Warning 75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du roman : Loups sombres [2020], par Nathalie Z.

Avis critique rédigé par Nathalie Z. le lundi 6 juillet 2020 à 09h00

Mythologie du prédateur revisitée à travers le temps

Loups sombres est un roman fantastique de Jacques Martel teinté de western publié aux éditions Leha. Comme le laisse deviner la couverture de Thierry Ségur, le personnage principal est une jeune femme, Diane, sauvage et solitaire. Avec ses vêtements de trappeurs et son regard furieux, elle accroche l’attention et on oublie de regarder l’arrière-plan où se trouve des guerriers de différentes peuplades et différentes époques… Après un roman de science-fiction hommage à Jules Verne chez Mnémos (La Voie Verne), Jacques Martel revient avec une histoire originale qui revisite le mythe de l’ogre à travers les âges.

1804, le Nouveau Monde, non loin de la Frontière. Diane vit au sein d’une troupe de saltimbanques nomades qui parcourt les plaines de l’Ouest sauvage.  La route est remplie de dangers : bêtes sauvages, indiens, coureurs des bois… Brisbane et Esmër les doyens de la petite communauté rêvent de s’installer librement à la frontière dans une ville qui ne les rejetterait pas. Mais après chaque représentation, les notables expliquent avec plus ou moins de ménagement que les saltimbanques ne sont pas bienvenus sur leurs terres, qu’ils effraient les bonnes gens.

Diane est solitaire. Elle se sent mal parmi les autres gens y compris ses proches de la troupe alors la situation ne la touche pas, elle est juste triste de ne pas trouver sa place. Même Valentin le garçon de son âge qui lui tourne autour la laisse indifférente.

Pour ses 16 ans, Brisbane et Esmër lui remette un cadeau de la part de son mystérieux oncle Kaërnec resté sur le Vieux Continent. Il s’agit d’un vieux carnet relié de cuir rouge. L’intérieur est rempli d’une écriture dense. Les textes sont rédigés en grec, langue que son oncle a tenu que la jeune fille apprenne. Désormais, elle seule pourra lire le contenu du carnet qui lui est destiné. Diane découvre avec stupeur et intérêt des histoires effrayantes, des contes sur des Loups sombres, des prédateurs, des ogres d’un autre temps. Mais ces histoires sont-elles vraiment fictives ?

La troupe croise sur les chemins une caravane de colons menée par un pasteur, enfin l’opportunité de rejoindre une communauté respectable et de s’établir un jour dans une ville de l’Ouest. Mais Diane pourra-t-elle supporter les nouveaux venus ?

Alternant l’intrigue principale et des contes effrayants se déroulant dans des lieux et des temps divers, jacques martel fait le portrait du prédateur ultime. Remontant le temps à travers ces contes, il part de la Révolution française  et de la Cour des Miracles jusqu’à des temps préhistoriques en passant par l’époque des croisades ou la Chine antique. Ces interludes sont intrigants mais ne casse pas le rythme et le lien entre les deux récits se fait naturellement en fin de roman. Les passages médiévaux sont particulièrement réussi ce qui n’est pas étonnant Jacques Martel étant passionné par l’Histoire.

Bien plus cruels que les ogres des contes, les Loups sombres sont particulièrement effrayants. Vous en connaissez déjà certains dont un dénommé Gilles de Rais par exemple. Diane n’a rien à leur envier, c’est une jeune femme forte et volontaire à laquelle on s’attache rapidement. Loups sombres est un roman fantastique et presque mythologique autour de la figure du prédateur plutôt original et réussi.

La conclusion de à propos du Roman : Loups sombres [2020]

Auteur Nathalie Z.
82

Loups sombres est un roman de Jacques Martel aux allures de western fantastique et effrayant. Diane une jeune femme solitaire découvre à travers des récits de différentes époques t différents lieux les origines d’un prédateur qu’elle devra affronter dans son présent. Une revisite du mythe de l’ogre des contes de fées originale !

On a aimé

  • Des récits emboités qui fonctionnent
  • Des plongées effrayantes dans le passé
  • Un personnage féminin badass
  • Un mythe du prédateur intéressant

On a moins bien aimé

  • Il vous faudra un peu de patience pour comprendre le lien entre les contes du carnet et la vie de Diane

Acheter le Roman Loups sombres [2020] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Loups sombres [2020] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter