75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Film d'animation : Hokuto no Ken - L'ère de Raoh
Hokuto no Ken - L'ère de Raoh >

Critique du Film d'animation : Hokuto no Ken - L'ère de Raoh

Avis critique rédigé par Lionel B. le dimanche 25 mai 2008 à 1731

Une nouvelle version

Plus qu'un héros, une légende ! Kenishiro, l'héritier du Hokuto Shinken revient dans de nouvelles aventures pour notre plus grand plaisir. Enfin, lorsque je dit nouvelles aventures, cela n'est pas tout à fait véridique puisque ce film peut être davantage considéré comme une nouvelle vision de la saga plutôt qu'une nouvelle histoire.
S'il s'agit de revisiter la saga, Hokuto no Ken - L'ère Raoh ne reprend pas pour autant l'histoire dès ses origines. Ainsi, il ne s'agit pas de redécouvrir la rencontre entre Ken, Batt et Lynn comme le fût le premier film paru en 1986, mais de donner plutôt un nouveau regard en se tournant davantage vers Raoh et son ascension. De cette façon, si les fans du manga auront l'impression de découvrir un nouveau chapitre, les plus novices n'auront quant à eux pas de mal à suivre et à s'immerger dans l'univers post-apocalyptique de l'oeuvre.
Ce film d'animation nous permet de se concentrer d'avantage sur Raoh et de lui donner ainsi un aspect plus humain que dans la série. Bien sûr, Raoh n'est pas le personnage principal de ce long métrage d'animation. Kenishiro occupe toujours une place importante dans l'histoire puisque les principaux affrontements le mettront en scène. D'ailleurs peut-être peut-on reprocher de ne pas assez voir Raoh en action... Toki et Shû sont également de la partie et, si le premier ne démontre pas vraiment sa force même s'il a son importance dans l'histoire, le second nous offre en revanche un beau spectacle et détient une place d'honneur dans le scénario. Seul un personnage apparaît très plat, trop manichéen. Il s'agit de Souther, l'empereur sacré. Celui-ci n'est absolument pas développé au cours de ses apparitions et apparaît dès lors comme une méchant sans intérêt.
D'un point de vue technique, Hokuto no Ken - L'ère Raoh n'a rien vraiment de remarquable. L'animation est assez limité avec de nombreuses images fixes (ou presque) mais les combats apparaissent assez dynamique avec une animation tout ce qu'il y a de plus correct. L'esprit du dessin animée et du manga se retrouve bien dans le character design et dans les quelques effets gores du film mais en revanche, nous pouvons regretter par moment les choix du réalisateur Takahiro Imamura qui coupent parfois le rythme du japanime.

La conclusion de

Les nostalgiques devraient apprécier sans problèmes cette nouvelle version de Ken le survivant même si d'un point de vue technique, l'animé et loin de ce que les studios nippons nous ont habitué ces derniers temps. L'histoire, les personnages, l'univers de Ken sont tels qu'il est difficile de ne pas apprécier ce long métrage d'animation.

Que faut-il en retenir ?

  • L'univers de Ken
  • Le personnage de Raoh vu différemment

Que faut-il oublier ?

  • Techniquement à la ramasse par rapport à la concurrence

Acheter Hokuto no Ken - L'ère de Raoh en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Hokuto no Ken - L'ère de Raoh sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Ken le survivant

En savoir plus sur l'oeuvre Ken le survivant