75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du roman : Les Gardiens Célestes #3 [2018], par Nathalie Z.

Avis critique rédigé par Nathalie Z. le mercredi 23 janvier 2019 à 09h00

Un final à la hauteur de la trilogie !

Ca y est, la trilogie des aventures palpitantes de Johnny Kwan est terminée… Excusez-moi, dépression post bon bouquin… Pourtant je l’ai savouré… Autant j’avais dévoré le premier tome, les 81 frères, en deux soirées. Le tome 2, la Résurrection du Dragon, avait été lu encore plus vite, tant je voulais savoir ce qui se passait. Mais ce dernier volume, il fallait le lire en prenant son temps, comme quand on sait qu’on va quitter des amis, et dans ce cas particulièrement, un univers prenant dans lequel j’aurais aimé évoluer. Il faut dire que l’héroïne de cette trilogie est Hong Kong la mystérieuse et l’envoûtante.

Si vous n’avez pas lu les deux premiers romans, fuyez ou allez plutôt ici.

J’ai adoré suivre les aventure de l’exorciste Johnny Kwan dans les ruelles et les recoins les plus surprenants de cette cité aux mille facettes. A la fin du deuxième opus, nous avions laissé notre héros meurtri, trahi et blessé. Il faut dire que son ennemi Tin Haa n’est pas n’importe qui. Désormais, le richissime Anthony Chau a toutes les cartes en main pour prendre le pouvoir sur Hong Kong. Les Cinq Venins et la triade des Trois Lotus sont à sa botte. Le sang coule chez les mafieux, alors que Johnny  se retrouve à enquêter sur la disparition d’un dieu. Rien que ça. Aidé de son maitre, le vénérable James Woo, Johnny prépare sa revanche sur Tin Haa.

Comme les tomes précédents, le roman débute par une scène d’action qui permet de découvrir les compétences exceptionnelles du maitre de Kwan. Affrontant un immense esprit singe blanc qui capture des femmes, les deux exorcistes utilisent une stratégie pour piéger l’animal. Même si Johnny se sait pourchassé par Anthony Chau et ses sbires, il continue à protéger sa ville des esprits dangereux.

Mais il est temps d’arrêter les projets machiavéliques de Tin Haa lorsque l’exorciste découvre par hasard qu’un dieu a disparu. Près de son autel persiste quelques rares traces de hei, l’énergie mais aucune présence divine. Tin Haa veut contrôler la ville et a besoin d’énergie divine. Dans la rue la triade des Trois Lotus massacre de l’humain et les Cinq Venins se préparent à utiliser leur capacité pour plonger la ville dans la maladie. Anthony Chau veut provoquer le chaos pour apparaitre ensuite comme le sauveur et celui qui a rétabli l’ordre.

Johnny aura besoin de tous les alliés rencontrés précédemment pour le vaincre, mais en-est-il seulement capable ? Comment vaincre un homme qui se débarrasse des dieux et a une triade à sa botte ?

Je meurs d’envie d’en dire plus, de raconter les détails, la façon dont notre héros va être malmené cette fois et surtout cette fin puissante et émouvante qui clôt la trilogie. Mais mon credo est de parler des livres que j’aime, pas de vous empêcher d’en savourer la lecture à votre tour. 

Ce tome a pris plus de temps à Romain d'Huissier, il est plus dense que les deux autres et ces 395 pages étaient nécessaires pour clore les intrigues mises en place précédemment. On observe aussi un changement dans l’écriture. Celle-ci est plus précise, plus élaborée que dans les deux précédents tomes, un peu comme si l’écrivain avait passé un niveau d’expérience !  Le style est toujours aussi dynamique et la qualité littéraire de ce tome fait que je suivrai avec attention les prochaines sorties de cet auteur. C’est pourquoi le 30 janvier 2019, vous pourrez lire une interview de Romain d'Huissier sur sfu.

Comme pour les tomes précédents, le travail d’édition de Critic est impeccable : bouquin en couverture rigide qualitatif, illustration de Xavier Collette et extrait de roman en bonus : cette fois, nous découvrons trois chapitres de Satinka, un roman de fantasy écrit par Sylvie Miller.

La conclusion de à propos du Roman : Les Gardiens Célestes #3 [2018]

Nathalie Z.
96

Les Gardiens Célestes est le troisième et dernier tome de la trilogie des Chroniques de l’Étrange. Johnny Kwan et ses alliés préparent leur revanche contre Tin Haa pour protéger Hong Kong du chaos. Il leur faudra affronter des esprits et une triade, confrontations dangereuses voire mortelles mais cette ville vaut le coup de risquer sa vie pour elle. Avec une écriture plus précise et un style toujours aussi dynamique, Romain d'Huissier clôt une trilogie prenante par une apothéose. Ce tome est clairement le plus abouti de la saga mais quelle tristesse de laisser Johnny Kwan et surtout cette version si envoutante d'Hong Kong.

On a aimé

  • Une fin à la hauteur de la trilogie !
  • Une écriture plus précise et un style toujours dynamique

On a moins bien aimé

  • On va devoir laisser Johnny Kwan et ses alliés, savourez la lecture du tome 3 !

Acheter le Roman Les Chroniques de l’Étrange : Les Gardiens Célestes #3 [2018] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Les Chroniques de l’Étrange : Les Gardiens Célestes #3 [2018] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Les Chroniques de l’Étrange