75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Roman : Ténèbres sur Séthanon
Ténèbres sur Séthanon >

Critique du Roman : Ténèbres sur Séthanon

Avis critique rédigé par Bastien L. le vendredi 11 juillet 2008 à 1302

Jimmy s'en va-t-en guerre

Quatrième roman de Feist et toujours dans l’univers de Midkemia/Kelewan où il est encore question de guerres, de héros intrépides, de faille, de magie et tellement plus…
On retrouve donc avec plaisir les héros des romans précédant et on est tout de suite dans le bain, peut-être un peu trop au regard des 100 premières pages (édition de poche) qui à quelques détails près font penser à un copier/coller du début de Silverthorn mais passées ces 100 pages (pas déplaisantes non plus) c’est parti pour l’apothéose de Feist. La force de l’auteur réside dans ses personnages, que se soient les héros, les personnages secondaires ou ceux qui apparaissent brièvement, tous sont traités avec soin et avec une personnalité propre faisant qu’on ne s’embrouille jamais et pourtant il y en a du beau monde… L’histoire se corse où l’on suit deux histoires : Celle d’Arutha et ses compagnons (Martin, Laurie, Jimmy, Baru, Roald…) qui font face encore une fois aux Faucons de la Nuit puis partent défier Murmandamus (le chef des méchants en somme) sur son propre territoire (ils partent à moins de 10 tenter de tuer le chef d’une armée de dizaines de milliers de soldats…) mais ne sont pas au bout de leur surprise en rencontrant un peuple oublié et des anciens amis/ennemis… On suit aussi les voyages de Pug et de Tomas en quête d’un moyen d’arrêter l’Ennemi dans un déluge de voyages spatiaux-temporels avec grandes théories métaphysiques à la clé. Ce qui ne peut pas plaire à tout le monde, certains y verront quelque chose d’un peu différent ce qui n’est pas plus mal, d’autres y verront quelque chose d’un peu trop gros et d’autres se demanderont ce qu’a fumé ce bon Raymond…
L’action y est toujours aussi bien décrite avec des batailles vraiment dantesques qui n’ont rien à envier à celles de Tolkien dont on sent encore quelques références comme le Gouffre de Helm pour la bataille d’Armengar. Les batailles tiennent en haleine avec ce qu’il faut de bravoure, de tragédie et de sacrifice et sont vraiment les points forts du roman. Feist consolide bien son roman en créant une sorte de mythologie de son oeuvre assez fascinante ainsi qu’un ton parfois léger pour contraster avec les violences des batailles où l’on veut toujours savoir ce qui arrive à la multitude de héros à qui on s’attache encore plus.

La conclusion de

Si la quête de Pug et Tomas ne vous rebute pas, vous trouverez ici un excellent roman de fantasy avec ce qui faut d’action, d’humour, de multitude de personnages crédibles pour un dépaysement garanti.

Acheter Ténèbres sur Séthanon en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Ténèbres sur Séthanon sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Les Chroniques de Krondor

En savoir plus sur l'oeuvre Les Chroniques de Krondor