75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Prince of Persia Classic >

Critique du Jeu Vidéo : Prince of Persia Classic

Avis critique rédigé par Bastien L. le mercredi 31 août 2011 à 18:33

Un mauvais lifting

Testé sur PS3

Sorti en 1989 grâce au talent de Jordan Mechner, Prince of Persia est l'un des jeux les plus emblématiques de son époque. La série est toujours populaire aujourd'hui, malgré un long passage à vide, comme en témoigne ce remake proposé par Ubisoft/Gameloft en 2007 sur le XBLA et un an plus tard pour le PSN.

Alors oui il s'agit d'un remake et non d'un reboot à l'image des Sables du Temps ou du Prince of Persia version 2008. Le plus grand changement qu'offre le titre est une refonte graphique totale et des mouvements améliorés pour le prince. Sinon on retrouve les mêmes structures de niveaux et la même durée de vie d'une heure pour sauver la pauvre princesse sans oublier de poutrer le vilain vizir Jaffar. Le jeu est donc forcément plus beau que l'original avec l'utilisation de l'aspect graphique des Sables du Temps. Si le changement est colossal par rapport à 1989, c'est tout juste correct pour 2009 même en dématérialisé. En témoignent les quelques cinématiques qui ponctuent les niveaux où l'on voit une princesse un peu pixélisée caresser la sablier et parler à des souris... Cela permet de pointer qu'il n'y a pas vraiment de scénario si ce n'est de traverser les niveaux le plus rapidement possible en sautant au dessus des précipices, en évitant les pièges et en disposant des gardes sur le chemin... Cela reste donc un jeu de plates-formes ayant un univers vraiment anecdotique dont on ne se préoccupe quasiment pas. A ce propos, on peut aussi couper le son tant les phases de jeu comme les menus se révèlent vite insupportables.


Le problème du jeu est surtout sa jouabilité qui n'a pas vraiment été améliorée. On reste à de l'à peu près au niveau des sauts. Le prince semble avoir un élan surhumain tant on est emporté en avant après un saut qu'on jugeait bien calculé. Après on peut s'y faire si on suit la logique du jeu. Il faut néanmoins avouer que cela reste grisant de réussir à enchaîner les différents niveaux avec l'agilité légendaire du Prince. Quand bien même si le jeu accuse forcément son âge au niveau de ce qui se fait de mieux actuellement en plates-formes. Mais le pire se situe au niveau des combats avec ses deux boutons, pour attaquer et parer, dont les enchaînements sont beaucoup trop lents... Le principe tient du fait que le Prince - comme l'ennemi - a un nombre de coups maximum qu'il peut prendre avant de succomber. Mais la réussite des parades et des coups est tellement aléatoire qu'on peut buter dix fois sur le même ennemi avant de le vaincre facilement sans trop savoir pourquoi... Vous pourrez d'ailleurs améliorer votre vie en récupérant des cœurs et en explorant le plus vite possible les niveaux. Etant donné que la durée de vie est assez courte, le jeu repose sur de la progression "par l'échec" où il faudra connaître par cœur les environnements et espérer sauver la princesse dans le temps imparti.


Cette nouvelle version propose par ailleurs des points de passage au sein des niveaux qui sont aussi bienvenus que mal foutus. Le jeu etant chronométré, vous avez une heure pour achever les quatorze petits niveaux. Quand vous en recommencez un, le temps revient à ce qu'il était au début du niveau. Mais pas avec les checkpoints ! Le temps continuera impitoyablement sa course sans qu'on s'explique une telle logique. Après tout, on pourra être indulgent face à un jeu de plates-formes au système daté qui fera néanmoins plaisir aux plus vieux ou à ceux cherchant un vrai challenge. Mais le prix de dix euros (sur le PSN) aura du mal à faire passer la pilule... Alors que pour cinq euros de plus on a maintenant accès au Sables du Temps HD avec sa petite refonte graphique offrant un jeu de bien meilleure qualité et un meilleur rapport durée de vie/prix. Il aurait peut-être été plus judicieux de sortir Prince of Persia dans sa version de 1989 pour un trip rétro plus complet...

45

Trop cher pour ce qu'il est, Prince of Persia Classic saura peut-être satisfaire les premiers amoureux de la saga ou les fans de plates-formes à la recherche d'un vrai challenge.

Critique de publiée le 31 août 2011.

Acheter Prince of Persia Classic en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Prince of Persia Classic sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !