75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Film : Speed Racer
Speed Racer >

Critique du Film : Speed Racer

Avis critique rédigé par Benoît P. le dimanche 25 mai 2008 à 1919

Speed mais pas trop cérébral

Speed Racer (Emile Hirsch) vit dans l’ombre de son frère, Rex, champion de course automobile. Le jour où celui-ci disparaît, Speed reprend sa carrière dans l'écurie familiale. Il devient rapidement un pilote talentueux prisé par de grandes multinationales. Royalton, riche industriel, lui fait une offre généreuse qu’il refuse...
Les frère Wachowski s'attaquent ici à un dinosaure de la culture Manga : Speed Racer est l'adaptation de « Mach Go go go! », un manga de Tatsuo Yoshida des années 60-70.


Amateurs de films cérébraux, passez votre chemin : Speed Racer est un divertissement tout public plus destiné à décoiffer qu'à faire cogiter. Les effets spéciaux, principal attrait du film, vous en mettront plein la vue grâce à des courses et des séquences de combats spectaculaires. L'aspect esthétique du film est complètement délirant, les couleurs flashies en veux-tu en voilà et l'univers science fiction des années 60 donne au film un look assez décalé.
Le scénario part dans tous les sens jusqu’à en devenir parfois irrationnel. Rien de bien important car vous l'avez compris, l'intérêt du film n'est pas là. Pour résumer, il s'agit de la lutte classique du bien contre le mal, d'un coté la sympathique écurie familiale et de l'autre la grosse firme multinationale qui corrompt le sport automobile. La belle brochette d'acteurs sélectionnée ici (Susan Sarandon, John Goodman, Emile Hirsch, Christina Ricci...), n'arrive pas à briller d'un jeu exceptionnel. Les personnages sont ternes et dégagent trop peu d'émotion. Heureusement pour le film, les frères Wachowski réussissent habilement à voiler ces petits désastres par des effets visuels qui monopolisent l'attention du spectateur.

Les puristes de la série, fans de mangas vieillots ou rescapés des temps anciens (je vais encore me faire frapper) seront ravis de constater l'effort fait pour rapprocher le film de la série. Comme vous pouvez le voir sur nos deux montages photos les costumes sont assez proches du manga et une partie des personnages originaux sont présents (Spritle et le singe aussi malheureusement ^^). De plus, de nombreux clins d'oeils aux épisodes de la série ont été dispersés tout au long film ce qui plaira certainement aux Fans.

La conclusion de

Visuellement spectaculaire mais ne brillant pas d'un scénario étincelant, Speed Racer n'en reste pas moins un bon divertissement tout public à voir de préférence sur grand écran.

Que faut-il en retenir ?

  • Effets spéciaux
  • Esthétisme Old SF convaincant

Que faut-il oublier ?

  • Jeu des acteurs
  • Scénario

Acheter Speed Racer en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Speed Racer sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Speed Racer

  • Voir la critique de Speed Racer : Un death race déjanté et flashy…
    55

    Speed Racer - Critique du film par Vincent L.

    Un <i>death race</i> déjanté et flashy… : Speed Racer sera peut-être le film culte de toute une génération d’enfants âgés de moins de douze ans. Pour les autres, il ne rest…

En savoir plus sur l'oeuvre Speed Racer