75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

18 jeux de rôle les plus attendus pour 2018
Nos attentes ludiques pour 2018, de quoi jouer jusqu'à épuisement

Après 17 jeux pour 2017, voici 18 jeux pour 2018 (ça va commencer à être compliqué en 2030 cette histoire...). Voici nos plus grosses attentes pour cette année, les jeux qui nous font de l'oeil et qui risquent bien d'attérir dans nos besaces.

 

Le plus Rencontre du 3ème type : Tschaï

Financé par souscription en octobre dernier, l'adaptation du Cycle de Tschaï de Jack Vance devrait sortir cette année. Edité par 500 Nuances de Geek (Dungeon World), le jeu propose d'interpréter « au choix des natifs d'avant l'arrivée de Reith, ou au contraire une mission humaine de retour pour ses activités subversives. Toujours en rupture, vos personnages seront dans tous les cas en délicatesse avec les potentats et les moeurs locales ». A noter que le jeu fonctionne en binôme avec Tschaï, retour sur la planète de l'aventure (édité par les Editions Mnémos), et qu'il utilisera le système de jeu d'Apocalypse World. Etant donné notre amour inconditionnel pour le Cycle de Tschaï, ce projet nous a immédiatement réjouit, et on compte les semaines jusqu'à la parution du livre.

Sortie : Printemps 2018.

Voulez-vous en savoir plus ?

 

Le plus Wolf : Meute

Cela fait un petit moment que les Editions John Doe n'avaient pas sorti un jeu original (leur dernière sortie étant la réédition d'Hellywood). 2018 devrait voir paraître leur nouvelle création : Meute. Signé Julien Moreau, Meute « se déroule en France, de nos jours et qui propose aux joueurs d’incarner un lycanthrope, un personnage doté de deux personnalités, un homme et un loup. Ensemble, le groupe de joueurs forme une meute, dirigée par son Alpha et protégeant son territoire des menaces qui pèseront sur lui. Mais si la société des hommes, les chasseurs et les autres créatures issues du folklore de nos régions poseront des problèmes à la meute, la principale difficulté pour les personnages sera de parvenir à vivre ensemble ». On n'en sait pas beaucoup plus, tout au plus que Meute a été conçu comme un bac à sable permettant de aux joueurs de créer leur meute, leur territoire et tous les éléments de campagne. On a hâte de voir ça !

Sortie : Pas de date officiellement annoncée.

Voulez-vous en savoir plus ?

 

Le plus La Guerre des Mondes : Invasion Extraterrestre

Editée par Edge (Aux confins de l'Empire), la gamme La fin du monde est destiné à se composer de quatre ouvrages traitant de quatre causes différentes de fin du monde. Apocalypse Zombie est sorti en 2016 (et on a aimé !), La Colère des Dieux est paru fin 2017, on espère donc fortement voir arriver le troisième, Invasion Extraterrestre, cette année. Les joueurs vont cette fois devoir survivre à une invasion ET, feront-ils mieux que Tom Cruise, Will Smith et compagnie ? On ne connaît pas encore le contenu exact du livre, mais nul doute qu'il devrait reprendre la trame des autres : même système de jeu, même éléments de game-design... à voir comment les campagnes seront articulées pour réussir à surprendre.

Sortie : Pas de date officiellement annoncée.

Voulez-vous en savoir plus ?

 

Le plus Marabunta : Vermine 2047

Agate RPG (Les Ombres d'Esteren) a officialisé en 2017 travailler sur une nouvelle édition de Vermine. Intitulé Vermine 2047, le jeu s'articulera toujours autour d'une thématique écologique/post-apocalyptique dans laquelle la civilisation humaine a petit a petit été détruite par la vermine, vous savez, ces insectes grouillants et rampants qui sont désormais au sommet de la chaine alimentaire. Julien Blondel a expliqué que « Vermine 2047 n’est ni une suite, ni une réédition de Vermine : c’est une nouvelle version, entièrement réécrite, que ce soit au niveau du background ou du système de jeu. C’est un projet qui m’a toujours tenu à cœur, un univers qui ne m’a jamais quitté et dans lequel cette nouvelle version me donne enfin l’occasion de replonger. Je n’avais pas envie d’un petit dépoussiérage : je tenais à repartir de zéro sur le background et les règles. Les joueurs de la première heure y retrouveront plusieurs concepts, mais avec des mécaniques de jeu plus accessibles, des modes de jeu permettant de doser le réalisme de l’univers et de nouvelles options de mise en scène dédiées aux personnages, au groupe et à l’évolution du monde ». Si Vermine n'était pas exempt de défauts, il n'en demeurait pas moins un excellent jeu, il nous tarde donc de voir ce que va donner cette nouvelle édition !

​Sortie : Pas de date officiellement annoncée.

Voulez-vous en savoir plus ?

 

Le plus Joueur du Grenier : Aventures

Suite à la précommande record sur Ulule en septembre dernier (7 500 jeux vendus, soit le troisième plus gros succès mondial en terme de précommande participative), Aventures va sortir chez les Editions Sans Détour (L'Appel de Cthulhu 7ème édition). Signé par Mahyar Shakeri, Aventures sera un jeu d'initiation à destination d'un public de néophyte (celui de la web-série éponyme). « Notre objectif est de proposer une boite de jeu contenant tout le nécessaire à la découverte et à la pratique d’Aventures – Le Jeu : livret univers, règles, scénarios, personnages, etc. Avec cette adaptation, vous pourrez parcourir le monde, affronter ses créatures, déjouer des complots et des pièges qu’aura imaginé votre meneur de jeu ». Au delà de la popularité de la web-série, le jeu s'annonce très beau et plutôt bien pensé. Bref, un programme qui ne pouvait que nous faire envie !

Sortie : Septembre 2018

Voulez-vous en savoir plus ?

 

Le plus Borgia : Dogs in the vineyard

Jeu indépendant parmi les plus cultes jamais créé, Dogs in the vineyard devrait arriver en France chez Lapin-Marteau (Ryuutama). Créé par Vincent Baker (à qui l'on doit notamment Apocalypse World), le jeu propose d'interpréter des religieux cherchant à "prendre soin" de leurs frères et soeurs. A priori, comme ça, ça ne vend pas du rêve. Alors pourquoi cette aura culte ? Et bien parce qu'aucun autre jeu n'a mieux traduit de façon ludique la notion de "choix cornélien".  « Les scénarios vont se concentrer sur des situations ou des villes qui vont connaître ces problèmes et mettre en difficulté la Foi des personnages, ou même les opinions des joueurs. Il va falloir trouver une solution, et agir. Et certains choix peuvent s'avérer douloureux, car la Foi du jeu autorise certains agissements que la culture moderne juge mauvais. Dans d'autres cas, les choix seront difficiles car ils concernent la famille ou les amis des personnages, et parfois les personnages eux-mêmes ». A noter qu'aucune information n'a encore été diffusée sur cette traduction (date, financement,...).

Sortie : Pas de date officiellement annoncée.

 

Le plus Goonies : Tales from the loop

Financé avec succès au mois de novembre, la traduction du jeu de rôle Tales from the loop va venir garnir le catalogue déjà bien conséquent d'Arkhane Asylum Publishing (Vampire : la Mascarade Edition 20ème anniversaire). Inspiré d'oeuvres aussi varié qu'E.T., Les Goonies ou Stranger Things, Tales from the loop prend place dans les années 80, mais attention, « les années 80 de Tales from the Loop ne sont pas celles que nous connaissons. La technologie a fait des bonds fascinants et permet de trouver des robots domestiques dans les foyers, ou de prendre un gravitrain pour aller au bureau. Les scientifiques créent des machines dotées d'intelligence, et étudient la possibilité de voyager dans le temps, ou de projeter son esprit à distance… C'est dans cet univers que vous allez incarner des enfants et des adolescents aux vies normales, confrontés à des événements fantastiques ». Un pitch alléchant, et ce d'autant plus que le jeu sort du studio auquel on doit l'excellent Mutant - Année Zéro.

Sortie : Avril 2018

Voulez-vous en savoir plus ?

 

Le plus Avatar : Les chants de Loss

Cela fait pas mal de temps qu'Axelle Bouet diffuse sur les réseaux sociaux un nombre important d'informations et d'illustrations autour des Chants de Loss. Alors du coup, petit à petit, on finit par être très curieux, et ce d'autant que Les Editions du Matagot (Te Deum pour un Massacre) envisagent un financement participatif pour le jeu cette année. « Loss est une planète lointaine et étrangère, hostile et sauvage, à la faune et la flore exubérante et dangereuse. Un monde qui n’a jamais été fait pour les humains. Nul ne sait comment ceux-ci y sont arrivés des millénaires plus tôt, nul ne sait même depuis combien de temps les humains y vivent. C'est dans ce monde que l'on peut trouver le le loss, un métal magnétique aux propriétés merveilleuses, dont celle de servir de catalyseur à un pouvoir étrange : le Chant de Loss [...] une capacité rarissime et mal comprise qui permet de contrôler la gravité, le magnétisme, les forces élémentaires et même la vie. ». A noter que le jeu est l'adaptation d'un roman, également écrit par Axelle Bouet (disponible aux Editions Stellamarris).

