75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du roman : La Résurrection du Dragon #2 [2016], par Nathalie Z.

Avis critique rédigé par Nathalie Z. le mercredi 16 janvier 2019 à 09h00

Johnny Kwan de retour face un ennemi très puissant !

Sous les néons de Hong Kong rôdent toujours démons et spectres. Johnny Kwan se remet doucement de sa dernière bataille qui l’a opposé à une mafia hmong trafiquant dans l’occulte : les 81 frères. Si vous n’avez pas lu ce premier roman, fuyez pauvres fous ou bien allez lire la critique du tome 1 ici !

Comme pour le premier tome, nous avons droit à une édition qualitative aveec couverture rigide eet reliure toilée. L'illustration de Xavier Collette est superbe !

Johnny se repose tranquillement dans les bras de la sublime Kara au sang de wuleizing, d’esprit-renard mais il est bientôt temps de reprendre son activité de fat si. Il décide d’abord de s’entraîner avec son amie, la nonne guerrière Ann Lung. Il accepte ensuite de jouer le garde du corps d’un jeune acteur. En effet, ses derniers exploits lui ont valu une petite réputation. Après une scène d’action cinématique, comme dans le premier tome,  les aventures de l’exorciste s’enchainent sans pause. Quand il est contacté par un zyuzing, un esprit- cochon, le souteneur Pui Gan, Johnny ne s’attend pas à tomber sur un tel massacre : plusieurs jeunes femmes, toutes esprits animaux à forme humaine, ont été abattues d’une balle dans la tête. Cela ressemblerait à une exécution ou à une vengeance, si quatre des sept victimes n’avaient pas en plus été ouvertes en deux. Les corps concernés sont ceux des esprits-serpents, les sezing. Leur cœur a été arraché… Seul reste dans la pièce une énergie malsaine, néfaste à purifier. Pourquoi de tels meurtres rituels ?

Johnny commence alors à enquêter du côté des triades tout en recherchant un vieil ennemi et en interrogeant des mogwais, esprits farceurs et commères. Mais son ami policier Daniel Sung est inquiet. La dernière confrontation a été mortelle et depuis Anthony Chau le richissime collectionneur que Johnny a aidé lui a offert un poste de consultant bien payé dans sa fondation pour inventorier et classifier ses antiquités. Pourquoi l’exorciste ne se contente-t-il pas de cette opportunité en or ? En effet, Johnny se retrouve vite dans une situation bien plus complexe et plus dangereuse.

Il est appelé par Tommy Wong, le fil d’Eddy Wong, chef de la triade du Dragon florissant. L’exorciste doit accompagner les mafieux pour expertiser un artefact. Pas le genre de commanditaire dont on peut refuser son assistance ! Et l’objet à expertiser s’avère encore plus précieux que prévu ! Mais tourne mal, les mafieux sont massacrés par un ennemi surprenant et Johnny sauve sa vie de justesse… Une menace terrible pèse sur Hong Kong et l’exorciste aura la chance d’être aidé par un magicien loyal, Mike Lyu.

Apportant de la profondeur à l’intrigue du premier tome, ce deuxième volet est au niveau : bien rythmé, une écriture fluide, un style accessible. Cette fois, l’histoire n’est pas linéaire et plusieurs écheveaux s’entremêlent. Plus complexe, plus sombre aussi, avec de grandes déceptions pour Johnny dont le caractère s’épaissit révélant des défauts et des évolutions. Il est plaisant de voir que le personnage n’est pas figé. Seul bémol, la première enquête sur les jeunes femmes massacrées qui est à la base de toute l’intrigue, est laissée de côté quand le final s’amorce. A aucun moment, Johnny ne rend des comptes à son commanditaire Pui Gan et même s’il le fera dans le tome 3, il est dommage de ne pas avoir cherché son soutien plus tôt au vue du dénouement tragique de l’assaut mené par Johnny et ses alliés en fin de roman. Toutefois, Romain d'Huissier nous offre une suite à la hauteur de l'univers dense et original qu'il a crée pour sa saga. Nous ne pourrez que dévorer d'une traite ce roman au rythme soutenu.

La Résurrection du Dragon est le tome de milieu de trilogie, il est plus sombre, son histoire complexifie l’intrigue globale et on espère vite avoir le tome 3 entre les mains.

La conclusion de à propos du Roman : La Résurrection du Dragon #2 [2016]

Nathalie Z.
87

La Résurrection du Dragon est le deuxième volet des Chroniques de l'Etrange écrites par Romain d’Huissier. Polar fantastique, cette saga se déroule de nos jours à Hong-Kong. Esprits et démons y sont réels et Johnny Kwan l’exorciste veille. Le massacre de femmes-serpents et l’attaque d’une triade par un ennemi inconnu mènent l’exorciste sur la piste d’un ancien ennemi et d’une nouvelle menace. Evidemment, notre héros se jettera à corps perdu dans cet enfer quel qu’en soit les conséquences. Cette suite est plus sombre que le premier roman, Les 81 frères et son intrigue est plus complexe. Un polar palpitant qu’il sera difficile de lâcher !

On a aimé

  • Une intrigue plus complexe que dans le premier volet
  • Toujours aussi bien rythmé
  • Un univers riche et immersif

On a moins bien aimé

  • En fin de roman, un choix (ou un oubli) du personnage principal pourrait vous agacer mais ne vous inquiétez pas, il se reprend au tome trois !

Acheter le Roman Les Chroniques de l’Étrange : La Résurrection du Dragon #2 [2016] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Les Chroniques de l’Étrange : La Résurrection du Dragon #2 [2016] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Les Chroniques de l’Étrange