75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Roman : Fondation foudroyée
Fondation foudroyée >

Critique du Roman : Fondation foudroyée

Avis critique rédigé par David Q. le vendredi 29 juillet 2005 à 0302

Une suite foudroyante

La Seconde Fondation semblait avoir remis le plan Seldon sur les rails du Second Empire Galactique tout en se faisant oublier de la Première Fondation. Seulement voilà, un homme qui croit encore à la présence de la seconde fondation - Golan Trevize - va remettre en cause tout le plan. Cette relance de l'intrigue après les trois premiers tomes sur la Fondation rôle un départ un peu difficile. On se rend compte qu'Asimov avait délaissé l'histoire depuis un moment et qu'il lui fallait refaire un point en début de livre. Surtout que Trevize n'a aucun pouvoir - pas comme le Mulet - et qu'on doute de son rôle actif à l'échelle de la galaxie dans l'échec du plan Seldon. Par contre, on en apprend plus sur le fonctionnement de la seconde fondation qui agit toujours en secret pour maintenir le plan sur le cap du Second Empire et qui semble surveiller de près ce Trevize à qui l'on a affublé un compagnon d'exil très spécial, un historien à la recherche de la Terre. Asimov commence donc à changer de sujet principal - les fondations - pour s'intéresser de plus en plus à la recherche de cette Terre; une couverture qui finira par devenir un vrai but conduisant à la fin du cycle. Leurs péripéties les amèneront à se poser beaucoup de questions et à résoudre de nombreuses énigmes pour interpréter et comprendre les anciens mythes à propos de cette planète des origines, oubliée de tous. Et c'est là finalement la grosse différence entre les trois premiers romans du cycle et les deux derniers. Dans les uns on prédisait l'avenir, notre vue était tournée vers le futur, alors que dans les autres on analyse le passé, même si c'est aussi pour l'avenir de l'humanité.

La conclusion de

Malgré un début un peu lent et différent du cycle, on s'adapte et on se laisse porter doucement vers la fin. Même si vous devez lire Terre et Fondation pour avoir le fin mot de l'histoire, l'auteur arrive à renouveler habilement son cycle tout en changeant de but. Un superbe coup de maître.

Que faut-il en retenir ?

  • Le changement inattendu pour l'avenir du plan Seldon
  • L'analyse des mythes et légendes

Que faut-il oublier ?

  • Un début assez long qui semble s'enliser

Acheter Fondation foudroyée en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Fondation foudroyée sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Fondation

En savoir plus sur l'oeuvre Fondation