75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Fascination >

Critique du Roman : Fascination

Avis critique rédigé par Benoît P. le mercredi 18 février 2009 à 15:58

Du fantastique un peu fleur bleue

Bella, seize ans, décide de quitter l'Arizona ensoleillé où elle vivait avec sa mère, délurée et amoureuse, pour s'installer chez son père, affectueux mais solitaire. Elle croit renoncer à tout ce qu'elle aime, certaine qu'elle ne s'habituera jamais ni à la pluie ni à Forks où l'anonymat est interdit. Mais elle rencontre Edward, lycéen de son âge, d'une beauté inquiétante. Quels mystères et quels dangers cache cet être insaisissable, aux humeurs si changeantes ? A la fois attirant et hors d'atteinte, au regard tantôt noir et terrifiant comme l'Enfer, tantôt doré et chaud comme le miel, Edward Cullen n'est pas humain. Il est plus que ça. Bella en est certaine.  

Cela fait un moment que j'entends parler de Stephenie Meyer, un auteur que l'on a souvent comparé à Anne Rice. C'est donc avec beaucoup d'attente que j'ai entamé la lecture du premier tome de la série Twilight : Fascination. Cela a été, pour moi, une déception mélangée d'une surprise. Étant fan des aventures de Lestat le Vampire, j'ai été déçu de découvrir une littérature moins mature et plus destinée aux jeunes femmes que les Chroniques des Vampires de Rice. D'un autre coté j'ai beaucoup aimé la facilité de lecture et la distraction que procure le roman.

Le récit en lui-même est romantique avant d'être fantastique. Dans ce premier tome vous découvrirez en détail la personnalité de Bella, une adolescente peu sûre d'elle et maladroite. Le fait que beaucoup d'adolescentes peuvent s'identifier à elle, par ses goûts, ses réactions et sa personnalité doit certainement rendre le roman plus attractif pour ce type de public. L'intrigue est principalement basée sur un rapport mettant d'un coté l'évolution de l'histoire d'amour entre Bella et Edward et de l'autre les découvertes que Bella fait sur ce dernier ainsi que les dangers qu'il représente pour elle. Plus celle-ci le découvre plus leur amour évolue. Le tout assaisonné d'une touche poétique que l'auteur maîtrise à merveille. Un élément qui m'a accroché au roman est le danger que représente cette relation. Principalement le comportement d'héroïnomane d'Edward face à sa dose, Bella, qu'il ne veut / peut pas toucher. Son comportement vu et analysé par les yeux de Bella donne de bonnes leçons sur l'interprétation que l'on peut avoir face à l'évidence. Bella, quand à elle, me fait penser à Eve face au fruit défendu qu'elle sait ne pas devoir toucher tout en y étant irrésistiblement attirée.

La lecture du roman se fait sans aucun problème malgré ses 535 pages. Les caractères sont assez gros et l'équilibre du style de Meyer vous donnera le courage de le lire en quelques heures. La rapidité de lecture dépendra aussi de l'addiction. Il m'a fallu plusieurs soirées pour lire le livre, des pauses m'étaient nécessaires pour digérer certains passages trop fleur bleue. A titre comparatif, Ma femme s'est transformée, le temps de dévorer les quatre tomes, en une psychopathe associable lisant à une vitesse défiant toutes les lois de la physique (sans pause, sans manger, ni dormir...j'exagère un peu :o)). Concernant ce qui peut intéresser le public masculin : l'action et le côté fantastique de l'histoire. Il faudra attendre le tome deux pour que l'aventure commence réellement. Le premier livre restant un passage obligé pour comprendre l'histoire, il n'en reste pas moins agréable à lire.

70

Twilight - Fascination est de ces romans fantastiques chargés de poésie et de romantisme que seules les adolescentes et jeunes femmes savent réellement apprécier à leur juste valeur. Le livre est, néanmoins, une lecture agréable pour les personnes moins sensibles qui n'y verront malheureusement qu'une bonne distraction.

Critique de publiée le 18 février 2009.

Que faut-il en retenir ?

  • - Le coté poétique et clair du style de Meyer
  • - Addictif
  • - rapide à lire
  • - Le charisme des personnages principaux
  •  

Que faut-il oublier ?

  • - Fleur Bleue
  • - Manque d'action

Acheter Fascination en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Fascination sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !