75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
L'Héritage d'Hastur >

Critique du Roman : L'Héritage d'Hastur

Avis critique rédigé par Lujayne M. le lundi 11 avril 2005 à 04:09

LE livre de Ténébreuse

Lew Alton le révolté rêve d'une Ténébreuse où il serait enfin à sa place. Régis Hastur, l'adolescent dénué des pouvoirs de sa caste, rêve de voyager entre les étoiles... A eux deux, ils vont changer le destin de la planète des télépathes. Racontée de main de maître, un chapitre narré par Lew Alton succédant à un chapitre racontant la vie de Régis au même moment, cette histoire rassemble le meilleur de Ténébreuse : pouvoirs mentaux, système de castes rigide, opposition avec les Terriens, difficile passage de l'adolescence à l'âge adulte... avec en sous-main le vent tragique que sait si bien faire naître Marion Zimmer Bradley.

98

Premier volet de l'Age de Régis Hastur, ce roman (et sa suite, l'Exil de Sharra) est la pièce centrale de toute l'épopée de Ténébreuse. Tous les romans précédents n'ont servi qu'à mettre en place les personnages, les situations et les conflits... Du grand art !

Critique de publiée le 11 avril 2005.

Que faut-il en retenir ?

  • Le système de narration alternée
  • La richesse du monde et des personnages

Que faut-il oublier ?

  • Quelques passages ésotériques assez ardus

Acheter L'Héritage d'Hastur en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de L'Héritage d'Hastur sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !

Les autres critiques de La Romance de Ténébreuse