75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du film : Man of Steel #1 [2013], par Vincent L.

Avis critique rédigé par Vincent L. le mardi 25 juin 2013 à 12h41

Distrayant à défaut d'être totalement convaincant...

Après s'être rendu maître du box-office grâce à ses relectures ambitieuses (même si pas entièrement ambouties) de Batman, Christopher Nolan s'est paré d'une véritable aura tendant à le légitimer à la fois auprès du public et des critiques. Pour preuve, la nouvelle adaptation hollywoodienne de Superman a largement été vendue sur son nom alors même qu'il n'y assurait qu'une fonction de producteur. La distinction a été à ce point floue que dans l'esprit d'une partie du public, Nolan était le réalisateur de cette suite (on a même vu certains "journalistes" se tromper dans leurs critiques). De fait, Zack Snyder et David S. Goyer, malgré des filmographies pourtant très honorables, se sont trouvés à leurs yeux relégués à de simples rôles de yes-men, comme s'ils n'était finalement que les instruments de la volonté de leur producteur.

Si les bandes-annonces et les extraits dévoilés tendaient a priori à faire penser cela, la vision du long-métrage dans son intégralité ne laisse cependant aucun doute quant à la paternité du long-métrage : Man of Steel est sans aucun conteste possible un film de Zack Snyder. On n'y retrouve effet que deux composantes habituelles du travail de Christopher Nolan : une narration cassée dans sa chronologie et une volonté de construire de manière très pragmatique le mythe du super-héros. Ceci mis à part, tout le reste est bel et bien l'oeuvre de son réalisateur, partant dans la démesure totale, sacrifiant absolument tout sur l'autel du spectaculaire. Et lorsque l'on se souvient que les super-héros "ordinaires" de Watchmen pouvaient défoncer à main nue des blocs de bétons, on n'est finalement peu surpris de voir quel traitement est donné au film.

Man of Steel bénéficie donc de toutes les qualités habituelle du travail de Zack Snyde : le film est esthétiquement très soigné, et, malgré un aspect technique tout juste correct (certains effets spéciaux sont assez moyens, la musique de Hans Zimmer est affreusement quelconque), le travail fait sur l'image et sur toute l'iconographie autour de Superman s'avère convaincant de bout en bout. Malgré une utilisation moins importante des ralentis (mais va t-on vraiment s'en plaindre ?), Snyder offre à son personnage principal un superbe écrin permettant de le mettre en valeur à chacune de ses apparitions, qu'il soit Clark Kent ou Superman, glabre ou barbu, enfant ou adulte. La réussite est de mise, à tel point que même le costume du super-héros passe ici de façon quasi-naturelle (en effet, bien que modernisé, il n'en demeure pas moins toujours kitch).

Cette mise en valeur est d'autant plus réussie que le personnage bénéficie d'un bon travail en terme de construction. Rendre intéressant le super-héros lisse et fade par excellence (du moins dans l'imaginaire collectif), voià un défi que l'on ne pensait pas vraiment possible. Bruce Wayne peut aller se rhabiller, son concurrent principal trouve ici d'un traitement plus convaincant, s'avérant (oh surprise !) bien moins immobile et monolithique (le geste final du héros est surprenant dans le cadre d'un blockbuster estival). Certes, les quelques timides thématiques sont très mal traitées (le film nous parle de combattre le déterminisme, mais en devenant exactement ce qu'on attend de nous), mais le personnage est malgré tout correctement pensé et, par de nombreux aspects, beaucoup plus intéressant que dans ses autres versions cinématographiques.

