75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Film : Hunger Games : La révolte - Partie 2
Hunger Games : La révolte - Partie 2 >

Critique du Film : Hunger Games : La révolte - Partie 2

Avis critique rédigé par David Q. le jeudi 24 décembre 2015 à 1216

Une fin qui nous fait regretter les premiers Hunger Games

La révolte finale

Deuxième partie et chapitre final de la saga Hunger Games, La révolte - Partie 2 se place comme étant la suite directe de la première partie. Sans autre forme d'introduction, le spectateur retrouve Katniss et Peeta dans l'état déplorable qu'ils étaient suite à l'empoisonnement de Snow. Et le film continue comme si vous aviez simplement changé de DVD dans votre lecteur. Un conseil donc, repassez-vous l'épisode précédent ou lisez au moins un résumé du film, ce sera mieux pour aborder ce chapitre.

Une fois qu'on se souvient de la fin de la première partie et qu'on rentre dans le film, on se rend compte que l'histoire continue dans sa réduction de l'action au profit d'un film assez politique qui enchaîne les séquences d'intimidation des deux camps sans jamais vraiment nous intéresser suffisamment. Plus le film avance et moins les personnages secondaires deviennent important, au point d'en oublier la plupart et de rester indifférent sur leur sort parfois tragique. Le combat de Snow contre Katniss devient le seul objectif du film, un objectif à moitié rempli puisque leur affrontement se termine en eau de boudin.

Sur qui va tirer Katniss ?

En effet, finies les épreuves des "Jeux", l'action du film se résume à quelques opérations d'infiltration pour arriver jusqu'à Snow. S'il y a bien une ou deux séquences sympathiques comme la scène dans la cour d'immeubles qui renoue avec les pièges des anciens jeux, le reste est assez mou. Pire, la séquence dans les égouts est totalement ratée car on en fait un peu trop pour meubler et construire une séquence faussement dramatique complètement hors sujet. Et lorsque Katniss est sur le point d'atteindre Snow, on lui vole son moment de gloire par deux fois : une fois avec l'arrivée des rebelles dans Panem, une deuxième fois avec le discours du leader des rebelles qui change tout d'un coup de fusil d'épaule. Katniss n'a alors pas d'autre choix que de faire ce qu'elle doit faire. Du coup on se retrouve avec une fin pas très nette, une impression de s'être fait avoir par un dernier film en deux parties qui aurait pu n'en faire qu'une. Une fin qui laisse un goût amer dans la bouche, comme un arrière-goût de viande avariée qui aurait tournée à force de la mastiquer. Une fin qui ne donne pas envie de s'acheter un coffret avec tous les films, mais simplement de garder le premier film en tant que bon souvenir, voir éventuellement de revoir le deuxième mais c'est tout.

Mais qu'est ce qui se passe dans les égouts ?

Même d'un point de vue visuel, le spectacle qu'offre le film n'est pas particulièrement impressionnant. Les quelques séquences d'action nous réveillent d'un film qui traîne en longueur. À part ces moments-là où les effets numériques se lâchent un peu, il n'y a pas de quoi s'extasier. On se demande même pourquoi le film était parmi les 20 titres sélectionnés pour les Oscars des meilleurs effets visuels 2016. On n'a même plus vraiment droit à la débauche de couleur des costumes des habitants de Panem, ni même au costume en flammes que Katniss portait pour les jeux. Juste quelques explosions, du maquillage et des effets visuels par-ci par-là.

Un plan d'équipe

Jennifer Lawrence est probablement la seule actrice à s'en tirer à peu près bien parmi tous les personnages. Elle arrive encore à nous convaincre de son implication alors que les autres ne font que suivre le mouvement. On a l'impression d'être face à des acteurs fatigués de jouer la comédie, des acteurs bien meilleurs pour s'affronter dans une arène que pour s'envoyer des piques à travers la télévision.

La conclusion de

Ce chapitre final d’Hunger Games n’est pas très convaincant. Le film est pousssif et ne justifie pas une découpe en deux parties. La fin est baclée et bien trop prévisible. On aurait aimé voir d’autres choses développées pour apporter plus de profondeur aux personnages secondaires. Au final on regrette les premiers Hunger Games et c’est dommage.

Que faut-il en retenir ?

  • Jennifer Lawrence arrive à rester crédible
  • La scène dans la cour des immeubles
  • Les quelques pièges cachés dans la ville

Que faut-il oublier ?

  • Manque de rythme
  • Enjeux mal exploités
  • La scène des égouts hors sujet
  • Fin trop prévisible et pas franchement épique

Acheter Hunger Games : La révolte - Partie 2 en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Hunger Games : La révolte - Partie 2 sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Hunger Games

En savoir plus sur l'oeuvre Hunger Games