Sortie : Pas de date officiellement annoncée, un financement participatif devrait lancé dans le courant de l'année.

Voulez-vous en savoir plus ?

 

Le plus Trilogie du Samedi : Monster of the Week

Financé avec succès au mois de décembre, Monster of the Week est le nouveau projet du studio Raise Dead (In Nomine Satanis / Magna Veritas 5ème édition). « Monster of the Week a pour but de vous emporter dans l’univers des séries américaines des années 90 et 2000, où chaque semaine les héros devaient combattre un monstre nouveau. Les références sont claires : Buffy contre les vampires, X-Files, plus récemment SupernaturalFringe ou Les Dossiers Dresden. On pourrait également ajouter à la liste le récent Stranger Things qui colle tout à fait avec Monster of the Week ». De quoi se faire quelques parties bien chargées en nostalgie, entre deux morceaux de campagnes plus conséquentes.

Sortie : Eté 2018

Voulez-vous en savoir plus ?

 

Le plus The Cell : Dreamraiders

Après Plenilunio et Blacksad cette année, le jeu de rôle espagnol tente de se faire une petite place sur le marché français. La Loutre Roliste (Blacksad, Petits détectives de monstres) va traduire en 2017 un nouveau jeu de rôle espagnol : Dreamraiders. Dans ce jeu dont le pitch ne manque pas d'évoquer La méthode du docteur Chestel, vous interprétez des aventuriers dont le terrain de jeu se situe sur le plan onirique. « Voyageant de réalité en réalité par l'intermédiaire du rêve, confrontés à d'obscures forces se nourrissant de la mémoire d'autrui, leur périple onirique fera vaciller leur esprit, la mort les guettant à chaque instant ». A priori, le pitch semble apte à satisfaire les amateurs de mondes parallèles et d'ambiances oniriques chelous. On n'en sait pas beaucoup plus sur le jeu, mais le principe plutôt original nous met d'ores et déjà l'eau à la bouche.

Sortie : Janvier 2018

Voulez-vous en savoir plus ?

 

Le plus Cloud Atlas : Rêve de Dragon

Un premier retour de Grand Ancien en 2018 (il y en a trois dans cet article) : Rêve de Dragon, de Denis Gerfaud, va faire son grand retour. Fort d'un financement participatif réussi (165 000€ de récolté), le Scriptarium (Défis Fantastiques - Le jeu de rôle) s'atèle a cette nouvelle édition qui ne devrait, dans le fond, que très peu changer par rapport à la dernière en date. « Rêve de Dragon est un jeu de rôle médiéval-fantastique, ou plutôt, médiéval-onirique. Car le rêve y prend une place tout à fait singulière. Les sages ont coutume de dire : "Le monde est un rêve de Dragons". Que cela signifie-t-il ? Eh bien que l'arbre, là-bas, ou encore ce caillou sur le chemin, résultent d'un rêve. Tout comme chaque être, fait d'os et de chair, est une créature rêvée. Par qui ? Les Dragons, des êtres légendaires et invisibles. Le monde de Rêve de Dragon est virtuellement infini, car les Rêveurs sont légion. Aussi est-il impossible de dessiner une carte finie de l’univers. Le mot univers lui-même n’a pas de sens : c’est un multivers de "mondes parallèles". Il est toutefois possible de passer de l’un à l’autre. Des portes existent, qu’on appelle les déchirures du rêve. Mais ces espèces de téléportations vous expédient sans crier gare et, tout comme il est difficile de retrouver un rêve interrompu, il est peine perdue de vouloir faire demi-tour et revenir au point de départ. Les déchirures sont des voies à sens unique, les voyageurs qui l’ont appris à leur dépens sauront les éviter… ». Le retour d'un jeu mythique, peut-on vraiment passer à côté ?

Sortie : Janvier 2018.

Voulez-vous en savoir plus ? 

