75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
La Brigade Chimérique > La Brigade Chimérique : Ecran de jeu >

Critique du Jeu de rôle : La Brigade Chimérique : Ecran de jeu

Avis critique rédigé par Vincent L. le vendredi 17 décembre 2010 à 10:14

Ah... si seulement il y avait eu quatre volets...

Alors qu'il est traditonnellement de coutume d'éditer un écran de jeu quelques mois après la parution du livre de base, les Editions Sans Détour ont pris le parti de sortir l'écran de La Brigade Chimérique en même temps que L'encyclopédie, afin que l'on puisse bénéficier des deux outils en même temps. Sur la forme, cet écran est identiques aux standards utilisés par Sans Détour sur leurs deux précédents jeux (L'appel de Cthulhu et Hollow Earth Expedition), c'est un dire un écran cartonné, épais, avec trois volets disposés au format paysage. Donc, comme les deux fois précédentes, ou pourra repprocher à cet écran l'absence d'un quatrième volet, option tout de même bien plus confortable pour le maître de jeu, mais lui reconnaître malgré tout que le format paysage palie quelque peu à cette lacune.

 

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

 

L'illustration de l'écran est signée par Stéphane Gess, qui a réalisé le dessin de la bande dessinée dont est tiré le jeu. Entre les deux groupes adverses qui occupent les extrémités (la Brigade Chimérique d'un côté, le gang du Docteur Mabuse de l'autre) se trouve un paysage reprenant l'élément de décor le plus "remarquable" de l'univers de jeu : les engins volants. Le ciel de la métropole parisienne y est ainsi silloné d'avions et autres dirigeables, le tout dessiné avec ce trait de crayon qui donne toute sa saveur à la BD. On pourra peut-être regretter que le logo, situé en plein milieu, casse légèrement la dynamique du tout, cependant, cela n'est qu'un petit détail par rapport à l'efficacité de l'illustration, qui permet efficacement aux joueurs - notamment les débutants - de bien saisir la teneur du monde qui va s'étendre autour de leurs personnages.

Au verso, les traditionnelles tables de références pour le maître de jeu ont été choisies avec soin, aucune d'elles ne semblant être de trop, voire complètement inutile. Petit bonus - mais pas des moindres - le verso de l'écran est en couleur, ce qui induit, là aussi, une certaine dynamique par rapport aux écrans monochrome. Mais plus qu'une simple coquetterie, les concepteurs ont judicieusement utilisé un code couleur par rapport aux points de règles et aux références. Les mécanismes de jeu de La Brigade Chimérique étant sur le fond assez simples, absolument tout ce qui est nécessaire pour mener une partie correctement du point de vue technique a été inséré sur ce verso. De plus, notons que les renvois au livre de base (avec la page précise expliquant le point de règle auquel se réfère le tableau) amène à une meilleure fluidité des parties.

 

 

Le traditionnel livret qui accompagne cet écran propose quelque chose d'inédit, d'inutile, et donc de terriblement indispensable : un catalogue de personnages d'une petite vingtaine de pages. En effet, le livre de base contenant une campagne introductive conséquente, l'ajout d'un scénario ne semblait pas obligatoire. Les auteurs se sont donc fait plaisir en proposant de nombreux personnages-non-joueurs à intégrer au background du jeu. Parmi eux, certains font figures de clins d'oeil très décalés (L'ange de Fer, une merveille !) et d'autres s'appuient sur des historiques plus conséquents. Un petit bémol est cependant à mettre sur la petite partie "chefs d'Etat" : peu nombreux sur la quantité (trois seulement), les fameuses "révélations inédites sur les sites européens" ne se résument finalement qu'à quelques petits paragraphes difficilement exploitables en jeu.

85

L'écran de jeu de la Brigade Chimérique reprend le format habituel des écrans édités par Sans-Détour, avec ses avantages (format paysage, épaisseur et rigidité) et son défaut (seulement trois volets). Sorti de cet aspect purement matériel, il faut tout de même saluer l'excellent travail qui a été fait sur la forme, aussi bien au recto (avec une superbe illustration de Gess) qu'au verso (avec des tableaux en couleurs et des renvois au livre de base). Quant au livret qui l'accompagne, il propose - ou développe - un grand nombre de personnages non joueurs à intégrer dans le cadre de jeu pour lui donner plus de corps. Au final, malgré quelques petits défauts par ci par là, l'objet s'avère être un parfait complément à L'encyclopédie, utile pour les maître de jeu confirmés, indispensables pour les débutants.

Critique de publiée le 17 décembre 2010.

Que faut-il en retenir ?

  • La qualité matérielle de l'écran,
  • Le choix du format paysage pour les volets,
  • L'illustration extérieure,
  • Les tableaux couleurs à l'intérieur,
  • Le catalogue de PNJ.

Que faut-il oublier ?

  • Il manque tout de même un quatrième volet,
  • La partie "Chef d'Etats", quelque peu sur-vendue.

Acheter La Brigade Chimérique : Ecran de jeu en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de La Brigade Chimérique : Ecran de jeu sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !

Les autres critiques de La Brigade chimérique