75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Roman : Nous, les Dieux
Nous, les Dieux >

Critique du Roman : Nous, les Dieux

Avis critique rédigé par Benoît P. le lundi 13 août 2007 à 2116

Du Divin et de l'intrigue

Après avoir lu avec passion les deux premiers tomes, j'ai entamé "Nous, les dieux" avec beaucoup d'enthousiasme.
L'histoire commence avec Michael Pinson, l'ange qui a bravé l'épreuve du royaume des anges pour passer à un niveau supérieur de conscience. Nous nous retrouvons avec lui sur une île, Olympie, domaine des dieux pour des cours pas comme les autres.
L'histoire en elle-même est captivante. Elle nous projette dans la vie d'un élève dieu et dans quelques intrigues prenantes dont les réponses ne sont malheureusement pas données à la fin du tome. Un suspense, qui me poussera certainement à lire la suite.
Comme les autres tomes, les citations de "l'Encyclopédie du Savoir Relatif et Absolu" sont omniprésentes à chaque chapitre, elles interrompent l'histoire et finissent par vous saouler. Personnellement, j'ai fini par zapper presque la moitié d'entre elles, ce qui ne laisse pas grand chose à lire vu l'épaisseur de chaque chapitre. De plus, j'ai retrouvé le même genre d'incohérences que dans le tome précédent. La plus significative concerne les amis de Michael qui, malgré leur échec dans l'empire de anges, atteignent - je ne sais par quel miracle - le niveau 7. Dans le volume 2, Werber avait déjà donné une explication assez peu convaincante pour le niveau 6 de Raoul Razorbak. Dans celui-ci, c'est encore plus flou… L'explication viendra peu être dans la suite…

La conclusion de

Ce troisième volet des " thanatonautes " reste une lecture agréable et intéressante par son intrigue et par la vision de Werber sur le Divin. Malheureusement les trop nombreuses citations de l'Encyclopédie du Savoir Relatif et Absolu et les quelques incohérences à moitié justifiées dans les tomes précédents alourdissent et gâchent une partie de la lecture…

Que faut-il en retenir ?

  • Intrigue
  • Vision du divin

Que faut-il oublier ?

  • Les citations de l'EDSREA trop nombreuses
  • Les incohérences par rapport à l'empire des anges

Acheter Nous, les Dieux en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Nous, les Dieux sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de les Thanatonautes

En savoir plus sur l'oeuvre les Thanatonautes