75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Roman : L'ombre d'une Reine Noire
L'ombre d'une Reine Noire >

Critique du Roman : L'ombre d'une Reine Noire

Avis critique rédigé par Gil P. le mardi 1 juin 2004 à 1335

Une guerre terrible se prépare

Humour et évolution du récit
25 ans après la fin de la bilogie précédente, une nouvelle guerre se prépare et elle promet d’être aussi fantastique que celle de la première bilogie et de l’épopée de la seconde… Finalement, à la fin du livre 1 de cette suite, on en déduit que les aventures des deux princes jumeaux et de leur petit frère développés auparavant ne servent qu’à introduire le propos de cette nouvelle guerre.
Ce roman est très proche de celui qui vient juste avant même si une génération dans le récit les séparent. C’est en effet les principaux héros du livre précédent (et les indéboulonnables des épisodes passés) qui en seront les héros. L’humour qui n’avait qu’un seul porteur dans la bilogie précédente est ici plus hilarant que jamais dans un concentré d’aventures et de stratégies militaires passionnantes.

La conclusion de

Dans ce premier volet de la guerre contre les serpents, Feist fait revivre toute la magie de Midkemia entretenue depuis l’Apprenti. Avec un propos plus adulte, il rentre en détail dans une invasion sur le continent inconnu deux ouvrages plus tôt. Sachant jouer avec ses personnages en place, il introduit comme à son habitude un nouveau héros attachant. Une très bonne suite !

Acheter L'ombre d'une Reine Noire en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de L'ombre d'une Reine Noire sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Les Chroniques de Krondor

En savoir plus sur l'oeuvre Les Chroniques de Krondor