75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique de la bande dessinée : La Couronne des ombres #6 [1995], par David Q.

Avis critique rédigé par David Q. le mercredi 14 septembre 2005 à 09h38

Une couronne de laurier, pas d'épines

C'est le moment de faire le bilan après la guerre si dévastatrice du tome 5. Les associés de Wismerhill vont prendre du galon sans trop savoir ce qui se trame dans les coulisses du pouvoir. La Lune Noire n'a pas dit son dernier mot.
L'album et la série deviennent de plus en plus noires. En effet, les cases parfois gores et les excès de violence sont plus nombreux qu'auparavant - est-ce l'après guerre ? - tandis que la politique prend le pas sur l'action des tomes précédents. La ravissante succube semble en vouloir toujours plus et commence à se faire des extras tandis que Wis cède facilement à son humeur dévastatrice.
Les dessins et colorisations sont cohérents avec le reste de la série, on ne change pas une recette qui marche. Ils nous permettent aussi de constater que les techniques traditionnelles n'ont rien à envier à l'informatique pourvu que celles-ci soient utilisées avec talent. Les traits fins et la colorisation à la peinture prennent alors une valeur esthétique qui rapproche le lecteur du livre, livre qui comme les anciennes rliques semble relater des faits historique de grande bravoure. Bref, un charme particulier qu'on ne saurait définir ,on ne peut pas en dire autant des colorisations par ordinateur parfois trop impersonnelles. La mise en page continuera de vous étonner alternant pleines pages et compositions picturales du plus bel effet.

La conclusion de à propos de la Bande Dessinée : La Couronne des ombres #6 [1995]

David Q.
83

L'après guerre est tout aussi intéressant que le début, plus sombre et plus politique dans un tome 6 à la technique et la narration de bon niveau.

Que faut-il en retenir ?

  • Wis prend du pouvoir
  • Pas mal de cases érotiques
  • L'évolution politique

Que faut-il oublier ?

  • Quelques problèmes d'impression parfois génants

Acheter la Bande Dessinée La Couronne des ombres en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de La Couronne des ombres sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Les Chroniques de la Lune Noire