75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du jeu vidéo : Red Faction #1 [2001], par Bastien L.

Avis critique rédigé par Bastien L. le jeudi 13 juillet 2006 à 11h26

Détruire tout, c'est un métier !

En étudiant la couverture on voit un poing rageur tenant une pioche sur fond rouge alors on s'attend à jouer à un jeu où l'on doit dézinguer du capitaliste avec ses camarades coiffé d'un béret et une belle barbe en baragouinant des maximes sur la victoire en espagnol mais en fait c'est pas tout à fait ça...
Dans un futur plus ou moins proche, Mars est devenu une gigantesque carrière gérée par la société Ultor où vont travailler des milliers de Terriens qui se retrouvent exploités dans des conditions pas possible avec des gardes de plus en plus violents, rajoutons à cela une espèce de peste qui sévit et un groupuscule de libération, la Red Faction, qui commence à faire parlé de lui. Notre héros, Parker qui se retrouve malgré lui au cœur d'une émeute deviendra peu un peu l'espoir de cette Red Faction aidé d'Eos la leader et d'Hendrix l'ami infiltré...
Le scénario correct est là pour soutenir le jeu qui est un FPS pur avec aucune originalité ni invention dans le gameplay (ce qui n'est pas forcément un mal quand on voit le but affiché) car ici, importe que la destruction et la tuerie des hordes de gardes et de mercenaires rencontrés le long du chemin, et cela malgré une envie d'infiltration parfois et qui sont des phases ratées car le jeu ne s'y prête guère... Au menu des armes cela va de la matraque électrique au super lance-roquettes qui détruit tout dans un rayon de 10 m en passant par le pistolet de base, le fusil à pompe, le fusil d'assaut, le fusil sniper ou les mines qu'on enclenche à distance. Pour moi la meilleure arme est le fusil de précision qui "locke" directement les ennemis pour des tirs de grande efficacité. A l'époque de sa sortie (2001) le jeu révolutionnai par le fait que les décors pouvaient être détruit, ainsi quand on ne trouve pas la porte ou qu'elle ne s’ouvre pas, il suffit de faire exploser le mur à côté afin d'y passer ce qui est jouissif de ce point de vue mais aussi quand on arrive en tirant roquette sur roquette et que l'on voit l'effet produit par notre folie destructrice.
Concernant les ennemis il faut dire que ces derniers remplissent parfaitement leur rôle de chair à canon même s'ils ne brillent pas par leur intelligence sauf quand ils voient qu'ils sont en passe d'être tués et qu'ils tentent de fuir en hurlant leurs envies de vivre puis se mettent à couvert pour mieux vous arroser. Ces ennemis qui manquent de diversité entre les gardes, les mercenaires, deux boss, quelques bestioles de Mars et des véhicules. Quelques véhicules sont jouables comme une sorte de Jeep, un sous-marin et un vaisseau avec une conduite simple, une bonne puissance de feu de quoi se défaire de ses ennemis sans prise de tête et avec une bonne dose de plaisir...
En multijoueurs les parties sont aussi tripante qu'en solo avec là aussi la possibilité de tous détruire dans de beaux environnements comme cette salle de poteaux rappelant celle du premier Matrix avec bien sur le Lance-roquettes comme arme phare. Les parties entre potes sur ce jeu sont excellentes tant il est possible de tuer avec perversité avec les mines par exemple en enchaînant une petite vanne, enfin cela est une appréciation très personnelle... Mais ce mode est parfaitement réussit et remplit bien son rôle.

La conclusion de à propos du Jeu Vidéo : Red Faction #1 [2001]

Bastien L.
85

Un jeu qui prône le fun avant tout et réussit bien avec l'argument de la destruction et de l'action incessante malgré des passages un peu ratés et des ennemis un peu kamikazes

Que faut-il en retenir ?

  • L'action qui prime sur la destruction
  • Un jeu guidé par un scénario honnête
  • Des armes vraiment efficaces
  • En multi c'est le pied

Que faut-il oublier ?

  • L'IA des ennemis
  • L'impression d'être seul malgré les conversations et les maigres appariations des alliés
  • Un passage furtif complètement raté.

Acheter le Jeu Vidéo Red Faction en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Red Faction sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Red Faction