75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du jeu de rôle : La Grande Nuit, par Vincent L.

Avis critique rédigé par Vincent L. le jeudi 25 octobre 2012 à 20h16

Une campagne à la mesure du jeu : géniale !...

Sorti fin 2010, le jeu de rôle tiré de la bande-dessinée La Brigade chimérique s'est immédiatement imposé comme un incontournable sur le marché du jeu de rôle français, grâce à la richesse de son univers d'une part, mais également au regard de l'originalité du traitement proposé, là où toutes les parutions sur les super-héros finissent plus ou moins par se ressembler. L'arrivée d'une grande campagne exploitant le background du jeu était donc attendue avec impatience par tous les fans du jeu, et ce dans la mesure où les auteurs avaient déjà largement su convaincre grâce à la qualité de la petite campagne d'introduction présente dans le livre de base.

C'est toutefois avec un certain désappointement que nous avons commencé la lecture de La Grande Nuit. En effet, au delà de la joie d'avoir enfin entre ses mains la grande aventure tant promise, cette publication s'était doublée d'une annonce des auteurs indiquant qu'il s'agirait du dernier supplément pour La Brigade Chimérique, et qu'avec cette parution, ils considéraient désormais la gamme close. Surprise, étonnement, on se demandait alors pourquoi vouloir clôturer une gamme qui aurait encore pu être développée. Mais après lecture de La Grande Nuit, on finit par comprendre le point de vue des auteurs, et ce tant cette campagne parvient à offrir au jeu une conclusion en tout point géniale.

 

 

Sans spoiler outre mesure, il faut juste savoir que La Grande Nuit se situe dans le ton mi-héroïque/mi-désespéré dans lequel s'ancre le jeu. Les surhommes interprétés par les joueurs vont ainsi avoir à vivre une aventure dantesque exploitant toutes les spécificités de La Brigade Chimérique au cours des dix scénarios proposés. L'histoire est de grande envergure, les situations y sont variées, les styles de jeu également (de l'enquête pure et dure à base d'énigmes à l'aventure exotique en passant par... non, gardons le mystère...), le tout en exploitant impeccablement toutes les subtilités géopolitiques de l'univers et en plaçant les personnages au premier plan.

D'une manière globale, La Grande Nuit bénéficie d'un traitement d'excellente qualité. Ainsi, chaque scénario s'appuyant sur un style de jeu bien particulier, le risque qui pesait sur la campagne était finalement de n'être qu'une succession de histoires maladroitement reliées les unes aux autres. Ce n'est ici heureusement pas le cas : en dépit de la multiplicité des styles de jeu, les auteurs sont parvenus à donner une cohérence globale au tout. On notera également le très bon travail fait sur les PNJ, lesquels, loin d'être anecdotiques, portent en eux tout ce qui fait l'identité si particulière du jeu et participent au charme qui se dégage de la campagne.

 

 

L'une des forces de La Grande Nuit est enfin d'être une campagne "jouable". Le livre ne restera ainsi pas un simple objet de fantasme, s'avérant largement faisable, tant en terme de durée que de difficulté. Linéaire tout en étant modulable (tant dans l'ordre des scénarios que dans la possibilité d'intercaller d'autres aventures entre chaque partie), elle bénéficie de scénarios suffisamment ouverts pour permettre aux maître de jeu de la personnaliser selon leurs goûts et leurs envies. En fin de parcours, il devrait rester aux joueurs des souvenirs imperissables.

Au niveau de la forme, en revanche, La Grande Nuit s'avère plus décevante. Après le livre de base tout en couleur et le premier supplément en sépia, cette campagne n'a quant à elle le droit qu'à un noir et blanc qui, d'une part ne rend pas honneur aux nombreux dessins, et d'autre part fait souffrir la gamme d'un manque de cohérence au niveau formel. On regrettera de plus l'absence d'aides de jeu qui auraient facilité la préparation, et rendu ce faisant la campagne plus aisée en terme de préparation (notamment pour les moins expérimentés). Autant dire de menus détails au regard du niveau de qualité générale...

La conclusion de à propos du Jeu de rôle : La Grande Nuit

Vincent L.
90

La Grande Nuit est une belle réussite de par sa construction, sa jouabilité, la variété des situations qu'elle propose ainsi que son exploitation judicieuse de l'univers dans lequel elle s'inscrit. En mettant les personnages-joueurs au premier plan dans une histoire aux proportions dantesques, elle permet d'inscrire avec brio les divers scénarios dans une timeline pourtant verrouillée par la bande-dessinée, tout en amenant petit à petit vers une conclusion en tout point parfaite. Avec La Grande Nuit, le jeu de rôle de La Brigade Chimérique s'offre donc une sortie de scène digne de ce nom, à la fois aboutie et mémorable.

Que faut-il en retenir ?

  • Campagne riche et variée,
  • Final excellent,
  • Accessible et jouable,
  • Raisonnablement linéaire,
  • Des scénarios suffisamment ouverts,
  • Excellent travail sur les PNJ.

Que faut-il oublier ?

  • Du noir et blanc qui ne met pas le livre en valeur,
  • Plus d'aides de jeu auraient été appréciables.

Acheter le Jeu de rôle La Grande Nuit en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de La Grande Nuit sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de La Brigade chimérique