75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du manga : Blood Alone #2 [2006], par Lionel B.

Avis critique rédigé par Lionel B. le lundi 18 décembre 2006 à 15h35

Cucul la praline

Pour ce second tome de Blood Alone, nous retrouvons une multitude de petites histoires mettant toutes en avant la relation ambiguë qu’entretiennent les deux personnages principaux que sont Kuroe et Misaki. Il est vraiment regrettable que le mangaka ne se concentre pas suffisamment sur l’histoire de vampire et préfère se centrer sur une histoire d’amour qui est un peu déroutante du fait du physique de jeune fille de Misaki et de l’allure plus adulte de Kuroe. Une seule des histoires (la dernière) sera un peu plus intéressante que les autres mais l’ensemble reste peu attrayant, voir ennuyeux. Au final, Blood Alone ressemble d’avantage à un shôjo (manga pour jeunes filles) sans intérêt en raison de son histoire à l’eau de rose qui n’évolue pas à très grande vitesse et qui fini même par lasser.
En revanche, le dessin de Masayuki TAKANO est très appréciable dans sa globalité. Le seul reproche à ce niveau là serait le « phénomène récurant de visages effacés ». Il s’agit en fait du constat que le mangaka ne fini pas toujours de mettre un visage dans une tête, laissant ainsi une tête toute vide. Hormis ce défaut, il faut tout de même remarquer que le dessinateur joue beaucoup sur les nuances de gris et sur les dégradés pour donner une certaine profondeur à son dessin.

La conclusion de à propos du Manga : Blood Alone #2 [2006]

Lionel B.
40

Comme ce fut le cas dans le précédent tome, Blood Alone s’oriente un peu trop vers une histoire sentimentale entre les deux personnages principaux en n’accentuant pas assez sur l’aspect vampirique. De plus, parmi la multitude de petites histoires, trop peu sont dignes d’intérêt et l’ennui se fait alors ressentir. Dommage car la série a du potentiel…

Que faut-il en retenir ?

  • le dessin est plaisant

Que faut-il oublier ?

  • Une histoire sentimentale pour jeune fille
  • Il manque une trame principale
  • L'aspect vampirique n'est pas assez prononcé

Acheter le Manga Blood Alone en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Blood Alone sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Blood Alone

  • Voir la critique de Blood Alone : La critique du staff
    57

    Blood Alone Critique du manga par Lionel B.

    La critique du staff : Si ce sixième tome de Blood Alone s’avère être une lecture agréable, il ne parvient pas à captiver autant que les trois derniers n…
    Temps de lecture : 2 mn 5

  • Voir la critique de Blood Alone : La rencontre
    85

    Blood Alone Critique du manga par Lionel B.

    La rencontre : Surprise, c'est le mot qui défini le mieux à mes yeux ce quatrième tome de Blood Alone. En effet, après deux volumes quelconques d…
    Temps de lecture : 2 mn 10

  • Voir la critique de Blood Alone : Il serait peut-être temps que les choses avancent…
    30

    Blood Alone Critique du manga par Lionel B.

    Il serait peut-être temps que les choses avancent… : Malgré un dessin à la hauteur, ce troisième tome de Blood Alone ne convainc pas en raison de l’absence d’une réelle avancée dans l…
    Temps de lecture : 1 mn 52

  • Voir la critique de Blood Alone : Vampire façon shôjo
    60

    Blood Alone Critique du manga par Lionel B.

    Vampire façon shôjo : Blood Alone est un manga qui s’adresse d’avantage à un public féminin en raison du côté sentimental bien plus présent que l’action…
    Temps de lecture : 2 mn 56