75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du film : Cloverfield #1 [2008], par Lujayne M.

Avis critique rédigé par Lujayne M. le dimanche 10 février 2008 à 15h18

Un bon film... à vomir !

Je suis allée voir Cloverfield par pure curiosité. La bande annonce assez surprenante m'avait fait envie, je n'ai pas voulu en savoir plus, histoire de garder le suspense...
Nous voilà donc avec une banale soirée d'adieux entre potes qui va tourner au cauchemar, de par l'attaque de New-York par une bête monstrueuse. Mais de ce scénario vu et revu, le réalisateur réussit à faire quelque chose de neuf : tout le film est entièrement filmé caméra à l'épaule par l'un des protagonistes, ce qui nous plonge au coeur de l'action comme jamais, et donne un parfum de réalisme certain. Certes, ce n'est pas la première fois que l'on utilise cette technique (le Projet Blair Witch, mais aussi bien d'autres), mais tout ce que l'on peut dire, c'est que c'est diablement efficace !
On ne sait pas ce qu'est la bête. On ne sait pas ce qu'elle fait. On ne sait pas ce qui se passe ensuite. Non, on fait vraiment partie de cette fête qui tourne mal, et on n'a pas plus d'infos que les protagonistes. Pas de héros, pas de sauveurs, non, juste la situation du pauvre civil qui lutte pour sa survie. D'où, parfois, une certaine frustration devant le manque d'infos...
Plusieurs choses m'ont frappée, durant la petite 1h15 que dure le film. D'un, maintenant, les américains savent vraiment ce que ça fait quand tombe un immeuble. Et ils le montrent. C'est pour ça que vous aurez des plans qui ressemblent pratiquement image par image aux vidéos amateur du 11 septembre. Sauf que là, il fait nuit. Mais tout y est, les expressions des gens, la vague de poussière, la grande avenue avec l'immeuble qui s'effondre sur lui-même au fond... C'est tellement copié que, paradoxalement, ça fait faux !
De deux, il y a quand même de fortes incohérences, que l'on sent d'autant plus justement qu'on a vraiment l'impression d'être dans le petit groupe. Qui se risquerait à retourner dans l'enfer alors qu'il est pratiquement sauvé ? Et même si un amoureux s'y risquait, est-ce que vraiment ses amis le suivraient (d'autant plus que dans le groupe se trouve une fille qui les connait à peine !) Qui, voyant un immeuble de 60 étages effondré contre un autre, essayerait quand même d'y monter ? Et qui garderait sa caméra jusqu'au bout ?
Et maintenant, une dernière question. J'ai beaucoup aimé, mais ai-je le droit de mettre une note, alors que j'en ai manqué 10 minutes ? Car oui, je dois l'avouer : le mode "caméra à l'épaule" m'a achevée. Les 20 premières minutes du "Soldat Ryan" m'avaient donné mal au coeur, j'aurais dû m'en souvenir... Enfin, bref, disons que ce n'est pas une bonne idée de manger juste avant, ou alors, repérez bien les toilettes avant d'entrer dans la salle !

La conclusion de à propos du Film : Cloverfield #1 [2008]

Lujayne M.
70

Voici donc un film qui m'a bien plu, bien que j'aie dû quitter la salle en catastrophe durant quelques minutes. C'est vraiment différent des films catastrophe classiques. On trouvera juste dommage que, du fait de cette "caméra à l'épaule", le réalisateur abuse des mouvements en tous sens (quand quelqu'un essaie de filmer, il évite de bouger, en général, et dans certains cas, il éteint sa caméra...). On regrettera également une introduction un peu longue, et des incohérences dans le comportement des gens...

Que faut-il en retenir ?

  • le point de vue

Que faut-il oublier ?

  • ça bouge trop !
  • début un peu long

Acheter le Film Cloverfield en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Cloverfield sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Cloverfield

  • Voir la critique de The Cloverfield Paradox [#3 - 2018] : The Interstellar Paradox...
    20

    The Cloverfield Paradox [#3 - 2018] Critique du film par Vincent L.

    The Interstellar Paradox... : The Cloverfield Paradox est un naufrage artistique déguisé en coup de génie marketing, un bide en puissance devenu l'un des gros s…
    Temps de lecture : 7 mn 37

  • Voir la critique de 10 Cloverfield Lane [2016] : Le sous-sol de la peur...
    70

    10 Cloverfield Lane [2016] Critique du film par Vincent L.

    Le sous-sol de la peur... : Bien que difficilement comparable à son prédécesseur, 10 Cloverfield Lane s'impose tout de même comme une suite supérieure au prem…
    Temps de lecture : 3 mn 55

  • Voir la critique de Cloverfield - Blu-ray : Un Blu-ray énorme, oui mais...
    80

    Cloverfield - Blu-ray Critique du film par David Q.

    Un Blu-ray énorme, oui mais... : L'expérience Blu-ray de Cloverfield vaut le coup pour la bande son, bien plus que pour l'image qui ne doit pas être très différent…
    Temps de lecture : 2 mn 55

  • Voir la critique de Cloverfield [#1 - 2008] : Amusant...
    50

    Cloverfield [#1 - 2008] Critique du film par Vincent L.

    Amusant... : Bien que véritablement immersif pendant quelques soixante-dix minutes, Cloverfield est l'archétype même du film-poubelle, vite vu,…
    Temps de lecture : 5 mn 2

  • Voir la critique de Cloverfield : En direct de Daily Motion...
    30

    Cloverfield Critique du film par Nicolas L.

    En direct de Daily Motion... : Cloverfield est au cinéma ce que la Star Ac’ est à la musique, l’expression navrante d’un néant artistique dissimulé sous un camou…
    Temps de lecture : 5 mn 14

  • Voir la critique de Cloverfield : scope de camé pour film pas barré
    70

    Cloverfield Critique du film par Gil P.

    scope de camé pour film pas barré : On ressort de la salle sous le choc, le film est particulièrement prenant du fait du choix de réalisation "video amateure" qui est…
    Temps de lecture : 2 mn 29

  • Voir la critique de Cloverfield : Parkinson Académie !
    40

    Cloverfield Critique du film par Richard B.

    Parkinson Académie ! : Cloverfield est en effet digne d’un film amateur, presque même d’un mauvais film amateur s’il n’y avait pas deux ou trois moments …
    Temps de lecture : 3 mn 7

  • Voir la critique de Cloverfield : Survivre. C'est ça la surprise !
    85

    Cloverfield Critique du film par Sylvain T.

    Survivre. C'est ça la surprise ! : Excellente surprise que ce Cloverfield, il est vrai qu’après un buzz énorme, on peut être parfois déçu du résultat, mais il n’en e…
    Temps de lecture : 5 mn 22