De la même manière, l'histoire s'avère elle aussi plutôt bien construite. Si l'on retrouve tout le côté classique du mythe de Superman (d'autant plus visible qu'on est presque dans un remake des films de Richard Donner et Richard Lester), cette absence de surprise est correctement compensée par l'écriture et la manière dont les éléments s'imbriquent les uns avec les autres. On ne s'extasiera cependant pas sur la manière dont le scénario exploite cette histoire : ici, les incohérences se comptent par dizaines (oui, même pour du Superman), les scènes s'articulent parfois mal les unes avec les autres (les flashbacks s'avèrent souvent mal gérés), les raccourcis scénaristiques sont légions et nombre de personnages n'ont absolument aucune envergure (Loïs Lane ou Perry White notamment, dont la présence n'a pas vraiment d'intérêt).

En terme d'action, on reconnaît également le talent de Snyder pour tirer tout le potentiel graphique de chaque séquence. Le spectaculaire est ici de mise à chaque instant, les capacités des protagonistes étant utilisés de la manière la plus visuelle qui soit (le combat final est d'une démesure totale). Un véritable souffle épique parcours ainsi Man of Steel, rendu possible par les très nombreux effets numériques qui permettent une utilisation poussée des pouvoirs du personnage principal et de son adversaire. Si les bandes-annonces ne mettaient pas plus que cela l'accent sur le côté action du long-métrage, cet aspect en constitue cependant le coeur en terme de durée (on est très loin, au final, du film posé et mélancolique).

Cependant, une nouvelle fois, Snyder ne réussit pas à gérer le rythme de son long-métrage, oubliant qu'une scène d'action réussie ne repose pas tant sur la maestria visuelle que sur le suspens inhérent à sa conclusion (chose que l'on pouvait déjà reprocher à Sucker Punch). Deux surhommes increvables qui se castagnent pendant près de quarante-cinq minutes, c'est très long lorsque l'on sait qu'il ne peut rien arriver à l'un comme à l'autre (le combat se conclut d'ailleurs à une échelle bien moindre, réduisant ses enjeux de la même manière que son potentiel de destruction). Le tout est donc toujours très joli, mais on n'est finalement presque pas emporté par ce qui nous est montré à l'écran, trop artificiel et démesuré dans sa mise en scène pour générer une quelconque tension.

En conséquence, le film s'avère faible, tant dramatiquement qu'émotionnellement. Cela est d'autant plus visible que la plupart des acteurs se contentent d'un registre habituel qui peine à faire passer l'émotion (Russell Crowe fait du Russell CroweLaurence Fishburne fait du Laurence FishburneChristopher Meloni fait du Christopher Meloni) ou qui délaissent toute notion de sobriété pour un style très théâtral (Michael Shannon, tout en grimace pendant l'intégralité du film). Heureusement, à quelques (trop rares) occasions, Henry CavillKevin Costner et Diane Lane parviennent à insuffler un peu d'humanité dans cette grosse machine, et c'est finalement lorsque Man of Steel revient à une échelle réduite qu'il s'avère le plus réussi. Ce que la prometteuse bande-annonce vendait, en quelque sorte...

La conclusion de à propos du Film : Man of Steel #1 [2013]

Vincent L.
70

Man of Steel laisse sur une impression mitigée, avec d'un côté la déception de ne pas voir se concrétiser sur grand écran le film que les magnifiques bandes-annonces nous avaient vendu, et de l'autre la satisfaction d'assister à une adaptation cinématographique malgré tout réussie du personnage de Superman. Au final, le côté spectaculaire et le souffle épique du long-métrage finissent pas emporter l'adhésion, et on se laisse bien volontiers porter par ces nouvelles aventures de L'Homme d'Acier, distrayantes à défaut d'être totalement convaincantes.

Que faut-il en retenir ?

  • Le côté épique du film,
  • Le personnage de Superman,
  • Travail esthétique appréciable,
  • Des combats spectaculaires et démesurés,
  • Henry Cavill, Kevin Costner et Diane Lane, impeccables.

Que faut-il oublier ?

  • Des scènes d'action interminables,
  • Un scénario avec de gros défauts,
  • Peu d'émotion ou de tension dramatique.

Acheter le Film Man of Steel en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Man of Steel sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Superman