75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du roman : L'Ombre Maléfique Tome 4 [2000], par Nicolas L.

Avis critique rédigé par Nicolas L. le mercredi 5 décembre 2007 à 15h14

Brasier romanesque et fantasy

Le souffle coupé, Davos leva une main pour protéger ses yeux. Mélisandre avait repoussé sa coule et, d’un simple mouvement d ‘épaules, dépouillé sa robe vaporeuse. Elle était nue, dessous, et grosse à accoucher. Ses seins gonflés pendaient lourdement sur son buste, et son ventre semblait sur le point d’éclater. « Les dieux nous préservent » murmura-t-il, et elle répliqua par un rire de gorge étouffé, rauque. Ses prunelles étaient des charbons ardents, la sueur qui lui emperlait la peau rutilait, comme incandescente de son propre feu. Mélisandre irradiait…
Dans L’Ombre Maléfique, quatrième opus de la version française du Trône de Fer, l’auteur George R.R. Martin continue sur la voie royale ouverte à la grande littérature de fantasy. Au programme ; toujours autant de personnages qui se croisent et s’entrecroisent, qui meurent, trahissent, combattent et se vautrent dans le stupre et la luxure. Du coté de l’atmosphère dégagée par cette écriture adulte – si rare dans le genre -, le ton devient de plus en plus grave et nihiliste emmenant le roman flirter avec les frontières de la Dark Fantasy. Et avec l’arrivée du grand Hiver qui se précise de plus en plus, la nébuleuse menace qui émane des terres sauvages du Nord, au-delà du Mur, se fait de plus en plus forte et prédit un avenir peu réjouissant.
Certains personnages, tombés sur les coups des trahisons ou de vains actes héroïques, ont disparus, d’autres, comme Tyrion le nain ou le prétendant lord Stannis prennent de l’importance, et de nouveaux – aux profils psychologiques toujours aussi bien ciselés - apparaissent. Mais tous, sans aucune exception, sont de passionnante compagnie pour tout lecteur qui accepte de se laisser entraîner dans cet univers sombre et violent, pourri par les complots et les ambitions des hommes.
Des hommes qui, d’ailleurs, sont les témoins de la résurgence d’anciens pouvoirs oubliés. Une magie terrible, pernicieuse, au service des plus vils. Alors que de l’autre coté des mers, commence à s’élever la puissance des dragons. Encore à peine esquissé, cet aspect fantastique n’en est pas moins présent, et devrait prendre encore plus d’importance dans le futur.
Le style est toujours aussi cru, l’écriture reste sophistiquée mais de très élégante facture (bravo au traducteur !) et la narration conserve ce découpage chapitré qui nous emmène d’un personnage à un autre, d’un lieu à un autre, d’un point de vue à un autre, d’un coup de cœur à un autre…. Il est parfois délicat de ne pas perdre de vue la structure hiérarchique de telle ou telle maison noble et la lecture demande parfois une grande attention, mais le jeu en vaut la chandelle, croyez-moi !

La conclusion de à propos du Roman : L'Ombre Maléfique Tome 4 [2000]

Nicolas L.
100

Exceptionnel ! Franchement, je suis devenu un véritable fan de cette saga ! Subjugué par la précision avec laquelle George R.R. Martin a construit son univers, je suis également un inconditionnel de son style narratif sophistiqué ainsi que de son choix de mettre en scène des personnages complexes et extrêmement bien décris. Vu le nombre de protagonistes et les multiples enjeux, la lecture se révèle parfois un peu délicate, mais c’est un moindre coût au regard du résultat. Du grand art !

Que faut-il en retenir ?

  • Un univers extrêmement cohérent et plein de vie
  • Une écriture en harmonie avec le thème
  • Un aspect fantastique élégamment introduit
  • Des personnages complexes, forts et attachants
  • De la fantasy adulte, c’est très rare !

Que faut-il oublier ?

  • Structure très sophistiquée; effort de mémoire nécessaire
  • Une écriture souvent très crue et violente, à déconseiller aux plus jeunes

Acheter le Roman L'Ombre Maléfique en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de L'Ombre Maléfique sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Le Trône de Fer