75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Priest >

Critique du Manga : Priest

Avis critique rédigé par Lionel B. le dimanche 31 juillet 2005 à 03:21

La vie ou la mort ?

Le saviez-vous ? Priest a remporté le prix « nos manhwas d’aujourd’hui » en 2002. Si je vous dit cela, c’est pour vous prouver la qualité de ce manhwa. S’il a remporté ce prix c’est sûrement parce qu’il parvient à se distinguer de ses concurrents. En effet, il se distingue tout d’abord pas son dessin. Un dessin bien particulier inédit dans un pays comme la Corée. Le style graphique de Hyung Min-Woo est dans un sens très carré et en même temps, très « haché ». J’entends par ce dernier mot que le crayon est passé plusieurs fois pour en déterminer la forme finale. Ce style bien particulier donne parfois des difficultés de compréhension mais l’image finie toujours par se lire. Finalement, c’est un peu comme lorsqu’on regarde un tableau. Au début, on ne comprend pas trop ce que l’on voit et en y regardant de plus près, le tableau se dévoile. Il faut d’ailleurs constater que chaque chapitre est entre coupé par des tableaux s’accordant parfaitement avec l’histoire. En effet, ce tome bénéficie comme tout les autres tomes de la série d’une mise en page superbe. Une mise en page qui contribue à accentuer une ambiance glauque. Cela par l’utilisation de contour noir. Constat est fait qu’il y a un peu plus de dialogues par rapport au précédent volume. Il y a toujours autant de « SBAM, TAC, CRIC, GRRR,… » pour identifier un bruit mais il y a également des dialogues qui déterminent le scénario. Ici, Ivan devra choisir s’il abandonne son âme pour obtenir plus de puissance. Un choix difficile qui s’annonce surtout au vu de sa situation face à Akmode qui est prêt à le tuer.

85

Un manhwa particulièrement violent au style graphique hors du commun qui attrirera par son ambiance glauque et son histoire assez prenante. Les lecteurs assidus de Priest ne seront pas déçus !

Critique de publiée le 31 juillet 2005.

Que faut-il en retenir ?

  • Le trait partivulier de Hyung Min Woo
  • C'est gore
  • Une très bonne mise en page

Que faut-il oublier ?

  • Un temps d'adaptation au dessin est nécessaire

Acheter Priest en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Priest sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !