75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique de la Bande Dessinée : Vacances Mortelles acte 1
Vacances Mortelles acte 1 >

Critique de la Bande Dessinée : Vacances Mortelles acte 1

Avis critique rédigé par Richard B. le lundi 28 avril 2008 à 2326

des vacances au Mexique mouvementées

Rien de tel que des vacances au Mexique pour se détendre et oublier le Lycée. C’est du moins ce que pensent Carly et ses amis. Mais durant tout le trajet qui va les conduire à destination, Carly n’arrête pas de voir des signes annonciateurs de mauvais présages, en particulier concernant leur hôtel. D’autant qu’elle se voie mourir avec ses amis dans un incendie. La vision étant des plus réalistes et se renouvelant fréquemment, Carly utilise le prétexte de son anniversaire pour que tous ses amis quittent l’hôtel avec elle. Et c’est à ce moment-là que sous leurs jeunes yeux tout explose !
Qui ne connaît pas la série cinématographique des destinations finales ? Des films souvent peu subtils, mettant en action des adolescents « tête à claques » dans des séquences assez prévisibles, mais avec des séquences de mort toujours plutôt délirantes. Du moins assez pour que cette série devienne malgré ses défauts un bon divertissement si l’on possède un certain humour noir. La bonne idée de cette licence c’est de permettre à la mort elle-même d’intervenir et de liquider ceux qui auraient essayé d’outrepasser leur destin. Un concept savoureux, hélas parfois réduit à un déballage de grosses ficelles.


Aux États-Unis, Zenescope Entertainment a l’idée de reprendre le concept des films et de décliner celui-ci en comics-book. La tâche de retranscrire cet univers est confiée à Mike Kalvoda qui écrira aussi une préquelle en bande dessinée du film Seven. Pour ce faire, le scénariste a parfaitement compris le public visé et le concept des films. Ces vacances mortelles auraient pu clairement être le quatrième ou cinquième film. Travaillant à l’identique, avec les mêmes ficelles, Mike Kalvoda ne change strictement rien à la formule. C’est à la fois la réussite de cet album et son échec. Globalement plaisant – on s’amuse à identifier les prochains macchabées et la façon dont ils vont y passer –, je regrette cependant que Mike Kalvoda n’est pas essayé de profiter de ce nouveau support pour s’éloigner des sentiers déjà tracés et ainsi surprendre un peu plus le lecteur.
Le dessin de Lan Medina est plutôt bon et efficace. Certes, il est ancré dans les stéréotypes graphiques du comics type. Entendez par là que les filles sont toutes des bimbos aux poitrines imposantes et aux fesses somptueusement équilibrées. Quant aux mecs, ils sont tout bâtis carrés. Dans tous les cas, le trait est détaillé et précis, les personnages plutôt expressifs, cela ne rends que la lecture plus attractive. Seul petit regret, pas assez de sang, comme si Lan Medina voulait rester sage sur les éclaboussures.

La conclusion de

Si vous aimez les films « Destination finale » ce comics-book ne vous déplaira pas tant il met un honneur à respecter les codes et les ficelles établis par les films. Par contre si vous n’avez pas accroché aux œuvres cinématographiques, il y a peu de chance pour que cette déclinaison sur planches vous fasse changer d’opinion.

Acheter Vacances Mortelles acte 1 en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Vacances Mortelles acte 1 sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Destination Finale

En savoir plus sur l'oeuvre Destination Finale