 

Le plus (Simple) Basique : Lamentation of the Flame Princess

Financé par souscription en février 2017, Lamentation of the Flame Princess est un projet porté par Black Book Editions (Pathfinder). Il s'agit de la traduction d'un jeu de rôle US se situant dans la mouvance old-school. « Rappelez-vous... c’était l’époque où l’historique de votre personnage ne se créait pas avant un ou deux scénarios, quand vous aviez survécu contrairement à vos malheureux compagnons d’infortune. Quand le nain, l’elfe et le halfelin n’étaient pas des races mais des classes à part entière. Quand les personnages étaient ultra spécialisés, que les points d’expérience nécessaires à une prise de niveau étaient différents entre les classes et les compétences quasi inexistantes ». Un type de jeu bien particulier qui ne plaira pas à tous (encore qu'avec plus de 50 000€ récoltés, on peut se dire que le public cible est plus nombreux que prévu), mais qui est relativement unique dans cette sélection !

Sortie : Pas de date officiellement annoncée.

Voulez-vous en savoir plus ? 

 

Le plus Die Hard : Vade+Mecum

Après avoir bouclé l'an passé Sens Hexalogie, Romaric Briand s'est attelé à un nouveau projet intitulé Vade+Mecum. « Le vade-mecum est un médicament anti-douleur très singulier. Il permet à deux personnes de partager leur douleur. On donne une pilule blanche à l’un et une pilule noire à l’autre. Celui qui reçoit la pilule blanche décharge la moitié de ses blessures et de sa souffrance à celui qui a ingéré la pilule noire. On dit de celui qui a pris la pilule noire qu’il vient avec celui qui a pris la pilule blanche. Ils deviennent respectivement vade-mecum l’un de l’autre… L'histoire que vous allez vivre s’inspire de faits réels… ». Objet hybride (on se sert notamment d'un échiquier pour jouer), Vade+Mecum s'annonce comme un one-shot, une campagne en quatre parties qui se déroulera en 24h, entre le 13 et le 14 avril 2013. Alors, aura t-on le droit à un nouveau délire métaphysique digne de Sens Renaissance ? Réponse en 2018 !

Sortie : Pas de date officiellement annoncée.

Voulez-vous en savoir plus ?

 

Le plus Giallo : Kabbale

C'est le premier jeu original édité par Les Editions du Troisième Oeil (anciennement Game-Fu, anciennement Pulp Fever). « Kabbale est un jeu de rôle d'ambiance horrifique qui propose d'incarner des artistes et intellectuels déviants qui deviennent les adeptes d'une secte vénérant une entité issue de différents panthéons oubliés ou fictifs, ceci dans l'objectif ultime d'accomplir une quête initiatique personnelle. L'univers du jeu n'est pas lié à une mythologie spécifique, mais s'inspire librement des écrits de William Burroughs (beaucoup), Clive Barker (Hellraiser surtout) et H.P. Lovecraft (un peu), mais aussi de films tels que la Neuvième Porte (Roman Polanski), la trilogie des Trois Mères (Dario Argento) et Le projet Blair Witch (Eduardo Sanchez et Daniel Myrick) parmi les références les plus notables. Le jeu prend place dans une sphère uchronique et nébuleuse mélangeant les Années Folles (1920) et la Beat Generation (1960). Ce n'est pas une réécriture de l'histoire entre ces deux dates butoirs, mais plutôt une vision narcoleptique, un "temps mort" halluciné fusionnant ces deux périodes. Kabbale ne s'attarde pas sur les créatures fantastiques (leur rôle est littéralement accessoire), mais sur les mécaniques régissant le véritable monstre : l'être humain, sur sa déchéance ou sa rédemption, les deux finalités impliquant un sacrifice différent. De par certains aspects auxquels seront confrontés les joueurs (manipulations, déviances, gore, addictions, libération sexuelle...), Kabbale, jeu d'enquête et de contrespionnage occulte, est prédestiné à un public adulte, averti et amateur de ce type de fiction borderline ». Quoi, un jeu adulte et mature ? Ca devient du coup très intéressant !

Sortie : Pas de date officiellement annoncée, un financement participatif devrait lancé dans le courant de l'année.

 

Le plus Fils des Ages Farouches : Zore

Nouveau jeu de rôle édité par JdR Editions (SteamShadows), Zore a fait l'objet d'un financement participatif réussi en novembre 2018. Il propose d'interpréter des hommes préhistoriques d'un type quelque peu particulier. « A l’ère du Crétacé, Tyr, le terrible astéroïde, est entré en collision avec la Terre. Oui mais voilà, les dinosaures n’ont pas disparu. Loin de là. La vie a poursuivi son bonhomme de chemin, influencée à présent par Tyr l’irradiante. Bousculé par l'énergie de l'étrange météorite, l’homme est apparu et a évolué très rapidement. A défaut d’être civilisés, les sauvages sont devenus intelligents, bourrés d’humour et certains possèdent même des pouvoirs, les zores. Évidemment, les grands shamans en ont déduit que l’astre tombé du ciel était un dieu et que, grâce à lui, l’homme pouvait accomplir des miracles. On devait donc lui rendre hommage (balivernes et superstition, mais rappelons qu’il ne faut jamais remettre en cause la parole d’un shaman, sous peine d’être maudit !). Parez-vous de votre plus belle peau de bête, affûtez vos silex et vos super-pouvoirs et venez lutter contre les machinations des Mâche-Os et autres ennemis de la vie ! ». Bref, un pitch à mi-chemin entre Zembla et Rahan qui annonce un jeu pulp bien sympathique !

