75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Film : Gremlins
Gremlins >

Critique du Film : Gremlins

Avis critique rédigé par Manu B. le dimanche 19 mars 2006 à 0702

Mogwai !

Un jeune garçon se voit offrir pour Noel un étrange cadeau, par son père, Geo Trouvetou en herbe mais malheureux en affaire: un petit animal de compagnie répondant au doux nom de Gizmo. Mais trois règles doivent être respectées impérativement: ne pas le nourrir après minuit, ne pas l'exposer à la lumière du jour, et surtout ne jamais le mettre au contact de l'eau. La créature est gentille et douce, mais tout se complique lorsque Billy fait tomber quelques gouttes d'eau sur Gizmo...

Gremlins: Kate Beringer (Phoebe Cates) et Billy Peltzer (Zach Galligan)
Gremlins: Kate Beringer (Phoebe Cates) et Billy Peltzer (Zach Galligan)

Un humour presque grinçant.
Gremlin est le nom que Mr Fitterman donne aux fichus mécanismes importés de pays autres que les USA. C'est dans cette scène que se tient tout le film. Car il s'agit bel et bien d'une critique de l'Amérique, puisque cela se passe dans une petite ville tranquille, où les voisins se connaissent bien. Evidemment, il y a les petites tracasseries des banlieues américaines, les petites jalousies. En outre, on met en scène de manière stéréotypée le jeune garçon qui est pris en grippe par son patron, au profit du jeune requin aux dents longues. Ce même garçon est amoureux de la jolie héroïne, et au cours d'un événement incroyable, va devenir le centre d'attention de cette même demoiselle. Ha Ha ! Joe Dante met en scène un nombre incroyable de clichés, qui sont des petits coups cinglants au bienséant grand pays américain. Derrière le masque du bien vu, du politiquement correct se cachent des secrets qui auraient pu rester dans l'ombre... Et puis se produit un événement extraordinaire qui va faire voler en éclat ce petit monde parfait en apparence: les gremlins sont parmi nous. Et eux n'ont pas de morale: ils se contrefichent de manger avec manière ou de respecter les vieilles dames, le chaos est leur façon de tout remettre en cause. Je n'irais pas jusqu'à dire que les Gremlins est une critique sociale et politique des USA, mais pas loin. C'est très caustique.



Gremlins: Lynn Peltzer (Frances Lee McCain). Les Gremlins
Gremlins: Lynn Peltzer (Frances Lee McCain). Les Gremlins

Finalement.
Et puis, une fois la machine lancée, les parodies pleuvent, puisque les Gremlins singent les hommes, les caricaturent dans une abondance de gags parfois potaches. Gremlins n'est finalement pas un film pour les enfants, à cause de ces monstres plutôt effrayants pour les plus jeunes, du moins. De plus, ils ne sauraient comprendre la portée des sous-entendus de ce film. A lire entre les lignes !

Gremlins: Billy Peltzer (Zach Galligan) et Pete Fountaine (Corey Feldman)
Gremlins: Billy Peltzer (Zach Galligan) et Pete Fountaine (Corey Feldman)

La conclusion de

Gremlins avait fait un carton au cinéma. Faussement destiné aux enfants, son succès vient en grande partie de son humour poliquement incorrect et à des animaux diaboliquement pervers.

Acheter Gremlins en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Gremlins sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Gremlins

  • Voir la critique de Gremlins score : Les Gremlins  aux sommets !
    95

    Gremlins score - Critique du musique par Richard B.

    Les Gremlins aux sommets ! : Avec cette édition, Retrograde Records fait un véritable cadeau aux fans des Gremlins mais aussi aux amateurs de bandes originales…

  • Voir la critique de Gremlins 2 : Les Gremlins envahissent la ville
    92

    Gremlins 2 - Critique du film par David Q.

    Les Gremlins envahissent la ville : Gremlins 2 est à la fois un excellent divertissement pour tout âge et un reflet critique des années 80 qui rend le film génial.

  • Voir la critique de Gremlins 2 : Le deuxième effet Gremlins !
    80

    Gremlins 2 - Critique du film par Manu B.

    Le deuxième effet Gremlins ! : La suite est encore plus déjantée que le premier Gremlins, mais le ton est toujours aussi poliquement incorrect avec les nombreuse…

  • Voir la critique de Gremlins 2 : Les Gremlins envahissent votre lecteur de salon
    80

    Gremlins 2 - Critique du film par David Q.

    Les Gremlins envahissent votre lecteur de salon : Des DVD comme celui-ci à un tel prix, on en redemande. Si c’est la nouvelle politique de Warner sur les vieux titres, je dis chape…

  • Voir la critique de Gremlins 2 : Gremlins 2, deux fois plus dingo !!
    92

    Gremlins 2 - Critique du film par Richard B.

    Gremlins 2, deux fois plus dingo !! : Le postulat ici : que vous aimiez ou pas, Gremlins 2 est voulu comme un véritable Ovni. Plus délirant, plus dingue que le premier.…

  • Voir la critique de Gremlins : Les trois règles de Spielberg et Dante
    92

    Gremlins - Critique du film par Richard B.

    Les trois règles de Spielberg et Dante : Les trois règles de Mr Spielberg et Mr Dante : Amuser le spectateur, un brin de nostalgie avec en plus aucune limite à la créativi…

  • Voir la critique de Gremlins : Jubilatoire
    94

    Gremlins - Avis sur le film par Lujayne M.

    Jubilatoire : Voilà un film délicieusement délirant. Une tranquille petite ville d'Amérique s'apprête à passer Noël... c'est compter sans les af…

En savoir plus sur l'oeuvre Gremlins