75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du roman : Exultant #2 [2007], par Manu B.

Avis critique rédigé par Manu B. le vendredi 13 juillet 2007 à 14h10

Destiny's children 2

"Loin vers l'avant, les chasseurs, noirs comme la nuit, prenaient leur essor vers la lumière du centre de la Galaxie..."
25000 ans dans notre futur, après s'être débarrée des Qax, l'humanité a conquis les étoiles, loin, très loin, jusqu'aux frontières de notre galaxie. Sauf que depuis quelque trois mille ans, elle rencontre un farouche ennemi qui se terre au centre même de celle-ci: les Xeelees. Car loin d'être en infériorité numérique, les hommes ne peuvent remporter de batailles en permanence, puisque les Xeelees ont le pouvoir de jouer sur l'espace temps, de remonter le temps pour contrecarrer les plans des hommes. On est parti pour une guerre éternelle, jusqu'à ce que Pirius, en désobéissant aux ordres tactiques et à la Doctrine, parvienne à s'emparer d'un vaisseau Xeelee, tout en faisant un bond en arrière de deux ans. C'est donc en cour martiale qu'il rencontre son jumeau temporel, ainsi que le Commissaire originaire de la Terre...
Après la sortie de Coalescent en 2003, traduit chez nous en 2006, les presses de la cité publient le second volet de la série les enfants de la destinée. Stephen Baxter, l'auteur de nombreuses séries (Xeelee, manifold et les enfants de la destinée, entre autres) nous plonge cette fois-ci dans un lointain avenir, où l'homme a su briser ses chaînes de race asservie par les Qax, pour s'envoler vers des cieux plus cléments.
Stephen Baxter n'en avait apparemment pas fini avec l'histoire de l'univers, car après son roman Temps où il nous laissait entrevoir sa vision de la mort de l'univers, ce roman est l'occasion pour lui d'en montrer sa naissance, quelques infimes fractions de secondes après la Singularité, le Big Bang. Si ce roman repose sur des hypothèses physiques plausibles, Stephen Baxter y introduit un paramètre pour expliquer la présence des Xeelees, leur histoire pendant des milliards d'années. Le Big Bang est donc un des thèmes de ce roman, un des thèmes très bien documentés, traités et vulgarisés, dans la limite des connaissances de chacun pour ceux et celles qui sont familiers avec les notions de quagma, "état de la matière hadronique que l'on doit trouver dans certaines étoiles à neutrons et dans les tout premiers instants de l'Univers" (Dossier sur http://www.futura-sciences.com), ou de baryon (Dossier physique sur http://www.futura-sciences.com, lire le dossier complet de David Calvet pour aller plus loin). L'autre thème est celui des trous noirs, déjà exploré par l'auteur Greg Benford, dans son cycle le centre galactique, où Baxter imagine la vie, le temps et l'espace à proximité. D'autant que ce trou noir, au centre de la galaxie recèle un secret...
Le résultat est très plaisant, peut-être un peu difficile par moment pour le non-initié, qui aurait tort de ne pas le lire malgré tout, tant Baxter fait un effort pour jongler avec notions physiques et aventures. Le mélange entre space opera et hard-science est judicieusement dosé, alternant courtes séquences pointues et larges séquences d'action ou de rencontres avec entités non-humaines. De plus, si l'auteur revient de temps en temps sur le précédent volume et sur la coalescence, Exultant peut se lire indépendamment du premier tome de la série. Voilà un auteur que mérite vraiment son statut d'auteurs de premier plan de la vague (new?) hard-science.

La conclusion de à propos du Roman : Exultant #2 [2007]

Manu B.
85

Deuxième volet de la série des enfants de la destinée, exultant s'avère une suite de bonne qualité, un mélange de space opera et hard-science qui ravira les amateurs des deux genres.

Acheter le Roman Exultant en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Exultant sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Les Enfants de la Destinée

  • Voir la critique de Transcendance : Bouclons la boucle.
    85

    Transcendance Critique du roman par Thomas K.

    Bouclons la boucle. : J’aime l’Œuvre de Baxter, et en plus ce gars fait tout pour que je ne change jamais d’avis. Il est fortle bougre, très fort…
    Temps de lecture : 3 mn 30

  • Voir la critique de Exultant : Trois mille ans de guerre totale à l’échelle galactique…
    70

    Exultant Critique du roman par Thomas K.

    Trois mille ans de guerre totale à l’échelle galactique… : Du Baxter qui tape fort, qui joue toujours sur des espaces et des concepts à la limite de la métaphysique. Qui réussit a capter le…
    Temps de lecture : 3 mn 10

  • Voir la critique de Coalescence : Chute de Rome et fourmis humaines…
    80

    Coalescence Critique du roman par Thomas K.

    Chute de Rome et fourmis humaines… : Du grand Stephen Baxter, on y retrouve le souci du détail, une culture générale riche et utilement exploitée, des perspectives spa…
    Temps de lecture : 4 mn 5

  • Voir la critique de Coalescence : Emergence
    75

    Coalescence Critique du roman par Manu B.

    Emergence : Dans ce premier volet des Enfants de la Destinée, Stephen Baxter nous montre que c'est un auteur curieux, s'intéressant aussi à un…
    Temps de lecture : 5 mn 52

  • Voir la critique de Transcendance : Rédemption
    90

    Transcendance Critique du roman par Manu B.

    Rédemption : Troisième volet du cycle des enfants de la destinée, Transcendance en est le point culminant, différent d'Exultant, mais comme un …
    Temps de lecture : 4 mn 25