75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique de la bande dessinée : Hope One [2019], par David Q.

Avis critique rédigé par David Q. le lundi 14 janvier 2019 à 22h01

L'espoir, on le cherche aussi

Lever de rideau sur une femme qui se réveille de ce qui semble avoir été un long sommeil cryogénique, dans une station spatiale. La jaquette de la BD Hope One nous y avait préparé, nous voici en plein huit clos spatial. Et comme dans tout huit clos, l'action se déroule dans un espace réduit, les dialogues sont éparpillés et on se pose assez vite des questions sur cet endroit confiné, d'où viennent les personnages, pourquoi sont-ils là, que doivent-ils faire pour sortir ?

Megan

Par respect pour l'intrigue, je n'irais pas plus loin et vous laisse découvrir les tenants et aboutissants de l'histoire. Un contexte particulier fait qu'une jeune femme et un homme sont dans une station spatiale appelée Hope One, et qu'ils vont devoir apprendre à vivre (ou survivre) ensemble. Vous l'aurez compris, tout ne va pas se dérouler le plus simplement du monde et à travers les 72 pages de ce premier volume d'un dyptique, vous allez vous aussi vous poser tout un tas de questions légitimes sur la situation du Hope One.

J'ai été assez emballé par le début de l'histoire, la pose de l'intrigue et la première visite de la station, un peu moins par la suite qui m'a vite semblée laisser un peu trop d'indices évidents au lecteur à mon goût. Le cliffhanger final pourrait faire basculer le tome deux dans deux scénarios diamétralement opposés, mais comme tout premier tome, c'est finalement assez difficile d'évaluer à sa juste valeur une histoire qui n'est pas terminée. Ma note sera peut-être un peu sévère mais c'est probablement parceque je suis un habitué de ce genre d'histoires et que je devine assez vite où on veut m'emmener, ce qui fait perdre un peu de force à la tension palpable dans la BD. La suite sera donc déterminante dans la note finale.

Adam

Côté dessins, La colorimétrie est très bonne et apporte beaucoup à l'ambiance de la station. J'accroche un peu moins aux traits forts appuyés et au manque de détails que cela peut amener, mais c'est très personnel. Ce style est plus proche des comics et trouverait un meilleur écho en moi si l'auteur utilisait plus souvent une mise en page moins conventionnelle que des cases alignées séparées par des bordures blanches. C'est dommage car le rendu des différents endroits de la station aurait pu gagner en réalisme et certaines scènes en clareté. J'ai dû m'y reprendre à plusieurs fois pour comprendre certaines cases ce qui gache un peu le plaisir. D'autres moments sont très chouettes comme la scène de pluie, l'engueulade ou les scènes d'actions qui justifient une moins bonne netteté pour simuler la vitesse de prise de vue.

 

La conclusion de à propos de la Bande Dessinée : Hope One [2019]

David Q.
60

Au final, curiosité et impatience sont les deux mots qui me viennent à l'esprit pour la suite. Curieux de vérifier si ma théorie est bonne. Impatient de voir ce que peut nous réserver la deuxième partie de l'histoire et surtout de voir ce qui va advenir de Megan. J'ai dans l'espoir que... suite dans Hope One Tome 2.

On a aimé

  • Un début d'histoire intéressant avec une réécriture du passé

On a moins bien aimé

  • Un huit clos qui tourne vite en rond

Acheter la Bande Dessinée Hope One [2019] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Hope One [2019] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+