75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Film : Van Helsing
Van Helsing >

Critique du Film : Van Helsing

Avis critique rédigé par Manu B. le dimanche 20 novembre 2005 à 0330

Sympathique

Le professeur Van Helsing est un phénomène: iIl chasse toute sorte de créatures qui sort du commun. Son dernier trophée est Mr Hyde au sommet  de la cathédrale de Notre Dame. Peu après, il est envoyé en Transylvanie en compagnie d'homme qui connaît les choses des vampires. Là-bas, Ils font la connaissance d'Anna Valerius, qui consacre son temps à tuer loups-garous et vampires...

Van Helsing: Van Helsing (Hugh Jackman) et Anna (Kate Beckinsale)
Van Helsing: Van Helsing (Hugh Jackman) et Anna (Kate Beckinsale)

Parodie ou pas?
Comment ne pas comparer tout film sur le mythe Dracula au grandissime Bram Stoker's Dracula de Coppola ? Ce film n'échappe pas à la règle et, dès lors, on pourra affirmer qu'il ne lui arrive pas à la cheville. En outre, le scénariste a jugé nécessaire de mélanger les mythes: on y rencontre Mr Hyde, Frankenstein, les loups-garous.
Faute de goût ? C'est à peu près les impressions qu'on en a lors des premières minutes du film et puis... Et puis, on se laisse aller dans ce film d'aventures, d'action, dont la magie Dracula, même si elle n'opère pas, est vraiment divertissante. Alors s'il ne s'agit pas de parodie, on sent pourtant que le ton est décallé, il y a un second degré sous-jacent, que ce soit dans les dialogues, ou que ce soit dans les situations. La référence à James Bond en est l'exemple le plus visible. Notre héros n'est pas un tueur froid qui aurait conduit tout droit ce film dans la rubrique nanar.


Van Helsing: Marishka (Josie Maran). Anna (Kate Beckinsale). Van Helsing (Hugh Jackman) et Count Vladislaus Dracula (Richard Roxburgh). Aleera (Elena Anaya), Verona (Silvia Colloca) et Anna (Kate Beckinsale)
Van Helsing: Marishka (Josie Maran). Anna (Kate Beckinsale). Van Helsing (Hugh Jackman) et Count Vladislaus Dracula (Richard Roxburgh). Aleera (Elena Anaya), Verona (Silvia Colloca) et Anna (Kate Beckinsale)

La réalisation.
Une mention spéciale aux effets spéciaux qui sont vraiment étonnants: on pense notamment à la transformation des hommes en loups-garous ou en vampire. A visionner le bonus et explications à ce propos. La musique de Alan Silvestri est un peu en dessous du niveau que le compositeur nous a habitué, mais colle finalement à l'action.
On se retrouve dans un univers steampunk avec ces machines d'un autre temps, une technologie qui se sert de la foudre, les costumes de cuirs sont indubitablement punk.

Van Helsing: Count Vladislaus Dracula (Richard Roxburgh) et Anna (Kate Beckinsale)
Van Helsing: Count Vladislaus Dracula (Richard Roxburgh) et Anna (Kate Beckinsale)

En fait, la faiblesse de ce film est qu'il n'a pas su trouver son identité: parodie ou non, steampunk ou punk, Dracula ou Frankenstein, action ou épouvante, ce qui laisse un goût de déjà vu et de fade.

La conclusion de

Même s'il ne remplit de joie les inconditionnels des vampires, ce film se regarde finalement avec plaisir. J'avoue avoir été bon public cette fois ci !

Acheter Van Helsing en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Van Helsing sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Van Helsing

En savoir plus sur l'oeuvre Van Helsing