75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Blanche-Neige, la suite >

Critique du Film d'animation : Blanche-Neige, la suite

Avis critique rédigé par Lionel B. le lundi 5 février 2007 à 15:08

Une suite qui n’aurait pas dû voir le jour ?

Le réalisateur de La honte de la jungle revient après une absence de plus de 20 ans avec la suite de Blanche Neige. Une suite qui peut l’être pour bien d’autres contes pour enfant puisque de nombreux autres personnages font leur apparition. Ainsi, nous retrouvons en plus de blanche neige La Belle au Bois Dormant et Cendrillon qui ont également des rôles assez important dans l’histoire. Mais bien d’autres personnages de conte sont présents dans le film tel que Le Petit Chaperon Rouge, La Belle et la Bête, les Trois Petits Cochons, Bambi ou bien encore Tom Pouce.

L’idée de revisiter plusieurs contes de fée n’est pas nouvelle. Cela était déjà le cas dans le désormais célèbre Shrek qui repensait un grand nombre de ces livres pour enfants et La véritable histoire du Petit Chaperon Rouge allait également dans ce sens. La seule véritable différence est l’orientation érotique que prend le film de Picha. Il fallait d’ailleurs s’en douter au vu de ses précédents films. Malheureusement, même s’il est vrai que Blanche Neige la suite va assez loin dans l’humour basé sur le sexe, il ne va pas suffisamment assez loin pour marquer les esprits. Certaines scènes se révèleront assez drôles mais ne seront pas en nombre suffisantes pour considérer le film comme hilarant. De plus, la lassitude des blagues se fait ressentir au fur et à mesure que le film avance et on finit par attendre impatiemment le lancement du générique de fin.
L’histoire n’est pas aidée par la technique. Projet lancé il y a une vingtaine d’année, Blanche Neige la suite apparaît complètement désuet tant au niveau de l’animation qu’au niveau du dessin lui-même. Certes, le style graphique de Picha conserve sa patte et son charme mais les décors sont dénués de profondeur, le trait manque de précision et les défauts sont nombreux. Quant à l’animation, malgré quelques passages de bonne qualité (tel que la scène de danse), l’ensemble se limite au minimum. Ne cherchez pas une animation cachée dans les décors car vous ne risquez pas en trouver. Picha se contente d’animer les personnages en premier plan, n’y plus ni moins. Mais peut-on vraiment le lui reprocher ? Les fonds sont-ils les mêmes que ceux d’un Walt Disney ou bien encore d’un Ghibli ? On en est loin, d’où un résultat aussi peu convaincant…
En revanche, on saluera la performance des voix de Cécile de France qui double ici les trois personnages féminins principaux (Blanche Neige, La Belle au Bois Dormant et Cendrillon) de manière totalement convaincante ainsi que la voix de Jean-Paul Rouve dans la peau d’un Prince Charmant un peu snobe et idiot. Mais cela ne parvient pas à sauver ce film d’animation qui aurait dû sortir bien des années plus tôt pour rencontrer son public.

20

Picha revisite avec Blanche Neige la suite un grand nombre de contes pour enfants sans parvenir à marquer les esprits comme cela était le cas avec La honte de la Jungle. Le principe est le même mais en 2007, cela a du mal à convaincre. Bref, Picha n’a pas su adapter son humour si spécifique au temps moderne et réalise ici un film à l’aspect technique totalement dépassé et qui ne parvient pas à nous faire suffisamment rire. Seul quelques sourires s’esquisseront sur nos visages mais pas plus…

Critique de publiée le 5 février 2007.

Que faut-il en retenir ?

  • Les voix françaises

Que faut-il oublier ?

  • Techniquement, ça laisse à désirer
  • Pas très original

Acheter Blanche-Neige, la suite en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Blanche-Neige, la suite sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !