75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du film : Piranha 2 [1983], par Richard B.

Avis critique rédigé par Richard B. le dimanche 22 août 2010 à 12h11

Opération dents de rasoir 2

Décidément, on ne pourra jamais faire confiance à l'armée. Cette dernière s’est mise en tête de créer « une espèce de poissons-tueurs capable de survivre en eau froide et de se multiplier à un rythme accéléré ». Tout cela, bien entendu, doté d’un fort appétit! Ce programme - qui avait pour but de détruire les infrastructures aquatiques des Nord-Vietnamiens - portait le nom de « Opération dents de rasoir ». Une dizaine d'années après l’abandon du projet, les poissons furent malencontreusement libérés et firent un grand nombre de victimes avant de pouvoir être stoppés. Suite à cet accident, on aurait pu croire l'expérience définitivement stoppée. Il n'en fut rien, puisque non seulement elle perdura, mais elle fut poussée plus en avant. Les piranhas ont désormais la faculté de survivre dans les eaux salées, mais aussi de voler. Et comme rien ne se passe jamais comme prévu, une fois de plus la situation dérape lorsque du côté des îles jamaïquaines, le gouvernement égare quatre caissons - dont 3 seulement seront repêchés - de cette nouvelle race de poiscailles.

Peu avant l'aventure Piranha 2, le jeune James Cameron comptait parmi les nombreux employés du producteur Roger Corman. Recruté à l'époque pour contribuer à la fabrication de quelques maquettes des mercenaires de l'espace, il gagna en responsabilité avec La galaxie de la terreur sur lequel il occupa le poste de réalisateur de seconde équipe. Une première victoire qui lui permit d'être remarqué par des producteurs italiens passés rendre visite à Corman pour lancer en production la suite de Piranhas. C'est ainsi que débutèrent officiellement les premiers pas de James Cameron en qualité de réalisateur – et cela même s’il désavoue en partie le film stipulant que le montage n'est pas le sien et qu'une partie des plans furent réalisés par le producteur Ovidio G. Assonitis.

S'il ne fait aucun doute que « piranha 2 - les tueurs volants » est un nanar, il demeure, à bien des égards, très intéressant! Sans pouvoir dire vraiment le justifier - c’est plutôt un ressenti personnel - m’est avis que l’on peut y déceler les prémisses - sous forme de brouillon - de quelques thématiques ou obsessions que l'on retrouvera dans la filmographie de James Cameron. Déjà, d'une manière large, il y a de nombreuses scènes de plongée et quelques séquences ayant comme décors des épaves. Cela évoque forcément Abyss et Titanic. Ensuite, le rôle principal du film se retrouve une fois de plus tenu par une femme forte. Une femme qui par ailleurs comprendra la menace bien en amont, l'annoncera et, qui ne sera pas pour autant écoutée. Le personnage d’Anne Kimbrough n'est donc pas loin de celui de Sarah Connor. Enfin, il est bon de noter que le film permit à James Cameron de rencontrer Lance Henriksen, un comédien qui continua de collaborer avec ce dernier sur Terminator et Aliens.

Avec sa trame ridicule (pensez ; « des poissons volants!! »), ses scènes de dialogues surréalistes, ses quelques images plutôt gores malgré l'étroitesse du budget, et enfin de ses quelques plans nichons (pas forcement justifiables, mais récréatifs comme le spécifièrent si bien les producteurs qui les imposèrent à Cameron), « Piranha 2 - les tueurs volants » présente donc le gros avantage d'être un VRAI nanar plus ou moins assumé. En fait, voir ce piranha 2 de manière sérieuse serait suicidaire. Il est clair qu'il n'y avait là aucune prétention autre que commerciale, le but étant de faire déplacer en salle l'adolescent moyen avide de quelques sensations fortes et surtout d'amusement. Avec un certain recul, si on le prend avec humour, ce Piranha 2 peut même être perçu comme un OVNI cinématographique, mais aussi comme l'un des derniers représentants d'un type de cinéma généreux qui n'essayait pas de cacher son aspect de film de série B derrière de gros budgets. Pour plaire à son public, il faisait plutôt preuve d'invention et de véritables efforts créatifs, dégageant même une certaine forme de respect.

Loin de moi l'idée d'encenser un film qui possède indéniablement un grand nombre de défauts, tels le montage, totalement mal pensé et incohérent, ou encore un casting aux prestations assez inégales dont seul Lance Henriksen en ressort avec honneur. Mais, il est aussi évident que l'on s'amuse plus sur cette séquelle que sur la quasi-totalité des DTV d'aujourd'hui souvent incapables à nous offrir des images aussi visuellement fortes que la séquence de la morgue où encore de la fameuse attaque finale qui, même si elle ne se trouve ne pas être parfaite, restera toujours plus impressionnante et marquante qu'une perfectible séquence en CGI.

La conclusion de à propos du Film : Piranha 2 [1983]

Richard B.
45

Bien qu’il ne soit qu’une très opportuniste suite – se situant qualitativement largement en-dessous du premier film de Joe Dante -, « Piranha 2 - les tueurs volants » n'en reste pas moins attractif et intéressant. Un intérêt dû en partie à son aspect généreux, plutôt décomplexé, et à quelques séquences qui, en y regardant de près, laisse entrevoir les travaux futurs de James Cameron.

Que faut-il en retenir ?

  • Des séquences gores amusantes,
  • l'idée surréaliste de piranhas volants,
  • la présence de Lance Henriksen,
  • quelques idées annonciatrices du futur de Cameron.

Que faut-il oublier ?

  • Un montage bordélique,
  • Une musique souvent inadéquate,
  • un scénario inexistant,
  • des acteurs loin d'être toujours crédibles.

Acheter le Film Piranha 2 en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Piranha 2 sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Piranha

  • Voir la critique de Piranha 3DD : Deuxième service
    60

    Piranha 3DD Critique du film par Nicolas L.

    Deuxième service : Assumant à fond ses aspects décérébrés et son humour de mauvais gout, Piranha 3DD se pose comme une très digne séquelle du film d’…
    Temps de lecture : 7 mn 40

  • Voir la critique de Piranha 3D : Chair de pétasse pour poissons goulus
    80

    Piranha 3D Critique du film par Nicolas L.

    Chair de pétasse pour poissons goulus : Si vous êtes amateur de spectacles Grand Guignol et de séries B aguicheuses et bourrines, ruez-vous dans les salles pour visionner…
    Temps de lecture : 10 mn 42

  • Voir la critique de Piranha 3D : Une trique d’enfer !
    90

    Piranha 3D Critique du film par Richard B.

    Une trique d’enfer ! : Piranha 3D est une vraie réussite. Certes l’histoire n’est pas faramineuse, mais le métrage d’Aja est l’exemple typique du film qu…
    Temps de lecture : 5 mn 5

  • Voir la critique de Piranhas : Petits, mais voraces !
    70

    Piranhas Critique du film par Richard B.

    Petits, mais voraces ! : Il est incontestable que Piranhas de Joe Dante reste le meilleur film surfant sur le succès des dents de la mer. Ce petit film, qu…
    Temps de lecture : 3 mn 31

  • Voir la critique de Piranhas : Une "série B" bien agréable
    62

    Piranhas Avis sur le film par Christophe B.

    Une "série B" bien agréable : Mon bon Wedge, chef adoré, pour répondre ici à ta critique du film, j'avoue humblement faire partie des amateurs de nanars. Et j'e…
    Temps de lecture : 2 mn 12

  • Voir la critique de Piranha 2 : Les débuts de Cameron
    55

    Piranha 2 Avis sur le film par Christophe B.

    Les débuts de Cameron : C'est en 1981, que l'on propose à James Cameron, la mise en scène de Piranhas II, suite du bien sympathique film de Joe Dante. Iss…
    Temps de lecture : 2 mn 8

  • Voir la critique de Piranhas : Dents tranchantes
    15

    Piranhas Avis sur le film par David Q.

    Dents tranchantes : Si Piranhas n'a rien d'original, c'est une série B du début des années 80 qui utilise la notoriété des piranhas pour tenter de nou…
    Temps de lecture : 31 s