75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Jeu Vidéo : Prince of Persia : Les sables du Temps
Prince of Persia : Les sables du Temps >

Critique du Jeu Vidéo : Prince of Persia : Les sables du Temps

Avis critique rédigé par Manu B. le jeudi 20 mai 2010 à 2307

Les sables du temps version Pc.

Prince of Persia est une série qui est née en 1989 alors que les PC connaissaient une puissance exponentielle. Les premières versions en 2D ont été de francs succès (notamment sur Amstrad et Atari) et le passage à la 3D n'a pas été exploité au mieux. Alors que la franchise agonisait, Ubisoft a acquis les droits en 2003 pour le dépoussiérer et créer un titre de très belle qualité: Prince of Persia, les sables du temps.

Prince of Persia: Farah et le prince
Prince of Persia: Farah et le prince

Le prince que vous incarnez est le fils du roi Shahraman, venu de Perse pour venir conquérir les royaumes en Inde. Au pied du palais du Maharadja, il compte sur le Vizir pour pénétrer dans la forteresse. Une fois à l'intérieur, le pillage commence et vous constatez que la dague que vous avez trouvée, la dague du temps, est aussi convoitée par le Vizir. Au cours de la visite du roi au sultan, le Vizir vous pousse à introduire la dague dans le sablier du temps. Le sable qui s'en échappe possède tous les êtres humains qui se trouve dans la palais sauf... vous, le Vizir et la princesse Farah. Une fois que vous l'avez sauvée des griffes des gardes, cette dernière va vous être d'une grande utilité pour vous faire pénétrer dans les passages étroits et vous aider dans les combats. Il faut dire que le chemin vers la salle où se trouve le sablier du temps est semé d'embûches et de pièges mortels...

Autant dire que le très beau résultat visuel est le fruit du travail de Yannis Mallat; grâce aussi au moteur Scimitar (Assassin's Creed). Les Sables du Temps autant sur le plan graphique que sur le gameplay tranche par rapport à la trilogie originale. Vous avez de quoi faire de jolies acrobaties, mais il faudra quand même maîtriser quelques combos. Le plaisir vient sans doute dès que vous avez compris les enchaînements et, on ne le répètera jamais assez, c'est beaucoup plus facile au clavier. 


Prince of Persia, les sables du temps

Pour ce qui est des combats, pas de difficulté particulière avec un peu d'entraînement. Privilégiez les figures aériennes sinon les combats risquent de paraître longs, spécialement avec les créatures "évoluées". Pas de boss intermédiaire ici. On déplore néanmoins une faible variété de créatures dotés d'une IA tout aussi faible. Le plaisir ne se trouve pas particulièrement dans ces phases de jeu.

Très joli visuellement, on apprécie aussi le système équilibré des niveaux, avec une difficulté croissante sans toutefois être impossible sur la fin (le boss de fin est même un peu trop facile). Les points de sauvegarde ne sont pas trop espacés ce qui évite de refaire la moitié d'un niveau si on s'est planté. Ce qui choque malgré tout, c'est la grande différence graphique entre les personnages du jeu et ceux des cinématiques.
Le scénario est très intéressant, inévitablement inexistant dans le développement pour un jeu de plateforme, mais la fin est vraiment originale. Bon, évidemment, la progression est linéaire, mais certains endroits nécessitent un peu de réflexion (la salle aux miroirs).

Prince of Persia: le prince en plein combat
Prince of Persia: le prince en plein combat

Si l'adaptation au cinéma de ce volet en particulier (du moins c'est ce que le titre suggère) pouvait pousser les gamers à se replonger dans ce jeu, ça ne serait que juste récompense. Encore que, attendons ce que ça peut donner sur grand écran...

Ce test a été réalisé avec la config suivante:
- Processeur Core Duo E6750 2.66 GHz
- 2 Go de RAM
- Nvidia Geforce 8600 GT 512 Mo.

La conclusion de

Un graphisme soigné pour l'époque (et même encore aujourd'hui), une prise en main et une jouabilité très au-dessus de la moyenne sont les ingrédients de cet épisode de la saga Prince of Persia. Sept ans ont passé au cours desquels les niveaux technique et visuel ont bien entendu évolué, mais le plaisir est toujours au rendez-vous.

Acheter Prince of Persia : Les sables du Temps en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Prince of Persia : Les sables du Temps sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Prince of Persia

En savoir plus sur l'oeuvre Prince of Persia