troisième tome. En effet, l'exposition de l'univers et des personnages principaux prend encore beaucoup trop de temps par rapport à l'avancement de l'intrigue principale ; ainsi, alors que l'on a achevé la lecture de la moitié des ouvrages (trois sur six), l'histoire n'a toujours pas véritablement débuté, et les auteurs en sont encore à présenter les éléments clés de l'univers. La frustration est d'autant plus grande que ces éléments ont d'ores et déjà été développés dans le second tome, et que, finalement, cet approfondissement autour de la Brigade Chimérique ne semble pas si important. Alors que l'univers était jusqu'ici décrit de manière subtile, efficace et excitante, le focus mis sur la Brigade Chimérique s'avère nettement plus laborieux et ennuyeux.

L'impression est d'autant plus renforcée que ces révélations s'inscrivent dans des histoires structurellement très faibles. Ainsi, L'homme cassé nous raconte (entre autres) l'attaque des mécanoïdes sur Londres, évènement mal mis en scène (on a du mal à comprendre qu'elle se déroule à Londres au premier abord), qui se déroule en seulement trois pages sur vingt-huit, et ne prend même pas le temps de décrire ces personnages joyeusement décalés que sont John L'étrange et son chien fantastique. Le combat contre la Xénophobie, au coeur de Bon anniversaire docteur Severac, est nettement plus travaillé (on sent les auteurs très inspirés dès qu'il s'agit de mettre en scène les combats de la Brigade Chimérique), mais malgré un méchant au concept plutôt intéressant, n'apporte malheureusement rien au déroulé de l'histoire.

Reste, malgré tout cela, le plaisir de se replonger dans cet univers passionnant fait de super-héros pas comme les autres, ainsi que la conviction d'avoir entre les mains un matériau suffisamment riche pour finalement aboutir à une grande histoire. L'impression est de plus renforcée par le fait que le trait de Stéphane Gess devient de plus en plus intéressant, cassant les schémas habituels de la série dans L'homme cassé pour aboutir à une mise en scène presque cinématographique ; Bon anniversaire doncteur Severac lui permet de créer un monstre amphibien original, et ainsi de plonger la secone partie du volume dans des teintes de rouges donnant à l'histoire un visuel fort. Allez, maintenant que tout a été posé, espérons que les choses deviennent plus sérieuses : quand on sait que le prochain tome s'appelle Politique Internationale, on ne peut qu'être impatient...

 

Lire la critique du volume précédent

Lire la critique du volume suivant

La conclusion de à propos de la Bande Dessinée : L'homme cassé - Bon anniversaire docteur Séverac ! Tome 3 [2009]

Vincent L.
50

Les choses commencent à patiner sérieusement dans ce troisième tome. Après deux volumes d'exposition servant à poser les bases de l'histoire, Serge Lehman et Fabrice Colin ne font toujours pas décoler l'histoire, et s'apensantissent une nouvelle fois sur le passé et la nature de la Brigade Chimérique. L'intrigue générale n'avance pour ainsi dire plus du tout, et ce même si l'on peut se dire que cette introspection dans la psyché de Jean Séverac aura certainement son utilité par la suite. Au final, malgré un nouvel approfondissement de l'univers, ainsi qu'un art du cliffangher assez efficace, on ressort deçu de ce troisième tome. Allez, espérons que les choses deviennent enfin sérieuses par la suite...

Que faut-il en retenir ?

  • L'univers gagne encore en profondeur,
  • Un visuel impecablement travaillé,
  • La xénophobie, un méchant intéressant.

Que faut-il oublier ?

  • L'intrigue n'avance toujours pas,
  • Deux histoire structurellement faibles,
  • Prix de vente un peu élevé.

Acheter la Bande Dessinée L'homme cassé - Bon anniversaire docteur Séverac ! en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de L'homme cassé - Bon anniversaire docteur Séverac ! sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de La Brigade chimérique