75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique de la bande dessinée : The Killmasters [2019], par Nathalie Z.

Avis critique rédigé par Nathalie Z. le samedi 22 juin 2019 à 09h00

Sortez les pentacles et montez le son !

Ankama propose en cette saison de festival métal une bande dessinée déjantée qui suit un groupe de métalleux... The Killmasters !

Norvège, 1995. Il fait nuit, un groupe de métal revient de concert dans son van à la scoubidou. Devant eux, un camion roule imprudemment et du sang s’écoule de l’arrière. Les jeunes  essaient de prévenir le chauffeur mais celui-ci a un regard fou. Alors qu’ils sont censés rentrer, la conductrice décide de suivre le camion pour savoir d’où vient le sang. Pas franchement une bonne décision ! Plus loin, ils retrouvent le camion planté dans un fossé. Le chauffeur kamikaze a disparu. Ils s’approchent et soudain se font tirer dessus…

Il faudra alors s’allier à des autochtones proches du red neck pour combattre une entité bien flippante. Une histoire simple et orientée action pour un dessin vif et acéré, des couleurs criardes et parfaitement en cohésion avec le scénario.

Ah la Norvège, ses fjords, ses forêts sauvages et… ses démons !

The Killmasters commence comme un film d’horreur et tourne à l’occulte pour un one-shot violent et survitaminé. Cette série B commence par un hommage au Black Metal en citant le groupe Darkthrone, ce genre est né en Scandinavie dans les années 90 justement la période où se déroule le récit.

La bande dessinée fera plaisir aux métalleux et sort pile pour le Hellfest (coïncidence ?) et pour la sortie du dernier album de Dark throne, Old Star.

Chez Ankama, on va chercher ses artistes un peu partout et dans le cas présent à Barcelone. Damian le scénariste nous écrit une fin ouverte, ce qui laisse la possibilité d’une suite. Javier semble dessiner dans l’urgence, comme des traits jetés sur le papier en pleine action. Une association qui fonctionne pour un divertissement pop corn !

La conclusion de à propos de la Bande Dessinée : The Killmasters [2019]

Nathalie Z.
77

The Killmasters est une nouvelle bande dessinée de chez Ankama orientée métal, action et créature monstrueuse. Scénarisé par Damian, ce récit suit un groupe de métalleux norvégien qui en rentrant de concert tombe sur un camion dont du sang s’échappe. Ils décident de le suivre… Horreur et occultisme, violence et red neck, ce one-shot est dynamique et se regarde comme une série B. le dessin acéré et vif de Javier renforce le rythme pour une lecture à 100 à l’heure sur du Dark Throne !

On a aimé

  • Pour les métalleux, la lecture du Hellfest !
  • De l'action, des red necks, de l'action !

On a moins bien aimé

  • Si vous n'aimez pas l'ambiance métal ou si vous cherchez une histoire poétique et subtile.

Acheter la Bande Dessinée The Killmasters [2019] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de The Killmasters [2019] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+