Sortie : Premier trimestre 2018

Voulez-vous en savoir plus ?

 

Le plus Postman : MEGA - Le 5ème paradigme

Nouvel arrivant dans le secteur de l'édition de jeu de rôle, les Editions Leha ont annoncé qu'ils allaient sortir la cinquième édition du jeu Mega. Créé par Didier Guiserix et Michel Brassine, Mega a initialement été publié dans la rue Jeux et Stratégie. Il a connu depuis trois éditions différentes avant d'être repris en main par Didier Guiserix himself. Rappelons que « MEGA est un jeu de rôle de science-fiction dans lequel on incarne des Messagers Galactiques (en abrégé : Mega), sortes d'agents plus ou moins secrets au service d'une organisation non gouvernementale, la Guilde des Megas, elle aussi plus ou moins secrète. Les missions qui leur sont assignées couvrent des domaines éminemment variables, mais elles obéissent toutes à une certaine éthique, puisque la devise des Megas est "Vie et dignité" ». Dans cette nouvelle édition, le système de règle a été intégralement revu et le background du jeu évolue (voyant arriver les Nomegs, des habitants d'une autre dimension passés par des déchirures dans la trame de l'univers et dotés de pouvoirs similaires à ceux des MEGA). Alors, Mega réussira t-il sa mue et son passage au XXIème siècle ?

Sortie : Pas de date officiellement annoncée.

 

Le plus Serenity : Coriolis

Issu du studio à qui l'on doit Mutant - Année Zéro et Tales from the loop, Coriolis va également connaître une sortie française chapeauté par A.K.A. Games (Fragged Empire). Coriolis est un jeu de SF qui n'est pas sans rappeler la série Firefly, avec dedans un certain nombre d'élément d'ambiance très arabisants. Le principe du jeu est a priori classique : un vaisseau de colons part de la Terre à destination d'une région très éloignée de la galaxie. A leur arrivée, arrivée, un millénaire après leur départ, ils découvrent que leur destination a eété colonisé par les terriens. Les humains ont en effet découvert entre temps des portails permettant de parcourir instantanément des distances immenses. Et entre ces humains du passé et la Terre du présent, les tensions montent très rapidement... Etant donné le passif des créateurs du jeu, on est très curieux de savoir ce qu'ils nous proposeront dans le domaine du space-opera.

Sortie : Pas de date officiellement annoncée, un financement participatif est hautement probable.

 

Le plus Highlander : Nephilim Légende

Il fait partie de ces Grands Anciens qui devraient revenir en 2018 : Nephilim va renaître de ses cendres. Suite à un financement participatif très suivi (plus de 210 000€ récoltés en juillet 2017), le jeu va revenir sous ce qui est annoncé comme son édition ultime (ce qui, après une quatrième édition décevante, n'a pu que satisfaire les fans). Alors pour ceux qui n'auraient jamais entendu parler du jeu : « Dans Nephilim, vous jouez un esprit élémentaire antédiluvien qui s’incarne durant des moments-clés de l'histoire humaine. Au sein du monde occulte, vous tentez de déjouer les sombres complots des sociétés secrètes comme les Templiers. Grâce à votre Pentacle, qui est votre nature même, composé de Feu, d’Air, de Lune, d’Eau et de Terre, vous pratiquez comme nul autre les sciences occultes telles que la magie, la kabbale ou l’alchimie. Enfin, en achevant l’extraordinaire quête de l’Agartha, débutée bien avant la chute de l’Atlantide, vous tentez de trouver l’état ultime, celui de la perfection magique ». Riche, complexe, difficile à appréhender dans son entièreté, Nephilim est un classique du jdr français, un de ces excellents crus qui a su traverser les décennies. A noter que Nephilim Légende sera le premier jeu de rôle édité par les Editions Mnemos.

Voulez-vous en savoir plus ?

Auteur : Vincent L.
Publié le mercredi 10 janvier 2018 à 09h00

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !