Warning 75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du roman : Je n'aime pas les Grands [2020], par Nathalie Z.

Avis critique rédigé par Nathalie Z. le lundi 7 décembre 2020 à 09h00

Uchronie fine à l'humour grinçant

Pierre Léauté est passionné d’histoire et a déjà sévi dans l’uchronie que ce soit dans les recueils Dimension Uchronie ou dans sa trilogie originale Les Temps Assassins. Il revient ici chez Mu pour un roman très fin bourré d’humour : Je n'aime pas les Grands est un roman uchronique certes mais presque un pamphlet contre le nationalisme et le populisme si prompt à se développer en temps de crise. Le propos est fin, l'humour grinçant et en fermant le roman, la réfléxion s'enclenche. 

1919. la France a perdu la Première Guerre Mondiale. Le poids et le coût de cette défaites sont immensément lourds. Pour Augustin Petit, ce drame est la faute des grands. Augustin a vécu ce long conflit depuis le front, il a vu ces grands dadais dont la tête dépassait du haut des tranchées se faire descendre d’une balle sifflante.  Il est rentré de la guerre en laissé pour compte, les vaincus ne sont pas des héros. Il a ruminé en observant les conséquences de la débâcle. Il n’en peut plus de ces géants blonds qui dictent une paix inique.

Après une descente aux enfers, le petit homme se relève et désigne haut et fort les coupables de l’infamie subie par la nation : les grands sont fautifs et on ne peut plus les laisser agir à leur guise. Augustin Petit fait parler de lui et commence à se faire connaître du grand public. Il fonde un parti politique qui progressivement prend de l’ampleur. Le PPP, Parti des Plus Petits, connait une ascension fulgurante et Augustin Petit après une tentative ratée finit par accéder légalement au pouvoir : il va enfin pouvoir écraser du grand…

Récit décalé, Je n'aime pas les Grands est extrêmement bien construit et rappelle bien sûr l’ascension d’un certain dictateur dans l’Allemagne des années 30. Fin et toujours juste, le roman dépeint la montée du nationalisme en temps de crise et la facilité avec laquelle la dictature s’installe alors que le peuple souffre et a peur de l’avenir. Le roman se dévore, fait sourire et parfois rire jaune. Les dialogues mordants et les situations ridicules s’enchaînent à bon rythme. L’humour absurde y est roi et il faudra accepter ce second degré pour entrer dans le roman.

Terriblement d’actualité, je ne peux que conseiller le nouveau livre de Pierre Léauté qui nous offre ici un très bon roman, en particulier aux élèves de lycée. 

La conclusion de à propos du Roman : Je n'aime pas les Grands [2020]

Auteur Nathalie Z.
89

Roman drôle et original, Je n'aime pas les Grands est une uchronie délirante où la France est vaincue en 1919 et connait une montée du fascisme qui n’est pas sans rappeler la triste réalité des années 20-30. Ici un anti-héros persuadé que tous les malheurs du pays sont liés aux grands ! Un présupposé surprenant mais qui permet un recul sur la montée du nationalisme et la mise en place de la dictature. Pierre Leauté montre ici sa maîtrise de l’histoire du XXème siècle et du genre uchronique.

On a aimé

  • La finesse du propos
  • L'humour
  • L'originalité de cette uchronie
  • D'utilité publique

On a moins bien aimé

  • Il faut accepter le propos sur le parti des petits pour entrer dans l'histoire

Acheter le Roman Je n'aime pas les Grands [2020] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Je n'aime pas les Grands [2020] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter